De l’utilité des Digg Like

Actuellement, je récupère des informations sur des retours utilisateurs des digg like, pour un dossier client ou l’usage de ces clones de Digg rentrent dans la stratégie de communication / référencement.

Dans l’ensemble des lectures plus ou moins partisanes, je suis tombé sur un article dont la conclusion est intéressante :

Dans l’idéal, il faudrait poster vos billets sur tous les Digg-like sans distinction d’audience, de classement ou de quoi que ce soit.
Mais soyons honnête : c’est chiant. Les interfaces sont souvent mal pensées, les sites rament, on perd plus de temps qu’autre chose… L’outils Digg-like doit être rentable : il doit ramener des visiteurs sans empiéter sur notre temps. Temps qui est de toute façon bien mieux employé à écrire des articles qu’à nourrir les Digg-like boîteux.
Forgaria : Quelle stratégie adopter vis-à-vis des Digg-like ?

La conclusion de Forgoria rejoint globalement la mienne.

Globalement parce que j’y apposerai quelques informations complémentaires :

  1. Il ne faut pas ignorer l’aspect communautaire des Digg like, tout comme les réseaux sociaux, professionnels ou non, pour avoir un gain réel en terme de visibilité à moyen et long terme il faut s’investir dans la « vie numérique » du site, s’y faire connaitre.
  2. Si vous vous bornez juste à poster vos articles sans réellement faire de suivi, vous avez intérêt de parler des dernières frasques de Britney Spears plutôt que de l’élevage des canards lapons importés en Papouasie inférieure. Si vous avez un blog qui parle de people, de l’actualité, des dernières technologies à la mode, les retours sont, il semble, beaucoup plus conséquents.
  3. Certains permettent les liens dans le contenu des résumés, c’est une chose à ne pas ignorer pour créer du lien profond vers d’autres articles que celui publié.
  4. Certains digg like « thématiques » (tutmarks, blogasty) apportent un trafic ciblé et qualitatif donc de l’abonné potentiel si la qualité des articles et des sujets traités est au rendez-vous.

En conclusion, pour avoir un vrai retour de l’usage des Digg Like, c’est comme tout projet de communication ou de référencement, ça demande du travail et du temps.

Le gain facile et immédiat, ce n’est pas là que vous le trouverez.

En complément à ces informations, vous pouvez aller lire les articles suivants :

  • Homo Sapiens Internetus : Digg-Like francophone : résultats et analyse (partie 1) (article en 4 parties)
  • Bleebot : Scoopeo : 15 mois plus tard…

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : , ,

Be Sociable, Share!

7 Commentaires pour De l’utilité des Digg Like

  • Delphine Dumont

    Et puis, sur certains Digg-like de qualité, comme Eldiz, par exemple, il y a une charte extrêmement stricte et la modération est très forte.

    Quelques règles d’Eldiz :
    – Pas de flood : pas plus d’un lien vers son propre site ou blog tous les deux jours ;
    – Ouverture d’esprit : il est impératif de ne pas poster que vers son propre blog ou site, le partage de son ou ses univers est obligatoire ;
    – Exigence de qualité : tout ce qui est pur buzz est immédiatement effacé.

    C’est dur et ça fait souvent hésiter les membres à soumettre de l’info, mais ça plait, le nombre de participants croit régulièrement et la fidélité est forte.

    Pour en revenir au sujet précis de ton billet, je pense que soumettre à des Digg à tort et à travers ne peut pas être productif. C’est long et ça donne une image de floodeur.

    Le 3 juin 2008 à 11 h 51 min

  • Forgaria

    Bonjour Aymeric et merci d’avoir cité mon article.

    1. Tout à fait d’accord avec toi. Je n’ai pas abordé cet aspect des Digg-like dans mon article tout bêtement parce que je n’ai pas pu l’expérimenter.

    2. Idem. C’est la raison pour laquelle j’ai conduit cette petite étude. Il faut tester son blog sur les différent sites afin de savoir lequel est le plus pertinent par rapport au thème abordé.

    3. Je suis partagé. certes, l’apport qualitatif est là mais ne dilue-t-on pas l’information apportée par nos soins ?

    4. Point que j’ai soulevé dans mon article.

    Nous sommes donc plus que globalement d’accord :-) !

    Le 3 juin 2008 à 13 h 06 min

  • Puisque le sujet t’intéresse, connais tu diggons ? Ce digg francophone et très récent fonctionne comme tous les autres à ceci près qu’il permet de centraliser les soumissions aux autres digglikes sur la même interface et de faire voter les autres diggonautes pour tes billets sur tous les digglikes d’un coup…Bon par contre c’est vraiment communautaire il faut s’investir un minimum (le trafic est par contre plutot qualifié).

    Enfin rends toi sur diggons.com tu verra mieux toi même l’intérêt du machin.. :)

    A part ça les diggs qui me rapportent le plus de trafic QUALIFIE sont wikio, tutmarks et pioche (dans une moindre mesure). Blogasty et scoopeo rapportent beaucoup de trafic mais avec des taux de rebonds bien nazes..

    Le 3 juin 2008 à 12 h 29 min

  • Bien d’accord avec cette discussion.

    Dans ma thématique qui n’est pas « si » spécifique que cela (entrepreneuriat et conjoncture), c’est Wikio qui m’apporte le plus de trafic.

    Et mis à part les sujets directement relatifs à l’actualité (stats de chômage, inflation, croissance, etc), le trafic apporté reste faible.

    J’ai fait un test avec un sujet un peu plus sexy sur Scoopeo, mais ce fut quand même un bide. :-)

    Je vois plutôt les digg-likes comme des caisses de raisonnance de l’actu buzz, people et « geek ».

    Le 3 juin 2008 à 16 h 28 min

  • Delphine : Eldiz est quand même un peu à part dans la galaxie des diggs like, et il est extrêmement communautaire.

    redpeppers : tu te doute que dans mes recherches j’ai noté diggons dans un coin, mais j’avoue n’être pas allé plus loin pour l’instant. Merci pour les informations, je vais me créer un compte pour voir.

    Forgaria : exact pour le point 4, je l’avais un peu zappé lors de la lecture.

    Gautier : je te rassure, je suis totalement dans ton cas. Je vais peut être commencer à parler de people moi finalement. Ah non, j’ai Glooland pour ça c’est vrai.

    Le 3 juin 2008 à 17 h 38 min

  • Si je peux me permettre je te cite ma petite étude sur les diggs que j’ai effectuée en 4 parties fin 2007/début 2008 : http://www.logiste.be/blog/digg-like-francophone-resultats-et-analyse-partie-4/

    A mon sens l’intérêt premier c’est les séries de backlinks qui peuvent être sympa. Ca apporte plus de résultats dont tu est la source sur certaines requêtes. Les diggs-like dans la droite ligne d’une thématique précise sont aussi assez intéressants (comme tutmarks pour des tutos, …). Mais en terme de visites c’est sûr que c’est que dalle par rapport aux moteurs de recherches et que ça demande pas mal de temps pour soumettre les choses partout.

    Le 3 juin 2008 à 21 h 14 min

  • Mise à jour : ajout d’articles en rapport avec le sujet, merci Delphine et Christophe.

    Le 5 juin 2008 à 16 h 40 min