Marre des créations "professionnelles" par des amateurs

Un peu de blues, un peu énervé, un peu plein le dos.

Plein le dos des parasites qui vendent de la création de sites dès qu’ils savent aligner deux lignes de code.

Je reviens du forum Alsacréations (qui n’est pas ici mis en cause) et particulièrement d’une escapade dans le salon « Ergonomie et esthétique générale, demandes d’avis et de critiques ».

On y trouve de tout, du bon et du moins bon, et heureusement la plupart du temps des amateurs qui viennent en quête d’apprentissage.

Et il y a les autres, les pseudo créateurs, qui viennent montrer un site « professionnel », un truc vendu on ne sait trop comment, mais vendu, merci pour le pigeon client…

Je ne place pas dans le lot ceux qui sont dans un emploi, qui ne sont pas designers et à qui on demande de la créa, ce n’est pas leur métier, mais je connais bien le monde de l’entreprise et je sais qu’ils n’ont pas le choix.

Je parle des autres, ceux qui se disent « indépendants », « freelances », « Webdesigners », parce qu’ils savent aligner deux lignes de code (oui je sais, je me répète) et qui écument tous les tutoriels pour faire des effets « comme les pros », ceux dont on essaie de se débarrasser parce qu’ils ont rendu notre profession aussi douteuse dans l’esprit des gens que les garagistes à leur époque, ceux qui ne savent pas ce que communication veut dire.

Des fois, par conscience professionnelle, j’ai même envie de contacter leurs clients pour leur dire : vous savez, pour presque rien, vous pouvez avoir un site professionnel avec plein de fonctionnalités sur une plateforme, certes les designs ne sont pas personnalisés, mais ce sera toujours mieux que ce que l’on vous a vendu.

Parce que, il ne faut pas se leurrer, même 100 euros dépensés dans un site qui ne servira à rien, ça reste cher pour de la bouse.

C’est pas parce que je sais aligner deux parpaings et faire du ciment ou du béton que je vais aller prospecter comme maçon, alors encore une fois faites-nous plaisir, disparaissez, loin de préférence.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : , , , , ,

Be Sociable, Share!

16 Commentaires pour Marre des créations "professionnelles" par des amateurs

  • Joli coup de geule ! En même temps et comme je le disais à un prospect qui m’a avoué, dépité, que sa direction allait finalement passer le bébé animation de contenu sur 4 sites corpo à  » un jeune doué qui s’y connait parce qu’il a lancé son premier site à 16 ans « , ce sont mes meilleurs clients ! Pas toi ?

    Le 7 juin 2007 à 19 h 38 min

  • La fédération Française du Bâtiment soutien votre coup de gueule….

    Le 7 juin 2007 à 23 h 51 min

  • Un beau coup de gueule, et tout à fait compréhensible.

    Le 8 juin 2007 à 9 h 09 min

  • Yvan L.

    Pas mieux. Ayant déjà soumis des propositions pour des projets qui sont finalement allés entre les mains d’étudiants ou de pseudos-pros qui peuvent se permettre des prix au raz des pâquerettes, j’ai déjà ressenti ce genre de colère. Quand ça se passe comme ça, je prie pour que le client regrette très amèrement son choix et revienne six mois plus tard frapper à ma porte en ayant compris que notre travail est un métier à part entière et que ça ne s’improvise pas à coups de copier/coller de kits graphiques et autres scripts sortis d’on ne sais où…

    Le 8 juin 2007 à 10 h 08 min

  • Je cautionne le coup de gueule, mais j’insisterais sur le problème du « cassage de prix » pratiqué innocemment par des aspirants pros, même quand la qualité paraît correcte.
    Quand un débutant talentueux en quête de book (un étudiant) fabrique un site super léché et plein d’animations tape-à-l’oeil pour 500 euros, il a un triple effet délétère :

    – il persiste à faire croire que « le Web c’est Flash » à des clients facilement impressionnables. Comme si un maçon vendait des tas de maisons en carton uniquement parce que la couleur des murs est sexy.

    – il casse les prix pour tout le monde et se condamne à long terme à travailler comme éternel stagiaire en agence Web ou comme freelance sous-payé.

    – ce faisant, il décrédibilise la profession (comme les garagistes) et encourage la délocalisation en passant à la trappe les questions de conseil en communication, d’ergonomie, de marketing, de standards, de SEO, etc.

    C’est comme les fameux concours de logo ou de redesign lancés par des grosses structures : ça fait travailler à l’oeil et il est normal que les pros se sentent dévalorisés par ce genre de pratiques.

    Le 8 juin 2007 à 16 h 11 min

  • xis

    « Parce que, il ne faut pas se leurrer, même 100 euros dépensés dans un site qui ne servira à rien, ça reste cher pour de la bouse. »

    Quand des gens, particuliers, pme n’ont que 100 euros a dépenser dans leur site web et qu’il le veulent à tout prix, que font ils ? =) Ils attendent les soldes des « vrais professionnels » du web ?

    Pour ma part je travaille dans une entreprise de proximité et ce sont nos clients qui nous demandent de faire leur site « vitrine ». Site n’ayant souvent pour seule vocation que d’habiller un nom de domaine pour avoir monnom@monentreprise.com comme adresse email.

    Pourquoi ces personnes s’adressent elles à nous ? Pourquoi insistent elles ? malgré nos recommandations d’aller voir ailleurs ? Parce qu’ils nous connaissent. Que nous avons pignon sur rue dans leur petite ville et qu’ils savent ce qu’ils achetent quand ils viennent chez nous.

    Evidemment, les sites que nous développons ne sont ni aussi bien pensé, ni aussi bien codé ni aussi bien designé que ceux des studios web (encore que.. =), mais ils répondent à une attente qui n’est clairement pas la meme que ceux qui font appel à vos services.

    Et puis vous avez un avantage sur les bons garagistes qui sont font spolier par ces vilains mauvais garagistes. Vous êtes des professionnels de la communication, vous arriverez bien à faire savoir au monde entier que c’est vers vous, les bons, qu’il faut se tourner.

    Le 8 juin 2007 à 21 h 20 min

  • Une saine réponse, posée et argumentée, merci xis, car ça fait avancer le débat.

    Je vais reprendre plusieurs points et y apporter mon point de vue.

    Commençons :

    Quand des gens, particuliers, pme n’ont que 100 euros a dépenser dans leur site web et qu’il le veulent à tout prix, que font ils ? =) Ils attendent les soldes des « vrais professionnels » du web ?

    Quand une personne ou une société veut absolument un site internet, elle s’en donne les moyens :

    1. Soit elle apprend par elle même ->> Investissement en temps
    2. Soit elle prévoit un budget (en général pour une entreprise) pour développer un projet.
    3. Soit elle n’a ni le temps ni l’argent et là il ne faut pas se leurrer, c’est qu’elle n’en a pas réellement besoin.

    Je pointe juste la contradiction dans votre phrase : Ils n’ont que 100 euros mais ils le veulent à tout prix.

    Pour ma part je travaille dans une entreprise de proximité et ce sont nos clients qui nous demandent de faire leur site « vitrine ». Site n’ayant souvent pour seule vocation que d’habiller un nom de domaine pour avoir monnom@monentreprise.com comme adresse email.

    Si ils vous le demandent, c’est que quelque part vous affichez « réalisation de sites internet », sur votre vitrine par exemple, si vous en avez une. Autrement ils demandent « est ce que vous faites aussi ?  » et dans ce cas, si vous ne faites pas, la réponse est simple : non.

    Si le besoin est juste d’habiller un nom de domaine, il suffit par exemple de prendre un nom de domaine chez gandi et d’activer l’option blog : 15 euros par an avec toutes les jolies options dotclear 2 en prime. Certes il n’y a pas d’habillage personnalisé, mais en deux minutes montre en main on a un site internet.

    Pourquoi ces personnes s’adressent elles à nous ? Pourquoi insistent elles ? malgré nos recommandations d’aller voir ailleurs ? Parce qu’ils nous connaissent. Que nous avons pignon sur rue dans leur petite ville et qu’ils savent ce qu’ils achetent quand ils viennent chez nous.

    Et l’honnêteté dans ce cas est de répondre, non, nous ne faisons pas de sites internet, ce n’est pas notre métier.

    Un de mes partenaires de la région Nantaise est une agence de création avec une certaine réputation, elle ne faisait pas d’internet avant que nous nous rencontrions, tout simplement parce que son patron avait l’honnêteté reconnaitre que ce n’était pas leur métier.

    Evidemment, les sites que nous développons ne sont ni aussi bien pensé, ni aussi bien codé ni aussi bien designé que ceux des studios web (encore que.. =), mais ils répondent à une attente qui n’est clairement pas la meme que ceux qui font appel à vos services.

    Que savez vous de ma clientèle et de ses attentes ?

    J’ai des clients qui sont des particuliers avec de petits budgets et d’autres qui sont de grands groupes pour lesquels j’interviens principalement en sous-traitance, ils ont un point en commun : un projet et un but.

    Pour exemple, j’ai été contacté il y a peu de temps par un particulier qui a deux maisons en location saisonnière, il est inscrit à une centrale de réservation qui propose des pages de présentation basiques. Il voulait se créer deux micro sites lui permettant de présenter de façon plus complète ses maisons, ajouter des photos, avoir une galerie, etc.

    Nous lui avons pris un hébergement donnant un nom de domaine gratuit, permettant d’héberger plusieurs noms de domaine, réservé un second nom de domaine, installé deux micro CMS avec un plugin de gestion de galerie, proposé plusieurs templates gratuits et plusieurs payants, juste personnalisé l’entête de chaque template en ajoutant simplement une belle photo de chaque maison recadrée, et nous l’avons formé à l’usage de base du CMS pour qu’il puisse lui même remplir ses pages, rédiger ses textes, ajouter des photos. Tout ça pour un budget de… 400 euros et ce n’est même pas bradé.

    400 euros certains pourront penser que c’est une somme pour un particulier, mais il avait eu des demandes et à chaque demande cela lui prenait beaucoup de temps pour préparer les réponses, envoyer les photos, maintenant il a tout dans ses micro sites et quand il a une demande d’informations complémentaires, il renvoie vers euxs.

    Et puis vous avez un avantage sur les bons garagistes qui sont font spolier par ces vilains mauvais garagistes. Vous êtes des professionnels de la communication, vous arriverez bien à faire savoir au monde entier que c’est vers vous, les bons, qu’il faut se tourner.

    Oui, je me considère comme « bon », professionnel serait d’ailleurs une meilleure définition, et vous savez pourquoi ? Parce que ma connaissance du secteur, du métier, des outils, des technologies, et d’un large panel de clientèle, me permettent de proposer à tout client une offre sur mesure, qu’il ait 400 ou 4000 euros de budget.

    Pour finir, je vous rappelle juste que malgré ce que j’en pense, j’ai quand même pris le temps de vous donner des conseils sur le design de votre projet, qui n’ont d’ailleurs pas eu de réponse, comme quoi, je ne suis pas qu’un méchant Web designer qui voit le mal partout;

    Le 8 juin 2007 à 22 h 39 min

  • David Anseaume

    Moi aussi j’aimerais intervenir sur la réponse de xis :

    Quand des gens, particuliers, pme n’ont que 100 euros a dépenser dans leur site web et qu’il le veulent à tout prix, que font ils ? =) Ils attendent les soldes des « vrais professionnels » du web ?

    100€ c’est même plus bradé, c’est donné, j’espère qu’a ce prix la tu ne travailles pas plus d’une heure dessus parce que quand tu comptes : temps de travail + hebergement + NDD, tu ne rentre pas dans tes frais.

    Evidemment, les sites que nous développons ne sont ni aussi bien pensé, ni aussi bien codé ni aussi bien designé que ceux des studios web (encore que.. =), mais ils répondent à une attente qui n’est clairement pas la meme que ceux qui font appel à vos services.

    Ah, pour ma part, curieusement, ce sont ceux qui ont les plus petits budgets qui ont les plus grosse exigences (Ils veulent de l’inter activité a tout va, j’en ai même eu un qui pour un budget de 800€ voulait pouvoir présenter ses produits en 3D)

    Et puis vous avez un avantage sur les bons garagistes qui sont font spolier par ces vilains mauvais garagistes. Vous êtes des professionnels de la communication, vous arriverez bien à faire savoir au monde entier que c’est vers vous, les bons, qu’il faut se tourner.

    Ben non, quelque soit tes arguments, le prix reste primordial, si le client trouve moins cher ailleurs, la plupart du temps, il ira, rare sont ceux qui préfèrent dépenser plus pour être sûr de la qualité d’un produit. Le client te répondra, que ta prestation était intéressante, mais malheureusement trop cher, et que cela n’entrait pas dans le budget de cette année, l’année prochaine, peut être. Tu y retournes l’année suivante, il te dira que le site n’a pas apporté les retours escompté, et qu’il ne fallait pas compter sur une refonte/modernisation de celui-ci. Tu auras beau essayer de lui expliquer que le site n’avait pas été correctement pensé à l’origine par le concurrent, il aura été échaudé une première fois, et ne voudra pas mettre la main au porte monnaies.

    Le 8 juin 2007 à 23 h 27 min

  • xis

    Alors, je réponds globalement aux deux réponses puisqu’elles vont dans le meme sens.

    Tout d’abord, j’ai sans doute oublié un préalable à mon 1er post: Je comprends tout à fait ce coût de gueule et le soutien en partie.

    Ensuite il est bon que je me resitue.
    Le site que vous avez vu Aymeric est bien un site à vocation professionnelle mais est développé en partenariat avec l’hotel en question, je ne suis donc pas rémunéré pour ce site, mais défrayé.
    Et si je l’ai réalisé, c’est que le destinataire du site était extremment pressé (enfin il le croit du moins) et voulais son site en 2jours. Il savait que ce n’était pas mon métier mais ne voulais pas perdre de temps à chercher un nouveau prestataire.

    Et ils sont nbx aujourd’hui à souhaiter n’avoir qu’un seul interlocuteur informatique. Mon entreprise débute, nous affichons bien « création de site internet » sur notre facade, mais nous sous traitons habituellement ces travaux. Car comme vous je suis convaincu que c’est un métier, voir meme plusieurs =)
    En l’occurence mes collaborateurs web n’avait pas la réactivité pour faire ce travail. J’ai donc saisi l’occasion de développer un peu ma connaissance du html/css et de satisfaire un impatient (capricieux ?) mais à qui j’ai pris le temps de critiquer la démarche et mon propre travail (avant meme de l’avoir fait ;)

    « Pourquoi avoir répondu à ce post si vous êtes d’accord avec nous ? »

    Parce que pour ma part je suis aussi conscient que bcp de studios web tiennent ce genre de discours sur l’ergonomie, la scalability et d’autres termes tendance, alors qu’ils vendent des sites préformatés, svt générés par des applications opensource et vaguement redesignés pour des sommes ahurissantes. Ce qui m’indigne tout autant que ce que vous dénoncez.

    Bref, le débat pourrait se ramifier à l’extrême, ni le temps ni l’envie =)

    Bien à vous.

    Le 9 juin 2007 à 13 h 30 min

  • David Anseaume

    J’ai pour ma part commencé à développer un outil, qui proposera un site internet « préformaté » sur quelques modèles (avec possibilité de personnalisation de l’entête) pour environs 150€/an (ndd, adresse email et module de gestion comprit), et bien même à ce tarifs, ils cherchent à tirer les prix.

    Beaucoup de « client » on pris l’habitude de l’internet du tout gratuit, et ne voient pas le travail efectué en arrière plan. A un moment, nous de notre coté on ne peux pas tirer les prix plus bas.

    Ton client voulait le site en deux jours? il s’st réveillé comme ça un matin, et tien, je veux un site internet. A t’il pensé au moins à l’information qu’il voulait mettre dedans, ou c’st toi qui s’est aussi tapé le rédactionnel?

    Le 9 juin 2007 à 13 h 54 min

  • Lionel

    Salut tout le monde, je viens ajouter mon grain de sel.

    Avant tout, je te comprends bien Aymeric. Cependant, il ton coup de gueule est trop généraliste. En effet, il y a plusieurs types de personnes qui nous minent la profession :
    – Les « arnaqueurs » : pour eux, le web est une super source de revenu. Ils vont faire un tavail plus ou moins sérieux (souvent moins que plus), et le vendre à des prix faramineux. J’ai déjà vu un site vendu 21000€ à un petit artisan sur 3 ans, soit près de 600€ par mois… Après on s’étonne que certains croient que créer un site est réservé aux riches!
    – Les « gamins » : eux font des sites souvent gratuit, ou pour se faire de l’argent de poche. Ils n’ont souvent pas 20 ans, sont étudiants ou encore élève, et je connaissent pour la plupart rien à l’ergonomie etc. Eux décrédibilisent le métier par leur ignorance.
    – Les « je-sais-tout » : eux croient être capable de faire leur site eux même avec des modules et des tutos. La plupart du temps ils se plantent, et commencent à comprendre que ce n’est pas un jeu.
    – Les « utilisateurs avertis » : ils utilisent Word ou Dreamweaver (piraté, et qu’ils ne savent biensûr pas utiliser) pour faire un site, et quelque fois même en vendre!
    – Les autodidactes : j’ai déjà vu des cas assez sympa. Une personne de 40 ans, n’ayant aucun diplome en informatique ni même d’expérience dans le métier, mais qui s’inscrit à la CCI pour devenir « dépanneur informatique, et webdesigner)

    Je trouve leur comportement honteux, et dévalorisant pour la profession.

    Face à ça, il y a d’autres personnes que je considère (peut être aussi parce que j’en fais partie) :
    – les « débutants » : ils ont un diplome, des connaissances technique, mais pas encore assez d’expérience dans le domain. Malgré leur bonne volonté, il leur faut tout de même un moment pour s’adapter.
    – les « spécialistes » : ils sont spécialisés dans une branche de la création web (soit la programmation, soit le design), et doivent se former dans l’autre.

    Tout cela pour dire qu’il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier.

    Et oui, la concurence au niveau des tarifs existent, mais je ne suis pas du tout contre cela! Vous faites quoi de la libre concurence? Tant que l’indépendant a un diplome, et qu’il est sur un pied d’égalité que nous (paiement de cotisations etc), je trouve cela normal. Pourquoi le critiquer parce qu’il fait des prix bas? Parce que cela ne va pas avec votre vision des bénéfices? Parce qu’il vous pique des clients? Et alors, si lui arrive à vivre comme ça, c’est soit qu’il a une meilleure gestion financière que vous, soit d’il va crouler sous peu (et dans ce cas là le soucis est résolu). En France, il y a le droit à la concurence, et je pense justement qu’elle a une role à jouer, pour permettre aux clients d’obtenir des prix plus juste qu’en cas de monopole local.

    Pour vous donner un exemple concret, je facture l’élaboration d’une page internet 1.50€/page et par mois, quel que soit son contenu (statique ou dynamique) avec un engagement minimum de 24 mois. Beaucoup vont dire que je ne fais rien payer, que je casse les prix, mais je m’en sors très bien comme ça, mes clients sont tous contant, et cela correspond à leur situation (ce sont souvent des TPE qui n’ont pas forcément les moyens de faire un « vrai » site, et qui auraient fait un site minimaliste sans cette solution). Il faut savoir s’adapter à la clientelle locale, et savoir quelle cible viser. Moi je vise les petits, il est certain qu’une grosse entreprise ne sera pas intéressés par mes prestations, mais ce n’est pas mon but.

    Voila mon point de vue, que je suis très content de partager avec vous :p

    Le 9 juin 2007 à 14 h 45 min

  • xis

    David Anseaume: c’est a peut pres ca. Et oui je me suis tappé une partie du rédactionnel, ainsi qu’un partie de la traduction ;)

    Aymeric: Et ben voila, nous sommes ouverts 7j/7 chez moi, cela fait partie de ce que j’entends par proximité :p (check ta boite mail si tu as le temps )

    Le 9 juin 2007 à 16 h 46 min

  • Bonjour à tous et merci pour vos avis, même divergents, qui pointent plusieurs problèmes associés à notre secteur d’activité.

    Je vais prendre le temps de tout relire et de synthétiser vos interventions, j’y reviendrai au travers d’un billet, de nombreux points ont été soulevés qui méritent une réponse et un traitement plus complet et plus lisible que l’espace dédié aux commentaires (oui je sais je critique mon propre espace de travail).

    Et puis, là, c’est le week-end et il fait super beau. ;)

    Le 9 juin 2007 à 16 h 15 min

  • Je suis ouvert 7 jours sur 7… pour mes clients. ;)

    Boite mail checkée et mail répondu.

    Le 9 juin 2007 à 18 h 44 min

  • les z'ed

    Accessibilité : les réponses d’un handicapé

    Je me suis rappelé votre opinion sur l’accessibilité avec vos billets L’accessibilité le cul entre deux chaises et vos réponses sur l’accessibilité assise mais je l’ai déjà mentionné sur mon blog
    Cependant, pour ma soutenance j’ai lu l’exposé de…

    Le 19 juin 2007 à 3 h 04 min

  • Delphine

    Bonjour,

    Je sais que ce débat date de 2007 et nous sommes en 2009!! Mais je réagis car certains d’entre vous emploient à plusieurs reprises les termes ergonomie tout en se plaignant de se faire voler leur métier par des amateurs web designers… Je voudrais seulement rappeler qu’il existe également de vrais professionnels de l’ergonomie diplômés de Master professionnel en ergonomie: on les appelle des ERGONOMES ;-)

    Bonne continuation!

    Le 19 août 2009 à 11 h 12 min