L’Accessibilité Numérique ne fait plus parler d’elle

Et c’est une bonne chose !

Non, il ne s’agit pas d’un troll déguisé, je m’en vais de ce pas vous expliquer mon point de vue.

Pour faire passer un message, il n’y a pas de secret, il faut y aller en force, crier sur tous les toits, provoquer, attaquer (buzzer ?)…

Vous connaissez l’expression : Il n’y que les veaux qui gueulent qui tètent ?

Et bien pour la communication, c’est pareil, soit on a des moyens énormes pour faire passer un message, soit on gueule, et fort, pour se faire entendre, il faut faire du bruit.

C’est ce qui s’est passé avec l’accessibilité numérique, quelques acteurs à un moment donné ont tapé du poing sur la table et se sont mis à faire passer leur message et de la façon la plus intransigeante qui soit : IL FAUT FAIRE DES SITES LES PLUS ACCESSIBLES POSSIBLES !

Car pour qu’une idée s’impose à chacun, il ne faut pas qu’elle soit teintée de demi mesures, il faut qu’elle soit radicale (L’Irak possède des armes de destruction massive , et non pas, nous soupçonnons l’Irak d’être peut-être en possession d’armes potentiellement très dangereuses), pour que les gens se posent des questions sur le bien fondée de cette idée et creusent un peu plus loin (oui bon, d’accord, pour l’Irak, ce n’était pas vraiment le but de la manœuvre), pour alimenter les débats.

Pourquoi est-ce une bonne chose que l’on parle moins d’accessibilité numérique ces derniers temps ? Tout simplement parce que cela veut dire que le message a été entendu et qu’il est en phase de digestion par les différents acteurs concernés.

Et c’est maintenant qu’il faut être vigilant, surveiller de loin quelle direction sera prise au niveau des prestataires internet en ce qui concerne l’accessibilité et surtout veiller à ce qu’elle ne soit pas servie à toutes les sauces.

Le message a été entendu, c’est une chose, mais a-t-il été compris et assimilé (surtout quand on voit encore des couacs comme le site de la fête de la musique) ?

Pour ma part, vue ce que je peux lire ou voir à droite et à gauche, je m’attends à un retour en force du bruit d’ici la fin de l’année, je verrais bien si l’actualité me donne raison ou non.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : ,