Mais pourquoi j’ai accepté ?

Coup de téléphone hier vers 16h30 d’un de mes partenaires :

Bonjour Aymeric, ça vaaaaaa ?

Hmmm toi t’as un truc à me demander.

Ben, maintenant que tu le dis, j’ai un boulot pour toi.

Je t’explique, on est sur un projet avec un autre prestataire, on leur a fait une maquette dont ils sont contents, mais ils pinaillent un peu et voudraient qu’on leur propose autre chose.

Je le vois venir de loin et je me prépare à lui balancer de nouveau ma position sur les maquettes hors contrat signé.

Donc, si tu pouvais me faire une maquette, histoire que je lui présente deux trucs.

Je le savais et je prépare la batte de baseball numérique.

Bien sur je te la paie.

Je suis faible…

Pour demain matin ?

Je suis vraiment faible…

Je bouscule le planning, je contacte l’autre prestataire pour être briefé, réceptionne les éléments ainsi que la première maquette. Elle est bien cette maquette, qu’est ce qu’ils veulent de plus ?

En plus ce n’est pas, mais alors pas du tout mon univers graphique; un truc fun pour toute la famille qui plaise aux parents et qui parle aux enfants. Ben on va s’adapter alors.

Bilan, je ferme boutique à deux heures du mat, les yeux ne veulent plus travailler et je prévois de reprendre dés 7 heures ce jeudi matin.

Sauf que dans la vie, il y a des imprévus. Et cet imprévu a débarqué dans notre chambre à 6 heures du haut de ses 26 mois en disant d’une petite voix : Maman ? Papa ? Clémence fini dodo…

Cordialement,
Aymeric Jacquet