L’email c’est déjà le passé

La génération Net et les très jeunes n’utilisent pas le courriel. Le courriel c’est pour les vieux qu’ils disent. Pourquoi envoyer un courriel puisque lorsque l’information arrive elle est déjà en retard? La messagerie instantanée c’est bien mieux!

Cette attitude largement répandue chez les jeunes générations pourrait modifier sensiblement les pratiques d’affaires dans quelques années…
Michelle Blanc : Le courriel va mourir

Je suis assez d’accord avec la courte analyse de Michelle, à titre personnel, je n’utilise pas l’email ou très peu comme outil de communication avec ma clientèle, la majorité de nos échanges se font via Skype en mode chat et téléphone classique.

Les emails sont surtout utilisés pour du formel ou du technique à fin d’archivage, je demande toujours à mes clients de m’envoyer un email récapitulatif de leur demande, et ce pour deux raisons : ça fait une trace écrite plus simple à tracer qu’un historique skype, ça permet au client de se poser des questions complémentaires et de mettre son dossier « à plat ».

PS : au passage le nouveau design de ton blog, Michelle, est beaucoup mieux que l’ancien.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : ,

Be Sociable, Share!

Articles similaires

    None Found

9 Commentaires pour L’email c’est déjà le passé

  • Merci pour ta remarque sur le design de mon blogue. Il y a encore quelques trucs à arranger mais j’en suis vraiment satisfaite. Le dernier contact client que j’ai eu avant d’écrire ici était dans Facebook, via le chat, pour confirmer une conférence téléphonique cet après-midi. Les pratiques .évoluent rapidement et les « vieux » ont beaucoup de difficulté à comprendre et à s’adapter. Comme tu le mentionne, Skype et autres « gugus » Web 2.0 changent drastiquement nos communications d’affaires…

    Le 28 juillet 2008 à 18 h 11 min

  • Le téléphone reste quand même l’outil Numéro 1 pour de la demande rapide, l’email, lui, sert plutôt pour les heures « offline ».

    J’ai un client spécialisé dans l’email de 23 heures alors que je suis quasiment toujours connecté via Skype et lui aussi, il trouve l’email moins « intrusif ».

    Le 28 juillet 2008 à 18 h 18 min

  • Delphine Dumont

    J’ai tendance à réserver l’email pour les sujets non urgents, mais aussi pour récapituler une conversation téléphonique. Même si je prends des notes quand je téléphone, je ne suis pas sûre que mon interlocuteur en fasse autant. L’email de confirmation permet de s’assurer que nous sommes bien d’accord. Ca m’a été utile une fois ou deux.

    Le 28 juillet 2008 à 20 h 38 min

  • Et en gros ce que je dis est que le courriel va évoluer vers la messagerie instantanée et les réceptacles documentaires genre wiki et blogue de gestion. Il ne sera plus nécessaire d’envoyer un courriel au client pour qu’il approuve une job, il pourra le faire via un wiki par exemple. Donc mon point est que ça ne regarde pas très bien pour le courriel comme technologie étant donné les usages des jeunes et de l’importance que prend désormais l’instantanéité qui peut aussi être documentée…

    Le 28 juillet 2008 à 22 h 03 min

  • Entièrement d’accord avec vous. D’ailleurs avec mes clients on passe tout par basecamp. Enfin on essaie, car une fois de plus la difficulté n’est pas de trouver les outils, mais de réussir à éduquer les gens.

    Le seul avantage de l’email est son universalité. Et ça, c’est énorme quand on bosse avec des gens « hors web » car, effectivement comme le souligne Delphine, cela permet d’officialiser les discussions.

    Le 28 juillet 2008 à 22 h 58 min

  • Delphine Dumont

    Effectivement, Cédric a raison. Il y a encore trop de gens qui ont peur de l’informatique et d’Internet. Je bosse déjà avec des outils en ligne de type basecamp, mais la plupart de mes clients considèrent que l’email est déjà ultra-moderne. Certains me parlent encore de fax et s’étonnent que je n’en possède pas tellement cela leur semble incontournable.

    Cela dit, avec toutes ses limites (taille du fichier joint, difficulté d’établir un historique, etc…), il me parait inévitable que l’email perde de l’importance rapidement.

    Le 29 juillet 2008 à 8 h 44 min

  • Arf, c’est dingue… Ça fait « seulement » 15 jours que j’ai installé Skype alors que je suis internaute et que j’utilise l’email depuis 1996 (!)

    La première que je désinstalle sur un nouveau PC, c’est MSN…

    Suis-je hasbeen ? ^_^

    Le 29 juillet 2008 à 19 h 43 min

  • Spark

    L’email à titre personnel ne sert effectivemment presque plus, délaissé pour les IM.
    Coté professionnel par contre, cela reste incontournable, rien que pour l’archivage, l’ordonnancement et le tri ( sans parler de l’utilisation comme gestion des taches pour GTD ou autre )

    Le 30 juillet 2008 à 17 h 20 min

  • mehdi

    Les email pour moi reste l’outil de communication numéro 1, meme parfois avec mes amis je communique avec des mail, certe que skype a pris du terrain mais l’email reste toujours essentiel, on a pas a se soucier de la présence de l’autre pour se communiquer

    Le 25 août 2008 à 16 h 09 min