Evolution du référencement du blog : J + 3 Google fait joujou, Live fait la tête

Je sens que ça va être très intéressant à suivre ces évolutions de référencement.

Par exemple, sur la requête template joomla qui est une de mes meilleures sources de trafic, hier, j’étais perdu corps et âme pour notre ami Google. Aujourd’hui, je retourne en première page de résultats, mais avec la nouvelle URL. Mon meilleur positionnement sur cette requête à ce jour a été la quatrième position, à voir si je vais la retrouver.

Par contre, sur un bon nombre d’autres requêtes « clé », j’ai reculé, l’effet général est impressionnant, je vais bien voir l’évolution des comportements dans les jours à venir.

En gros pour l’instant, au bout de quelques jours, je suis à -20% de fréquentation générale du site via les moteurs de recherche. C’est surtout pour le moteur live de Microsoft qui du jour au lendemain à cessé de m’envoyer du monde alors qu’il était en perpétuelle augmentation depuis le mois de Septembre.

A bientôt pour le prochain épisode : Aymeric Jacquet à la conquête des annuaires.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : , , , , ,

Be Sociable, Share!

4 Commentaires pour Evolution du référencement du blog : J + 3 Google fait joujou, Live fait la tête

  • Florent V.

    Le problème des réécritures d’URL faites après-coup, c’est que toutes les URL changent, forcément.

    Si tu gardes les ancienne URL toutes actives en doublon des nouvelles URL, tu te retrouves avec du duplicate content: chaque document (page) de ton site a deux URL différentes.

    L’idéal serait peut-être d’intercepter les visiteurs arrivant sur les anciennes URL, et leur servir une redirection 301 vers la nouvelle URL. Mais techniquement, ça me semble difficile à mettre en place.

    En conclusion: les réécritures d’URL, c’est mieux si on les met en place dès le début et qu’on évite d’y toucher après (même si les résultats que tu as montrent bien que tant que les anciennes URL restent accessibles, les moteurs finissent plus ou moins par y retrouver leur petits).

    Le 18 octobre 2007 à 1 h 28 min

  • racheumeuneu

    C’est pas certain que le jeu en vaille la chandelle, après coup. Evidemment tous les outils modernes proposent des URL réécrites, mais un site déjà référencé et bien présent dans les moteurs prend forcément un gros risque à changer ses URL (les réécrire…).

    Le 18 octobre 2007 à 2 h 21 min

  • OH, un racheumeuneu… C’est clair qu’il y a prise de risque, mais quelle meilleure occasion qu’un upgrade du CMS ?

    Florent : il y a une redirection 301 de mes anciennes URLS vers les nouvelles, tu te doute bien, je ne suis pas AUSSI suicidaire. Après, il y a parfois des réaction bizarres et c’est ça qui est intéressant pour peu qu’on aime un minimum les statistiques.

    Il faudrait que je me fasse une grille statistiques sur l’évolution d’une liste précise d’expressions, mais j’avoue ne pas avoir le courage de m’en occuper pour l’instant.

    Le 18 octobre 2007 à 8 h 05 min

  • Tiens, moi aussi je m’interroge sur la réécriture d’url. Par exemple comment supprimer le index.php ou encore garder les permaliens de blogger sous wordpress /year%month%day%postname et ensuite pour mes nouveaux billets wordpress mettre /category/postname .

    C’est assez complexe. :o)

    Le 18 octobre 2007 à 11 h 06 min