Real-url.org : droit de réponse

Suite à mon article sur le problème des pings d’articles réalisés par le site real-url.org, un des membres de l’équipe du site est venu expliquer le fonctionnement et le positionnement du site dans les commentaires.

La réponse étant longue, argumentée et posée, je vous la livre ici pour plus de visibilité et donnerai ma propre réponse en dessous.

Salut Aymeric et merci pour ce post exclusif :)

Real-url n’a pas été pensé comme une usine à backlinks mais plutôt comme un service qui permet enfin aux bloggers de savoir que leur article a été twitté et par qui. Ce système fonctionne exactement comme un système de pingback classic.

Le nombre de pingback est limité à 1 par twitt’ il est donc plus qu’impossible que tu aies deux fois le même pingback.

Quant au fait que nous passions par une page “à nous”, il faut savoir que pour valider un backlink il faut que la page source contienne l’url de l’article ce qui n’est pas possible dans un twitt (merci la tinyurl ;) ). Cet intermédiaire est d’ailleurs un excellent moyen de limiter le spam provenant de méchants bots (que nous detectons) mais c’est un autre débat.

Comme tu le sais les pingbacks et autres trackbacks sont tous (ou en majorité) en “no follow” nous ne tirons aucun avantage de ces derniers (c’est pas le but). En revanche nos liens sont tous en “do follow” ;)

Tu remarqueras que nous avons choisi une tld en .org alors que les .com et autres tld commerciales étaient dispos. Une raison simple : nous ne voulons pas commercialiser / gagner de l’argent avec notre service et le .org est un bel étendard.

Nous n’utilisons que les infos provenant du flux public de Twitter (contrairement aux spammers et autres bots).

Enfin, notre but ultime est de proposer un service inédit, assez intéressant et désintéressé contrairement aux  agrégateurs de twitt’s plus ou moins connus (cf le comment précédent + divers articles + diverses applications de tracking dont celle de yahoo).

Nous avons très peu de mauvais retours et je pense que ça valait le coût de répondre à ton post.

Si tu as des questions / conseils n’hésite pas à nous contacter via l’email que nous te laissons :)

L’idée de créer un service permettant de tracer la publication d’un de ses liens est plutôt bonne, même si je pense que l’usage du pingback auto est mauvaise.

Personnellement je vois plus un service à la demande; je viens sur real-url.org, je rentre l’url de mon site/blog dans un champ de recherche et obtiens la liste des twitts ou une de mes pages est liée.

Concernant les backlinks, sur l’AJblog tout est en dofollow et de nombreux sites/blogs le sont aussi.

Concernant le nombre de pingbacks, l’article à l’origine de ma découverte du service et donc de mon coup de gueule a été pingué 2 fois, un premier trackback a placé hors ligne mais un second est arrivé dans les 5 minutes qui ont suivi.

J’ai bien vu qu’il n’y avait pas de publicités sur le site, ce qui a pondéré le contenu de mon article coup de gueule.

Merci encore au membre de l’équipe d’avoir répondu de façon complète et posée à mon article, mais je pense toujours que le trackback n’est pas la bonne solution, potentiellement trop polluant.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : ,

Be Sociable, Share!

6 Commentaires pour Real-url.org : droit de réponse

  • Oui j’avais remarqué ce trackback menant à ce site qui mène à son tour vers le tweet concerné. Dans mon cas, ce trackback était superflu car venant d’un tweet automatiquement généré pour signaler la publication du post !

    Merci pour l’alerte et l’analyse.

    Je ne suis pas convaincu par l’absolue sincérité de cet agrégateur. S’il était aussi désintéressé que ça, que ne mettrait-il pas l’URL du tweet directement dans son trackback, pour éviter le passage par son site ?
    Evidemment, cela ne leur rapporterait rien… mais, que cela est-il supposé leur rapporter, alors ?

    Le 28 avril 2009 à 10 h 35 min

  • RU

    Merci d’avoir publié notre réponse et d’avoir ainsi participé à un réel débat :)

    Pour répondre à François Xavier, il faut savoir que la validation d’un ping back passe par la présence réelle de la vraie URL sur la page qui effectue le ping. Les twitt’s contiennent des URL courtes qui ne correspondent pas au permalink de la cible. Ainsi, chaque pingback direct vers Twitter sera noté comme non valide.

    Et pour répondre au sujet de ce que ça pourrait / devrait nous rapporter : difficile de poser un model économique viable / interessant sur ce type de service non ? Dans tous les cas ce n’est pas notre but ;)

    Le 28 avril 2009 à 11 h 27 min

  • Je ne me prononce pas sur le fond, je n’ai pas un niveau twitter suffisant, mais sur la forme : bravo pour la déontologie du webmaster qui publie le droit de réponse. Cela permettra aux personnes ayant un niveau technique suffisant, de se faire une idée.

    Le 29 avril 2009 à 19 h 13 min

  • Navré que tu ais désactivé les trackbacks ! :D
    Enfin maintenant on peut causer, j’ai le meme nom sur twitter et partout ailleurs :)

    Le 1 mai 2009 à 19 h 51 min

  • Les trackbacks ne sont pas désactivés, je les ai laissé actifs de tous temps.  J’ai juste retiré le trackback concerné.

    Le 1 mai 2009 à 21 h 33 min

  • Andlil : bien que je pousse souvent des coups de gueule, je laisse toujours la possibilités aux « cibles » de répondre et de s’exprimer.

    Ca me semble normal que chacun puisse se défendre, les erreurs de perception ou d’interprétations  sont possibles.

    Le 4 mai 2009 à 9 h 21 min