Dis papa, c’est quoi un MFA ?

Je suis toujours étonné quand au détour d’une conversation avec un utilisateur averti du web, je me rends compte que finalement peu d’entre eux savent ce qu’est un MFA.

Un MFA, c’est simple, tout est dans le nom : Made For Adsense.

Un site créé uniquement dans le but d’y mettre des publicités Google Adsense et de générer du revenu.

Simple dans l’énoncé, plus compliqué dans la pratique, quoi que.

Vous avez tous forcément à un moment ou à un autre été confrontés à un MFA, au détours d’une requête ou une autre, ils pullulent sur la toile sur toutes les thématiques possibles et imaginables, même si certains secteurs sont plus ciblés que d’autres.

Comment reconnaitre un MFA ?

C’est simple, en général il s’agit d’un site traitant d’une thématique unique, de quelques pages, avec un design souvent assez simple mais efficace.

Mais surtout, surtout, il est bourré de publicités Adsense, enfin, bourré est un bien grand mot, disons plutôt que les publicités Adsense sont bien présentes et surtout bien positionnées.

Mais pourquoi ce terme Made For Adsense ?

Tout simplement parce que Google Adsense est la régie publicitaire la plus simple d’accès, pas de conditions requises pour créer un compte adsense, hormis le contenu adulte qui n’est pas autorisé (encore une fois en théorie).

Et ça fonctionne un MFA.

C’est simple, un petit hébergement (gratuit de préférence), un nom de domaine si possible en rapport avec le sujet traité avec le MFA, un peu de contenu thématique soit créé sur mesure, soit tout simplement repompé et passé à la moulinette pour ne pas être reconnaissable trop facilement (évitons le duplicate content), des publicités Adsense bien sur, un peu de référencement et de poudre de perlimpinpin.

Un MFA bien réalisé, correctement référencé rapporte, plus ou moins, mais rapporte toujours.

Pas forcément au nombre de visiteurs, un MFA n’a pas besoin de milliers de visiteurs pour rapporter, il suffit que vos visiteurs cliquent sur les publicités.

Ces clics sur les publicités Adsense rapporteront en fonction de différents critères (trop longs à expliquer), secteur ciblé, rapport clics/visites, etc…

Même un MFA à faible trafic peut rapporter plusieurs euros par jour si il est bien optimisé et dans un secteur ou la publicité est à forte valeur.

Pour faire cliquer le visiteur, l’ensemble du site est pensé dans cette optique, je ne vais pas vous donner de trucs ou astuces, je ne suis pas là pour faire l’apologie du MFA.

Le but, est tout simplement que le MFA rapporte plus qu’il ne coûte. Un MFA seul rapporte peu (en général), c’est la multiplicité de ces MFAs qui rapporte, un peu comme le SPAM, il s’agit juste d’un rapport coût rentabilité, et c’est une des raisons qui fait que les MFAs pullulent.

Pour en finir avec les MFAs

Pour moi, les MFAs sont une plaie, et je le dis bien que je connaisse pas mal de personnes qui en vivent, ils pourrissent les SERPs et finissent par décrédibiliser les résultats renvoyés par les moteurs de recherche.

Un peu comme ces milliers de blogs qui publient avec comme seule finalité de vivre de la pub.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : , ,