Catégories
Webdesign

Le nuage de tags (tagcloud), gadget inutile ?

A en croire les résultats de cette étude, 88% des internautes n’utiliseraient jamais ou seulement une fois de temps en temps les tag clouds. Ils seraient même 65% à ne jamais les utiliser. Quand on les interroge sur l’utilité des nuages de mots, 68% répondent qu’ils sont la plupart du temps inutiles.
Sébastien Billard : Des statistiques sur l’utilisation des tag clouds.

Je vous conseille particulièrement la lecture des commentaires.

Pour ma part, du coup, je me suis amusé à faire un petit test pour voir si les tags présents, soit dans le Nuage de Tags en fin de page, soit dans les tags liés à chaque article (en fin d’article) sont cliqués par les visiteurs.

Le verdict tombe rapidement, d’après Google analytics : non.

J’ai utilisé l’outil synthèse/données site que l’on trouve dans l’onglet contenu qui permet (en gros) d’avoir un aperçu graphique du nombre de clics (en pourcentage de clics ou par clics) sur chaque lien du site.

Pour le nuage de tags, ça donne ça :

pourcentage de clics sur les liens du nuage de tags

Au mois, c’est clair, même si, il est vrai, mon nuage de tags se trouve en bas de page et est donc peu visible. Pour confirmer, je suis allé vérifier plusieurs articles fortement visités et les résultats sont globalement les mêmes sur les liens de tags en fin d’article.

D’un autre côté, les résultats pour les clics sur les liens de rubriques sont a peu près les mêmes, par contre le taux de clics sur les liens de pagination en bas de page sont significatifs, ce qui tendrait à penser que les lecteurs de blogs (du moins sur le mien) ont des habitudes d’exploration linéaire et chronologique.

Catégories
CMS

Plaidoyer contre les Auto Tags sous WordPress (utilisez plutôt SH-Autolink)

J’appelle donc tous les utilisateurs de Simple Tags (excellent plugin au demeurant — peut-être même le plugin le plus indispensable après Akismet…) à désactiver l’option Auto Tags. Si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour vos lecteurs : ils vous le rendront bien.
Brunot Bichet – CSS4Design : Halte aux “Auto Tags” de Simple Tags pour WordPress !

Si vous ne connaissez pas le système d’auto tags de WordPress, sachez qu’il s’agit d’un système permettant de générer automatiquement, dans le corps de vos billets, un lien vers la page de Tags correspondant.

Exemple simple : si vous avez enregistré un tag “webdesign” dans votre gestionnaire de tags wordpress, dés que le terme webdesign apparait dans un article, le module auto tags ajoute automatiquement un lien sur ce mot vers la page /tag/webdesign de votre blog.

L’idée est bonne, à la base, mais on arrive rapidement à des textes illisibles, vu la mauvaise habitude que nous avons de multiplier les tags, ou l’on n’arrive plus à faire la différence entre les liens vers des ressources utiles et les liens parasites générés automatiquement.

Un peu comme ces sites utilisant un script publicitaire qui fait la même chose et qui est très, mais alors très pénible.

Pour ma part, je préfère utiliser le plugin SH-Autolink qui donne la possibilité de créer des liens automatiques sur un mot ou un groupe de mots, vers une url prédéfinie. Par exemple une source d’autorité ou un de vos billets phare.

Par contre, ce plugin n’est plus maintenu par son auteur et n’est pas un plugin officiel du codex WordPress, donc c’est un peu la galère pour le retrouver.

EDIT : comme je suis quelqu’un de serviable : Lien pour télécharger le plugin SH-Autolink.

Catégories
Webdesign

Je vais tester les Tags

Je vous vois déjà penser sournoisement : “Rohh l’autre, les Tags c’est déjà hasbeen, c’est plus à la mode”.

Bon, peut-être, mais j’ai envie de tester l’impact que cela peut avoir au niveau de la navigation, au niveau de la promotion, au niveau du classement de l’information.

Je vais donc faire un truc amusant, prendre le temps, petit à petit, de tagger l’ensemble de mes billets (comme si je n’avais que ça à faire) et “filmer l’évolution du nuage de tags que je vais insérer dans l’heure en bas du template du blog, je pense que ça peut être une expérience intéressante.

Et puis, qui ne tente rien…