Petit aide mémoire pour l’élaboration d’un cahier des charges de site Internet

Comme je l’ai précisé il y’a une semaine, je suis en pleine période de travail sur des programmes de formation. Une de ces formations, pour entreprises, traitera de l’élaboration d’un cahier des charges.

Vaste sujet, et qui je pense peut intéresser des entreprises soucieuses d’obtenir des devis correspondant au plus proche à leur projet.

Donc pour revenir au sujet, j’ai donc accumulé des ressources petit à petit (l’idée n’est pas nouvelle) et je viens d’en retrouver une que je vous livre telle que je l’ai enregistrée à l’époque.

Désolé, je ne sais plus ou je l’ai trouvée, donc si les personnes à l’origine de cette ressource passent par là, envoyez moi un message, je me ferais un plaisir de vous citer et de mettre un lien vers votre site (si mes souvenirs sont bons, c’était un site touchant au milieu éducatif mais impossible de remettre la main sur l’url).

Edit : une source anonyme vient de me redonner l’adresse d’origine du document : http://www.generationcyb.net

Atelier web : écrire un cahier des charges

Voici donc le contenu de ce document :

Les 20 questions clefs pour concevoir un site web

  1. Qui est le commanditaire (le responsable de la réussite ou de l’échec) ?
  2. Quel est l’objectif du site en une ligne (à quoi ça sert ?)
  3. Est-ce un projet ponctuel ou pérenne ?
  4. Quels sont les délais ?
  5. Y’a-t-il déjà des sites sur le même sujet ? (identifier la concurrence)
  6. Y aura-t-il des partenariats ?
  7. Qui en est le public (ou les publics) ?
  8. le site est-il grand public ou réservé (avec un code d’accès- intranet/extranet/) ?
  9. Quels sont les contenus initiaux à mettre en ligne (articles, archives, rapports, photos, témoignages…) ?
  10. Ces contenus sont-ils déjà rassemblés?
  11. Ces contenus sont-ils numérisés (fichiers word, images scannées) ?
  12. Qui sera chargé de rédiger les nouveaux contenus ?
  13. Qui sera chargé de mettre en ligne ces contenus (webmestre) ?
  14. Qui sera chargé d’animer le site (répondre aux mails, au forum, mettre à jour, surveiller) ?
  15. Y aura-t-il une interactivité (les internautes peuvent-ils intervenir sur les contenus : forum, chat, mise en ligne de textes…)
  16. quel est le système de validation des contenus (qui est le rédacteur en chef, qui relit, qui est juridiquement responsable) ?
  17. faut-il envoyer de l’information par email (newsletter) ?
  18. Faut-il un habillage graphique ?
  19. Quel est le budget de création du site ?
  20. Quel est le budget de fonctionnement du site par an ?

Un cahier des charges web, ça ressemble à quoi ?

Au delà des termes techniques… un cahier des charges de site, c’est simplement l’explication, compréhensible par tous, de ce qu’’on voudrait que notre site fasse. les considérations techniques… viennent en second.

Voici une sorte de plan type de cahier des charges, dans lequel vous allez ré-intégrer les réponses à vos 20 questions :

Préambule

Il s’agit d’exprimer le contexte général et la cause première de la création du site.

La commande

  • Qui est le commanditaire ?
  • Quel est l’’objectif du site ?
  • Quels sont les partenaires et leurs rôles respectifs ?

Le public cible

  • Quels sont les différents types de publics visés ?

Les contenus du site

  • Présenter les différentes rubriques, leurs contenus, rappeler qui met à jour, etc. Par exemple sous la forme d’un tableau comme celui-ci : | Quel contenu | Qui le fournit | Qui anime | Quelle périodicité
  • Faire de même pour la partie intranet (c’est à dire une partie privée), s’il y en a une. En outre, ces éléments peuvent être représentés sous la forme d’’une arborescence.

Le circuit de validation des contenus

  • Qui peut rédiger des articles ?
  • Validation a priori ou a posteriori, par qui ?
  • Qui est juridiquement responsable ?

Cette question du circuit peut-être représentée sous la forme d’un schéma circulaire joignant les personnes par des flèches.

L’habillage graphique

  • Qui s’en charge ?
  • Quels critères ont été retenus ?

Le budget du site

  • Détailler les différentes prestations (nom de domaine, hébergement, graphisme, rédaction des contenus initiaux, etc.).
  • Penser au budget de fonctionnement annuel (le webmestre, le matériel nécessaire, les coût des connexions).

Le calendrier

  • Détailler les différentes tâches, la date prévue de réalisation de celles-ci et par qui.

Voici également une série de questions à vous poser pour le graphisme du site :


  1. Questionnaire pour aider à concevoir le graphisme d’un site
  2. Y’a-t-il une charte graphique pré-existante ?
  3. Y’a-t-il des logos préexistants à mettre en ligne ?
  4. Le site est-il public (chartes des sites publics) ou privé ?
  5. Quelle est la nature technique du site à habiller ? (architecture et logiciel)
  6. Quelle est la connexion du public cible du site ?
  7. Le site est-il destiné à être imprimé ?
  8. Combien de gabarits faut-il concevoir (pages web d’allure différente) ?
  9. Quel est le ton souhaité : (cocher d’une croix)
  • Sérieux
  • Sobre
  • Exubérant
  • Fun
  • Page animée
  • Riche
  • Jeune
  • joyeux
  • Léger
  • officiel
  • pro
  • simple
  • Sophistiqué
  • classique
  • élégant
  • Monochrome
  • Vivant
  • Plutôt photo
  • original
  • Plutôt texte
  • Plutôt dessin

Autres infos

…………………………..

Mon avis

Bien que certains point méritent d’être clarifiés ou adaptés, je trouve ce questionnaire assez bien foutu, car il pose des questions utiles et ne parle pas de technologies.

La question des technologies utilisées se retrouve souvent au coeur des cahier des charges que je reçois, c’est louable, mais trop souvent ce sont de mauvaises questions, voir obligations.

Il est souvent demandé comme langage php et comme bases de données mysql, mais dans le fond, sans savoir ce que c’est vraiment, juste que beaucoup de monde en fait l’apologie donc c’est que ça doit être bien (on oublie au passage qu’il y’a plein d’autres technologies), par contre sur la pérennité du code ….

Autre point intéressant du questionnaire : le budget que l’on veut y mettre, comprenant à la foi le budget initial et le coût de fonctionnement, j’y ajoute le budget communication/référencement trop souvent « oublié ».

Posez vous les bonnes questions, « combien ça va me coûter? » n’est pas une bonne question, « quel budget je veux/peux y mettre? » est déjà beaucoup mieux.

Si vous faites appel à des professionnels, avec un budget précis, ils vous proposeront la solution répondant le mieux à votre problématique, ou le cas échéant vous ramèneront aux réalités si votre projet est au delà du budget initial.

Pour le reste, je retourne rédiger mes programmes de formation.

Bon week end à vous,
Aymeric Jacquet

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : , ,