Les services Web 2.0, ou assimilés comme tels, sont-ils apporteurs de trafic ?

Une question que nous nous sommes posés avec Sébastien Billard lors de l’apéro référenceur à Lille la semaine dernière et nous y avons apporté a peu de choses près la même réponse : non.

Oui, c’est un peu direct comme réponse, mais il faut bien le constater, les technorati, Wikio, del.icio.us, Digg like et compagnie font pâle figure comparé au trafic généré par les moteurs de recherche qui restent, et de loin, les plus gros apporteurs de trafic.

Pour exemple, sur l’AJblog, les visiteurs se répartissent ainsi : 60% par moteur de recherche, 30% sont des visiteurs réguliers, les 10% qui restent regroupent tout le reste (Backlinks directs, liens postés dans des forums, services 2.0…).

Il faut par contre tempérer ce constat en opposant le trafic quantitatif et qualitatif.

Les moteurs de recherche génèrent un énorme trafic, mais bien (trop ?) souvent sur des requêtes farfelues qui n’ont pas grand chose à voir avec les thèmes généralement traités sur le blog. Il y a peu de chances qu’une personne arrivant sur votre blog (ou site) en cherchant boutique souvenirs mexicain a paris ne revienne à l’avenir.

Par contre, sur la masse de visiteurs arrivés via les moteurs de recherche, vous pouvez capter du lecteur, si elle trouve réponse à une question d’un sujet proche de ce que vous traitez.

A l’opposé, un visiteur arrivant via un un service plus ciblé, un forum professionnel ou un site/blog traitant des mêmes sujets aura un plus fort potentiel de fidélité, si la qualité du contenu est au rendez-vous.

La grande différence entre le trafic généré par les moteurs de recherche et celui des services plus ciblés, va se trouver au niveau du taux de transformation. Mais il ne faut pas oublier que, si le taux de transformation est plus fort pour les services « ciblés », le trafic généré par les moteurs de recherche fait la différence.

Vous l’avez peut être remarqué, mais depuis quelques temps, je teste divers services (non, je n’ai pas changé, je n’aime toujours pas les éléments externes) pour voir l’impact qu’ils peuvent avoir sur le trafic du blog tant au niveau qualitatif (services spécialisés) que quantitatif (services ou annuaires plus généralistes), car si personnellement je ne recherche pas forcément une audience large (je préfère et de loin des échanges de la qualité des commentaires du billet Retour sur le coup de gueule sur les « amateurs » du web et les contributions des lecteurs qu’une pléthore de « trop top ton article ».), ce n’est pas forcément le cas de ma clientèle qui peut avoir besoin de générer du trafic à court terme.

PS : je n’ai pas préparé de liste d’articles à venir la semaine dernière, il n’y en aura pas non plus cette semaine, pour une simple raison, je suis en déplacement.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : ,

Be Sociable, Share!

4 Commentaires pour Les services Web 2.0, ou assimilés comme tels, sont-ils apporteurs de trafic ?

  • Je pense que la distinction entre quantité et qualité concernant les sources de trafic est en effet primordiale. Je constate avec mon blog perso que les personnes qui viennent de la part des moteurs de recherche ne s’intéressent souvent qu’au sujet qui les a amené et qu’ils ne commentent presque jamais. Les personnes qui viennent des services web 2.0 sont généralement eux-mêmes des blogueurs et souvent plus enclin à commenter et à découvrir d’autres blogs.

    Le 2 juillet 2007 à 21 h 22 min

  • Encore en déplacement… et tu travailles quand ? ;-))
    Je sais que Sébastien ne penses pas beaucoup de bien des diggs likes… Cependant, je vais relativiser un peu vos propos puisque je continue de tester les diggs likes francophones…
    En règle générale, cela apporte il est vrai peu de trafic par rapport à d’autres sources. Mais, il y a toujours un mais, si par bonheur, on arrive en première page de Fuzz, Scoopeo et ToNuouz dans une moindre mesure… la présence dans les statistiques des visiteurs est à prendre en compte.
    Peut-être y a t-il une nouvelle façon de rechercher l’information de la part des geeks ?
    Par contre, il est vrai que les moteurs spécifiques comme technorati, les bookmarks sociaux (del.icio.us, Blogmarks) ou même certains digg likes comme Wikio n’apporte des visiteurs que de manière marginale. C’est encore pire pour les Mybloglog et Ziki.
    Contrairement à damospace, je n’ai pas remarqué de liaisons particulières selon la provenance des personnes, leur nombre de pages visités ou l’inclinaison à laisser des commentaire…

    Le 3 juillet 2007 à 17 h 04 min

  • quand même : 2eme sur la requête boutique souvenirs mexicain a paris :o)

    Le 3 juillet 2007 à 18 h 58 min

  • Le Web 2.0 c’est énorme (mais pas tant que ça en fait)

    Lors du la récente édition de l’apéro Blog en Nord, nous évoquions avec Aymeric l’interêt du Web 2.0 en matière de génération de trafic, et nous en étions arrivé à la même conclusion : le Web 2.0 ne réprésente finalement pas grad chose.

    Décidé à…

    Le 4 juillet 2007 à 16 h 01 min

One Rétrolien pour Les services Web 2.0, ou assimilés comme tels, sont-ils apporteurs de trafic ?

  1. […] Les outils de bookmarking sociaux sont encore largement méconnus du grand public. Les plateformes communautaires (type Facebook) ont la côte, mis le bookmarking et ses intérêts n’ont pas encore percé la sphère limitée des geeks et early adopters. Une faiblesse, qui réduit d’autant le nombre d’utilisateurs, mais c’est aussi une force, qui rend chaque utilisateur plus “acteur” et plus impliqué par l’outil. Del.icio.us est une mine d’informations pour qui veut y passer un peu de temps. C’est aussi une potentielle source de trafic. Dans cet article, je vous propose quelques conseils pour votre blog, afin d’augmenter votre trafic isu de Del.icio.us. Il s’agit bien d’augmenter son trafic, c’est à dire d’augmenter le volume de visiteurs sur une période longue, plutot que d’un boost d’une journée… Gardez à l’esprit tout de même que “les technorati, Wikio, del.icio.us, Digg like et compagnie font pâle figure comparé au trafic généré par les moteurs de recherche qui restent, et de loin, les plus gros apporteurs de trafic” comme le dit un voisin Nantais Aymeric Jacquet. […]