J’adore l’hypocrisie de Google

Ceux qui suivent un l’évolution de ce blog depuis longtemps savent qu’il y a quelques mois j’ai perdu 1 puis 2 points de pagerank consécutifs, passant en l’espace de six mois d’un pagerank confortable de 6 à un petit 3 que tout site débutant pas trop mal foutu et un minimum référencé arrive aisément à obtenir.

Je ne vais pas discuter ici du bien fondé du pagerank, seul Google détient réellement les réponses disons juste que pour son égo, avoir un site avec un PR (pagerank) 6, c’est quand même appréciable.

Cette baisse de pagerank serait due, selon toute logique, à la vente de liens textes sur le blogs via une régie spécialisée, linklift (même modèle économique que Text Link Ads), qui base les prix de vente de ses liens sur leur position dans la page et le pagerank du site vendant de l’espace.

Nous sommes de nombreux webmasters à avoir subi cette pénalité, dont Eric Dupin de presse citron qui, il semble, avait perdu deux points, qu’il vient de récupérer après avoir négocié avec Google et stoppé la vente de liens sur son site.

Bien joué Eric au passage.

Hors, que vois-je ce matin comme publicité Google en me connectant sur presse citron :

Publicité Google pour linklift

Ca donne envie de rire un peu jaune quand même. Je suis Google, je permet à une société de faire de la pub en utilisant ma régie, sachant très bien que je vais pénaliser les personnes qui vont utiliser ce service…

That’s Business !

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : , ,