Le marché du blog corporate est en hausse

Il faut bien l’avouer, le glissement du blog comme outil d’expression personnel vers le positionnement de canal de communication d’entreprise est sérieusement en marche.

C’est une des tendances fortes du marché depuis quatre ou cinq mois et qui se confirme, du moins pour ma société, ces dernières semaines.

En clair, l’évolution du marché de la création web se fait au profit du blog corporate et ce sous différentes formes :

1 – Migration / Evolution

Certaines entreprises « early adopter » se sont lancées dans le blog « pour tester », sans forcément avoir déjà de site internet d’entreprise.

Elles ont souvent opté pour un hébergement en plateforme (Typepad, Blogger, etc.) et se retrouvent confrontées au bout de quelques temps d’utilisation aux limites techniques d’évolution imposées par ces plateformes.

Elles ont accroché un lectorat, l’opération de communication semble réussie, elles désirent maintenant transformer l’essai en faisant évoluer leur espace d’expression.

Elles recherchent donc plutôt un conseil technique pour évoluer vers des solutions plus complètes : WordPress, dotclear.

WordPress à pour l’instant la préférence pour ses nombreuses possibilités d’extensions et sa modularité pour la construction d’un site plus « classique » autour du modèle du blog.

Si il s’agit plutôt de créer une nouvelle entité « site corporate« , là, il faudra bien étudier les nouveaux besoins en terme de contenu et de logique d’édition pour proposer la solution technique adéquate.

2 – Design, personnalisation

Certaines entreprises se suffisent des outils proposés sur les plateformes de blogging, ou, ont tout simplement déjà un blog créé avec un outil plus évolué.

Encore une fois, les retours sur l’action de communication sont positifs et l’entreprise désire se démarquer des autres blogs des plateformes et se créant une identité propre, un design plus personnel correspondant à la charte de communication graphique de l’entreprise, si existante.

Ces entreprises viendront souvent avec un projet assez mûr, un besoin d’image mais sont aussi en demande de conseils pour assurer la pérennité de leur blog.

Là, je n’aurais qu’un conseil à vous donner, créez-vous un compte sur les principales plateformes (voire des moins connues), je dirais même que cela devient obligatoire pour se familiariser avec les outils, leurs évolutions possibles, ce que telle ou telle modification entraîne sur les habitudes de l’utilisateur, etc.

Cela représente un coût certain, mais le retour sur investissement est important.

De plus, vous pouvez éditer quelques billets de votre blog sur ces plateformes, prenez ceux qui vous semblent le plus aboutis, précisez de façon bien visible que ces « blogs » sont des espaces de tests de la société « machinchose » et liez l’ensemble vers votre site corporate et votre blog, quelques liens de plus sur des espaces à forte visibilité, cela ne peut pas faire de mal.

3 – Conseil technique

Assez proches des demandes du deuxième point, les entreprises clientes se satisfont très bien de leur outil et des templates/thèmes proposés par défaut, mais sont limitées par quelques questions d’ordre techniques.

Celle qui arrive en première place : comment insérer des médias ?

Une fois encore, une bonne connaissance des plateformes est importante, mais il faut y ajouter une bonne connaissances des services externes pouvant se lier avec le blog de la société : services de vidéo, de son, d’image, de promotion…

En effet, ne pas oublier que nous avons ici des blogs hébergés sur des plateformes, donc les possibilités d’actions au niveau de l’hébergement sont limitées.

Cette action se présente en général sous la forme de formations à l’usage des outils, la clientèle d’entreprise appréciant de garder son autonomie dans la gestion de sa communication.

Pour finir

Les entreprises préfèrent se lancer dans l’aventure via des plateformes de blog pour une bonne raison : c’est un coût maîtrisé.

Pour un prix allant de 100 à 200 euros à l’année, elles ont accès à des outils assez complets et performants qui leur permettent de tester la viabilité de leur projet, rapidement, en indépendance, sans tracasseries techniques et pour un coût minime,

Pour le même prix, une « agence web » sérieuse pourra proposer quel produit, sincèrement ? L’hébergement ?

Ne pas prendre en compte ce marché au jour d’aujourd’hui est à mon avis une grosse erreur commerciale et je ne saurais trop vous conseiller d’y penser à deux fois.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : , , , , , ,

Be Sociable, Share!

7 Commentaires pour Le marché du blog corporate est en hausse

  • Aymeric, je te propose de lire une interview d’un jeune entrepreneur dans les prestations offertes par son entreprise tournent en bonne partie autour du blog pour entreprise: Non pas dans la création ou l’hébergement mais dans l’accompagnement, le conseil et la rédaction !

    Le lien :
    http://www.outil-referencement.com/blog/index.php/356-wizz-u

    Le 1 avril 2007 à 18 h 05 min

  • MiKE

    Depuis plus de 6 mois qu’on en parle sur http://motsandco.com/blog, je suis ravi de voir que tu rejoins notre avis Aym’ !

    J’ajouterais quand même que de plus en plus d’entreprises se laissent séduire par des plate-formes « alternatives » aux deux grandes dont tu parles : MovableType | Serendipity | b2evolution | Drupal | pMachine, etc.. J’ai même récemment reçu une demande pour animer un blog sous JOOMLA. Possible mais pas facile !

    Le 1 avril 2007 à 21 h 53 min

  • Florent V.

    Tiens donc. Dans le cadre de mon tout nouveau travail, je travaille avec un prestataire web… qui n’a pas de « site » au sens classique, mais un blog.

    Ça me semble hélas limité si on se limite à la partie « blog » uniquement. Sans pages un peu fixes présentant plus classiquement l’activité, les coordonnées, etc., on risque de perdre du contact, je trouve.

    Je pense que la tendance dont tu parles est plutôt de mettre en avant le blog comme premier moyen d’expression en ligne de l’entreprise, plutôt que comme simple annexe à un site corporate, type module de news ?

    Le 1 avril 2007 à 22 h 25 min

  • MiKE

    Le format blog peut être pris comme source d’info indépendante ou – mieux à mon sens – comme intégrant un site « traditionnel ». Ainsi, le visiteur peut se reporter aux services de la société tout en conaissant son actu. Exemple admirable à mon sens, le Groupe Reflect : http://www.groupereflect.net/ .. sur un site simple et lisible, tu peux lire les news du blog tout en checkant les services de l’entreprise.

    Le 2 avril 2007 à 9 h 06 min

  • Aurélien : Je l’avais déjà lue. ;) Nos prestations ne sont pas les mêmes, mais preuve que le marché est là. Pour ma part comme je le précise dans l’article, je me positionne plus en conseil « technique », le rédactionnel et le marketing ne sont pas mon métier.

    Mike : Je n’ai jamais dit le contraire. Encore une fois je fais juste un retour de l’évolution des opportunités sur mon secteur.

    Attention, dans l’article je parle de « plateforme » pour les solutions « clés en main » du type typepad, blogger, haut et fort, etc. Il existe bien sur d’autres solutions d’outils de blog que wordpress ou dotclear, d’ailleurs la plupart des communautés de CMS ne s’y sont pas trompé car presques toutes proposent des modules de blogging. Mais bon, utiliser un JOOMLa uniquement pour blogger hein…

    Florent V. : Pour certaines entreprises, en effet, le blog est perçu comme un module d’actualités évolué, pour d’autres par contre, comme ton prestataire web, il est l’espace de communication unique et de plus en plus souvent, le premier élément de leur communication online. Comme je le précise dans l’article, certaines sociétés désirent développer l’outil en un site plus complet, d’autres restent au niveau du blog car le format leur convient parfaitement pour communiquer.

    Le 2 avril 2007 à 9 h 31 min

  • : : Nicolas Auvinet : :

    Je partage vos avis sur le choix et le développement du blog comme plate forme efficace pour une entreprise, mais ce qui m’intéresse le plus c’est ton dernier paragraphe : la question des coûts maîtrisés…
    En gros le premier soucis des clients, c’est combien ça va me coûter ? est-ce que j’aurai la main sur mon site -sous entendu- sans (trop) faire appel à vous ?

    D’un côté vous avez des outils dispos à quelques centaines d’euros par an et de l’autre, si vous appellez le moindre webmaster (un « vrai » hein ? pas le neveu, de la copine, de la cousine de tata jeanine !), ça va vous coûter quelques centaines d’euros… par jour !
    Alors les copains vous faîtes comment là ? ;)
    Perso (allez je me mouille un peu), mon approche c’est d’essayer de faire comprendre à mes clients que l’approche dictée par des économies offertes par un choix technique – la plate forme de blog par exemple – ne résout qu’une infime partie d’une stratégie internet digne de ce nom…

    Les clients veulent faire des économies ? Et pourquoi ils ne voudraient pas plutôt D’ABORD gagner de l’argent et que leur site soient conçu et amélioré en fonction de cet objectif. Après on parle de rapport qualité/prix, d’objectifs atteints ou pas, une banale histoire de choix d’investissement, d’arbitrage que tout patron doit faire… Bref, la solution serait au final dans la facturation de conseils / de dév technique / de personnalisation ? du sur mesure quoi… Facile ou pas facile ;) ?

    sorry Aymeric, mon site arrive bientôt, je vais arrêter de « pourrir tes com’  » ;)

    Le 2 avril 2007 à 16 h 56 min

  • Tu ne pourris rien Nicolas, tu nourris la discussion. ;)

    Ceci dit ce n’est pas une excuse pour ne pas finir ton site.

    En fait, si tu relis bien l’article, on parle de la même chose. L’usage des plateformes de blog donne en fait aux sociétés l’accès à des produits globalement de qualité et assez complets. Celles qui ont vocation à construire une stratégie plus globale vont s’en servir comme test et voudront à un moment ou à un autre évoluer, et c’est là que nous pouvons intervenir avec notre expertise.

    D’autres se suffiront des outils proposés, mais voudront juste personnaliser leur blog/site, et encore une fois nous pouvons intervenir et voir même faire évoluer leurs projets encore une fois grace à notre expertise.

    Mais ne t’inquiète pas, Nicolas, nous avons déjà eu l’occasion de nous rendre compte que nous avions une vison du marché assez proche. ;)

    Le 2 avril 2007 à 17 h 35 min