Mauvais usage des nouvelles technologies et non respect du visiteur

EDIT du 31 juillet : Suite à notre discussion, Maxime de PetitDeviendraGrand, qui semblait ne pas être au courant de la présence de ce script sur son blog ni des problèmes engendrés pas son usage, l’a fait retirer de son site, ce qui prouve, à mes yeux, sa bonne foi et je l’en remercie.

Je souhaite donc une bonne continuation à PetitDeviendraGrand.

N’oubliez pas, par contre, que l’usage de ce script est à prohiber car il n’est pas respectueux de vos visiteurs et peut entrainer des effets de bord non négligeables.

J’édite donc le titre du message mais en laisse le contenu à titre d’information.

Le billet d’origine (retouché pour lui donner un côté plus généraliste).

Je reçois hier un email d’un de mes clients me posant une question à propos de l’évolution exponentielle du classement technorati d’un certain blog apparu récemment.

Concours de circonstance, je m’étais posé la même question et en analysant la présence de ce blog sur technorati, je m’étais rendu compte qu’il avait des centaines (milliers) de « reactions », ce qui est pour le moins étonnant pour un blog encore assez jeune.

Chose encore plus surprenante, la grande majorité de ces « reactions » provenaient du blog lui même, en clair, le blog faisait son auto promo.

Je n’ai rien contre l’auto promo, c’est même la base nécessaire pour faire connaitre son site internet ou son blog.

Par contre, je n’ai que du dédain et je dirais même plus, du mépris, pour la personne qui utilise ses visiteurs à leur insu, car c’est bien de cela que l’on parle.

Voici ce que l’on peut trouver dans le code source des pages de ce blog :

<iframe src=’http://pingomatic.com/ping/
?title=Liwio%20SEO%20blogf
&blogurl=http://www.monsite.com/
&rssurl=http://www.monsite.com/
&chk_weblogscom=on&chk_blogs=on
&chk_technorati=on&chk_feedburner=on
&chk_syndic8=on&chk_newsgator=on
&chk_feedster=on&chk_myyahoo=on
&chk_pubsubcom=on&chk_blogdigger=on
&chk_blogrolling=on&chk_blogstreet=on
&chk_moreover=on&chk_weblogalot=on
&chk_icerocket=on&chk_audioweblogs=on
&chk_rubhub=on&chk_geourl=on
&chk_a2b=on&chk_blogshares=on’
border=’0′ width=’0′ height=’0′></iframe>
<iframe src=’http://blogsearch.google.com/ping
?url=http://www.monsite.com/
&btnG=Submit+Blog’ border=’0′ width=’0′ height=’0′>
</iframe>

En clair, pour ceux qui n’y connaissent rien en HTML, un iframe vous donne la possibilité d’insérer le contenu d’une page internet complète dans votre propre page (le src: » »).

Ici, les pages insérées sont ce que l’on appelle des pages de « ping », en clair, des sites internet vers lequel on envoie une requête pour prévenir les principaux sites de bookmarks sociaux d’une mise à jour de votre site ou blog.

Ce code est en fait généré à partir d’un script PHP dont je ne donnerai pas la source (les petits malins trouveront tout seuls), mais qui permet d’envoyer une url différente au ping en fonction de la page du site où se trouve le visiteur.

Voyez les bouts de mise en forme (border=’0′ width=’0′ height=’0‘) qui cachent ce contenu au visiteur, il ne voit pas cette partie du site à l’écran.

Dans les faits, une personne qui visite le site envoie sans le savoir un « ping » vers pingomatic et Blogsearch de Google.

En clair, ce qui devrait être une action volontaire et réfléchie est « forcée » par le site visité.

Comme je l’ai dit, je n’ai rien contre une personne qui communique sur son site, mais ce qui est inacceptable, c’est de manipuler ses visiteurs.

Dernier point, ce type de comportements décrédibilise de fait les outils de bookmarks sociaux, ceux-là même que l’on est bien content de trouver pour faire sa promotion.

PS : on peut pousser la logique à fond et forcer les visiteurs à voter pour votre article sur Fuzz, Scoopeo et compagnie par ce moyen, mais c’était peut-être un peu trop risqué.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : , ,