I’m a Big Buzz Blogger… ou pas

Nuage de mots de l'article I'm a Big Buzz Blogger... ou pas.

Il y a 15 jours, je reçois un email surprenant par le formulaire de contact du blog.

D’après mon interlocutrice, mon blog serait dans le top 10 d’un classement de blogs dont je n’avais encore jamais entendu parlé : Les Big Buzz Blogs (moi aussi je sais faire des liens en nofollow) du site lepost.fr, catégorie Geeks.

Surprenant sur plusieurs points, déjà que mon blog fasse partie d’un top 10 quelconque (j’ai quitté le top 100 de Wikio depuis bien longtemps) ensuite, je suis classé en catégorie Geeks, alors qu’on ne peut pas vraiment dire que ce blog traite de la culture Geek.

Renseignements pris, d’après la société partenaire de lepost.fr, le cabinet RCA, le classement a été réalisé à partir de deux critères principaux étudiés sur les dernières semaines : L’évolution du nombre de commentaires et de liens entrants (Plus un mystérieux critère de pondération).

On m’invite donc à aller participer au petit déjeuner organisé pour dévoiler le classement à La Cantine. Je réfléchis un peu, me renseigne, un contact professionnel risque d’y être, j’ai des rendez-vous à caser à Paris…

Finalement j’irai, l’expérience peut être intéressante et au passage, si on peut prendre du contact business, ce serait tout benef.

Donc, me voila le mercredi matin, accueilli par Aude Baron, la journaliste qui m’avait contacté. Petite discussion rapide, nous sommes deux blogueurs présents sur les 10 « primés », Pierre Lecourt, de Blogeee.net et moi même.

Une vingtaine de personnes sont présentes pour assister à la « cérémonie », des curieux, probablement quelques personnes de la com ou journalistes et quelques professionnels du secteur.

Vient le moment de la présentation vidéo, présentation du principe et du but des Big Buzz Blogs, du site lepost.fr, présentation du cabinet RCA et des critères étudiés pour créer le classement, et enfin, présentation vidéo des Blogs du fameux top 10.

On va faire simple, voici la liste, que vous connaissez peut-être déjà :

  1. Blogeee.net : www.blogeee.net/
  2. Le Journal du Mac : www.journaldumac.com
  3. Daria blogue : daria.servhome.org
  4. AJ blog : www.ajblog.fr
  5. Korben : www.korben.info
  6. Simon Robic : www.simonrobic.com
  7. Le blog d’Antoine : www.leblogdantoine.com
  8. Travailleurs du Web : www.travailleursduweb.com
  9. Gonzague Dambricourt : gonzague.me
  10. Le Journal du blog : www.lejournaldublog.com

Et là, franchement, je me demande ce que je fais dans la liste. Surtout que bien que je connaisse quasiment tous les blogs de la liste, je n’en lis aucun. Enfin si, mais aucun ne fait partie des blogs que je suis dans mon agrégateur, tout simplement parce que aucun de ces blogs ne traite réellement des sujets sur lesquels je fais de la vieille.

Cela ne m’empêche pas de les parcourir souvent, pour le plaisirs ou pour rechercher une information.

Autre point étonnant, ce classement mixe de gros blogs et des blogs plus confidentiels. Il a été annoncé qu’un des buts des Big Buzz Blogs est justement de permettre de « lancer » certains blog, mais tout de même.

Maintenant, passons à la chose vraiment intéressante, que peut rapporter à un blog de faire partie de ce classement.

La réponse, dans mon cas, est simple, pas grand chose.

Apport en terme de « jus » de liens :

De la part du site du post, quasiment rien, comme tous les sites de presse en ligne, lepost.fr pratique la logique du nofollow (bon au moins ils font des liens pas comme certains), ce qui limite fortement les transferts d’autorité. Il y a un gain, un lien est un lien, mais très fortement pondéré par le nofollow.

Le gain est ailleurs, des sites qui parlent de l’opération, je n’ai pas la liste sous les yeux, mais grosso modo moins d’une dizaine de sites ont repris l’information, soit autant de backlinks, c’est déjà mieux.

Apport en terme de trafic :

Faible, comparé à l’audience du site, en gros à peu près 200 visiteurs sont venus sur mon blog depuis le site du post suite à la publication des articles sur les Big Buzz Blogs, en comparaison, simpleentrepreneur.com qui a fait un lien vers l’ajblog dans un de ses articles le jeudi a apporté un trafic direct de 80 personnes, si on ajoute le trafic provenant des divers agrégateurs de flux rss, on doit être à peu près dans les 200 également.

Les sites divers qui ont relayé l’information sur les Big Buzz Blogs ont apporté un peu moins de 50 visiteurs.

Un bon point tout de même aux lecteurs du post, qui semblent assez curieux, car la moyenne de pages vues par visite est de 3,15 et el temps moyen passé sur le blog est de 4,44 minutes.

Apport en terme d’image :

Difficilement quantifiable, faible je pense, mais j’en suis probablement le premier responsable pour plusieurs raisons.

Je ne traite plus avec la presse depuis longtemps et j’ai perdu l’habitude de rentrer dans la logique de mon interlocuteur, aussi mes réponses à l’interview d’Aude Baron n’étaient pas percutantes ni réellement orientées Marketing. Surtout que, sans surprise, seules quelques réponses ont été utilisées dans les articles du post et les liens proposés vers certains de mes articles ne reflétaient pas vraiment les thématiques traitées.

Autre point, dés la fin de la présentation, je suis allé discuter avec des contacts professionnels potentiels, je en suis pas resté « vendre » mon blog aux journalistes ou personnes de la com ou d’agences RP dans la salle.

Apport en terme de Business :

Deux contacts professionnels travaillant chez orange et rencontrés sur place.

Une discussion très intéressante avec Pierre Lecourt, de Blogeee.net, pas vraiment orientée business, mais le personnage est intéressant et nos échanges le furent tout autant.

Pour le reste, j’ai eu des prises de contact par le formulaire du blog, mais rien de très probant, agences de RP, ce genre de choses.

Sur ces bonnes paroles, comme toujours, je retourne travailler.

PS : amusant, le nuage de mots de l’article ressemble à la Bretagne.

Lettre ouverte à monsieur Wikio

Pour preuve que je vous aime bien, je vous ai même défendu contre vents et marée quand une de vos initiatives a soulevé un tollé général de la part des webmasters et autres blogueurs, j’avais même proposé une solution ménageant les susceptibilités des uns et des autres.

Mais voyez-vous, monsieur Wikio, quelque chose que chagrine tout de même : l’usage fait en votre sein de nos beaux flux RSS.

Que vous recomposiez les flux reçus pour retirer tout lien du contenu, de façon à éviter un abus de spam je suppose, ça je peux encore le comprendre, quoi que, pour moi les liens sont aussi importants que le contenu lui même, mais bons, passons; que vous fassiez un lien vers la source de publication en utilisant une redirection, soit, ce n’est pas du 302 ou autres joyeusetés, je n’y vois donc pas grand chose à redire, si ce n’est qu’un lien direct serait plus appréciable pour les personnes qui vous fournissent votre fond de commerce : leur contenu.

Mais si il y a bien une chose que j’apprécierai, et je ne pense pas être le seul, c’est que dans les flux thématiques que vous diffusez, vous intégriez un lien (en dur de préférence bien sur) vers l’article d’origine en plus du lien vers la source Wikio, parce-que, franchement entre nous, j’en ai ras la patate des milliers de sites parasites qui reprennent vos flux, avec nos articles sans qu’il n’y ait rien de plus qu’une vague citation de la source d’origine.

Connaissant votre légendaire réactivité, cher Wikio, je m’attends à avoir de vos nouvelles rapidement.

Cordialement, Aymeric Jacquet

J’invite également tous mes collègues lecteurs, blogueurs, webmasters, dont les flux sont intégrés à wikio à reprendre cette lettre sur leur site ou blog, ou à en écrire une semblable.

L’Accessibilité Numérique ne fait plus parler d’elle

Et c’est une bonne chose !

Non, il ne s’agit pas d’un troll déguisé, je m’en vais de ce pas vous expliquer mon point de vue.

Pour faire passer un message, il n’y a pas de secret, il faut y aller en force, crier sur tous les toits, provoquer, attaquer (buzzer ?)…

Vous connaissez l’expression : Il n’y que les veaux qui gueulent qui tètent ?

Et bien pour la communication, c’est pareil, soit on a des moyens énormes pour faire passer un message, soit on gueule, et fort, pour se faire entendre, il faut faire du bruit.

C’est ce qui s’est passé avec l’accessibilité numérique, quelques acteurs à un moment donné ont tapé du poing sur la table et se sont mis à faire passer leur message et de la façon la plus intransigeante qui soit : IL FAUT FAIRE DES SITES LES PLUS ACCESSIBLES POSSIBLES !

Car pour qu’une idée s’impose à chacun, il ne faut pas qu’elle soit teintée de demi mesures, il faut qu’elle soit radicale (L’Irak possède des armes de destruction massive , et non pas, nous soupçonnons l’Irak d’être peut-être en possession d’armes potentiellement très dangereuses), pour que les gens se posent des questions sur le bien fondée de cette idée et creusent un peu plus loin (oui bon, d’accord, pour l’Irak, ce n’était pas vraiment le but de la manœuvre), pour alimenter les débats.

Pourquoi est-ce une bonne chose que l’on parle moins d’accessibilité numérique ces derniers temps ? Tout simplement parce que cela veut dire que le message a été entendu et qu’il est en phase de digestion par les différents acteurs concernés.

Et c’est maintenant qu’il faut être vigilant, surveiller de loin quelle direction sera prise au niveau des prestataires internet en ce qui concerne l’accessibilité et surtout veiller à ce qu’elle ne soit pas servie à toutes les sauces.

Le message a été entendu, c’est une chose, mais a-t-il été compris et assimilé (surtout quand on voit encore des couacs comme le site de la fête de la musique) ?

Pour ma part, vue ce que je peux lire ou voir à droite et à gauche, je m’attends à un retour en force du bruit d’ici la fin de l’année, je verrais bien si l’actualité me donne raison ou non.

La tentation de "Buzzer" doit être grande

Un des reproches souvent fait à l’évolution qu’ont connu les Blogs (particulièrement cette année) c’est cette propension au vide, au buzz pur et dur, au relai d’informations sans valeur ajoutée.

La recette est simple, vous suivez les sujets chauds du moment, les requêtes les plus demandées aux moteurs de recherche, les hots Tags technorati, les dernières vidéos à la mode, et vous faites un billet dessus.

J’ai eu encore la preuve de l’impact que cela peut avoir hier en mettant en ligne un billet parlant de blogbang qui est sujet à controverse ces derniers jours, bilan, un gros boom de visites dans la journée.

Bon, ne vous inquiétez pas, je ne vais pas transformer le blog en simple relai de buzz, ça ne m’intéresse pas, et surtout n’intéresse pas mes lecteurs, mais je comprends que la tentation soit grande surtout quand vous avez un site rapidement indexé.

Chacun veut sa part du gâteau, son petit moment de gloire potentielle, mais franchement doit-on encore appeler ça des Blogs (terme qui pour beaucoup est maintenant assimilé à module d’actualités évolué) ou des sites relai ? Le rapport signal/bruit devient insupportable du fait de cette viralité pour qui n’est pas aguerri au tri de l’information, trouver l’information d’origine devient parfois un vrai parcours du combattant.

Pour le sérieux, je vous conseille de lire ce billet chez Burninghat (via Br1o) :
Internet ou la redondance de l?information

Ou pour l’humour (grinçant) chez Ploum (qui a eu son gros buzz ces dernières semaines ;) ) :
Toi aussi deviens un véritable blogueur Web 2.0

Au final, cela a un énorme impact sur nos habitudes de surf et la sélection de nos sources, il y a de nombreux blogs que j’ai fini par retirer de mes listes de flux à cause de ces comportements, car je devais trier l’information utile et personnelle au milieu d’un océan de buzz et franchement, ça me fatiguait.

Lors de la réunion sur les blogs d’entreprise à Lille, j’avais dit que l’honnêteté dans la démarche était primordiale, je préfère mille fois un Otto Chauffeur de Buzz qui annonce direct la couleur (du buzz, du buzz et encore du buzz) que les milliers de blogs pros ou persos qui font semblant, allèchent avec du contenu personnel quelques temps et finissent par ne plus faire que du relai d’information ou du billet purement orienté référencement.

Petite précision pour finir, je n’ai rien contre le relai d’information, au contraire, j’en fais moi-même quand je trouve une source ou un article intéressant, comme je conseillerais à un ami d’acheter tel album ou d’aller voir tel film parce que j’ai bien aimé, pas parce que tout le monde en parle.

Dans la série chainalakon : le Kawa Yaka

La faute à Br1o de css4design.com qui n’a rien d’autre à faire dans la vie que de faire perdre leur temps aux honnêtes travailleurs blogueurs.

Pour présenter le truc, autant pomper honteusement ce que Br1o dit sur son billet lançant la chaine :

Le but est de présenter un avant-goût des projets web perso qu’on réalise souvent entre midi et deux ou tard le soir. Kawa ? Bien qu’on en parle autour de la machine à café, ces projets s’accumulent et prennent souvent la poussière…

Alors, pour ma part, j’ai dans les cartons des dizaines de projets.

Le plus précis au niveau de l’idée, c’est un projet de site communautaire de village, plus précisément, du village où j’habite : Paulx en Loire Atlantique… près de Machecoul… Mais si, vous connaissez surement, 40 kilomètres au sud de Nantes.

Le maire du village est plutôt ce que l’on peut appeler de la vieille école et donc le site Internet « officiel » du village ce n’est pas pour demain, c’est dommage, c’est un petit coin plutôt actif.

Bref, c’est un projet qui est assez complet sur le papier, mais que je peine à caser dans mon planning.

Donc, maintenant, à qui vais-je balancer la patate chaude ? Totalement au hasard, donc de façon parfaitement arbitraire : Mike, Sébastien, Florent, Monique, JulienA, Romain, Lanza, Aurélien, clb56, Eric, Gilles, Vincent, Damien, Jean Philippe, shao69 et tous les autres lecteurs qui le désirent (désolé pour ceux que j’ai oublié, et ceux que je ne connais pas encore).

C’est la fête aux backlinks, Br1o ayant oublié de préciser la moindre limitation au nombre de personnes à qui envoyer la patate chaude.

Le billet d’origine chez Br1o : Kawa-Yaka ? Sortons le plumeau du placard…

Une bonne idée pour lancer son produit : la buzzrace

Oui, je sais, encore un billet parlant d’un truc tendance sooo Web2.0.

MrBoo alias François Rochebouet (d’après ce que j’ai pu comprendre) a décidé de promouvoir son projet professionnel Hellotipi en touchant la corde sensible des blogueurs : leur « influence ».

Il l’explique lui même dans ce billet du blog de la buzzrace :

Pourquoi BuzzRace ?
Tout simplement pour faire connaitre, de manière originale, mon projet d’entreprise: www.hellotipi.com
Hellotipi est le premier réseau social spécialisé dans la famille.

Comment ça marche ?
BuzzRace fonctionne sur le principe du passage de relai:
Chaque bloggueur participant au jeu se voit attribuer une image qui lui est propre (image hébergée par BuzzRace).
Son objectif:
faire afficher par un maximum de monde possible sa vignette.
Le bloggueur qui a montré (sur son blog et surtout sur d’autres blogs) sa vignette au plus de personnes différentes aura gagné.

Et force est de constater que ça marche, de nombreux blogueurs se sont inscrits à la buzzrace, pour le fun, ou pour la reconnaissance. Le retour sur investissement pour le projet hellotipi a de grandes chances d’être très intéressant pour François.

Et comme je trouve l’idée franchement bonne et que certaines personnes que je connais ou apprécie participent à cette buzzrace, voici les images de ceux que je soutiens :

Eric de presse-citron.net car j’aime ses articles sur notre métier :

Code de l’image pour soutenir Eric : http://s3.amazonaws.com/buzzrace/13

Il en parle ici : Buzzrace : drapeau vert pour la course au buzz !

Vincent de vinch.be parce que c’est un de mes lecteurs :

Code de l’image pour soutenir Vincent : http://s3.amazonaws.com/buzzrace/23

Il en parle ici : BuzzRace : j’ai besoin de vous !

Gonzague de http://blog.gonzaguedambricourt.com/ parce que sa vidéo taquinant Eric m’a bien fait rire :

Code de l’image pour soutenir Gonzague : http://s3.amazonaws.com/buzzrace/25

La vidéo est ici : BuzzRace : j’ai le plus gros… (parrain)

Donc si vous avez envie de voter pour un de ces blogueurs, ou pour un blogueur que vous appréciez et qui est inscrit dans la course, n’hésitez pas à insérer l’image lui correspondant quelque part dans votre site ou votre blog.

Elave : une marque culottée

Déculottée devrais-je dire après avoir visité leur site « évènementiel ».

C’est très bien réalisé, ce n’est pas vulgaire (quoi que…) et surtout, ça va faire parler et beaucoup, la preuve, j’en parle et pourtant je ne participe que rarement à ce genre de buzz.

Ah oui, c’est ici que ça se trouve : http://www.nothing-to-hide.co.uk/

PS : oui bon, nothing to hide, mais ils ont quand même bien choisi leurs figurants.
PPS : attention ce site est pour public « adulte ».

Trouvé via Le blog de Vincent Battaglia.

Lancement du site RGAA : Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations

Pour une fois, un simple relai d’information, un peu en retard pour cause d’activité professionnelle et personnelle intensive.

C’est ici que ça se trouve : Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations

Comme ils sont déjà nombreux à en avoir parlé et bien parlé, je vous propose juste une liste d’articles à lire :

Bonne lecture pour une bonne nouvelle.

Pour une fois je vais vous conseiller de faire du moche

Et même du très moche, la barre est placée haut, très haut.

Thanh Nguyen (http://www.sutekidane.net) vous propose de participer à un concours amusant :

Concours CSS CLOE (Cay Le Ouik End)

En résumé, créer une page valide HTML/CSS (avec ou sans images) sur le thème Cay Le Ouik End, et si je vous dit que la barre est placée haut, c’est que cette idée lui vient de deux pages web créées par la team Alsacréations :

  • http://www.alsacreations.com/nimp/test.html
  • http://www.alsacreations.com/nimp/test2.html

J’en ai encore mal aux yeux et au coeur.

Donc si vous aimez le laid ou si au contraire pour vous, faire du laid est un défi, c’est par ici que ça se passe :
http://www.sutekidane.net/blog/concours-css-cloe-cay-le-ouik-end.html