Développeurs faites vous apprendre le html

Nuage de mots de l'article : développeurs, faites vous apprendre le html

Une constante, quand on fait un tant soit peu d’intégration html est de vouer aux gémonies les graphistes et leurs designs farfelus.

Ne dites pas non, je lis vos blogs ou vous suis sur twitter.

Mais sincèrement, si IE6 ne foutait pas autant le bordel, l’intégration html des maquettes de graphistes seraient en général gérées à grands coups de png transparent et tout se passerait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

On parle moins souvent des résultats plus ou moins hasardeux des travaux des développeurs, parce que le développeur c’est sacré, et c’est teigneux.

Seulement, voilà, il ne faut pas se voiler la face, il est plus simple d’intégrer une maquette de graphiste en créant la structure html qui va bien que de styler et habiller des pages générées par un développeur pour qui l’html c’est juste un vague truc qui balise du contenu.

Un exemple simple et pas plus vieux qu’hier ou j’ai du intervenir sur un projet pour un truc relativement simple, un menu déroulant en CSS.

Le menu de base n’est en fait qu’une suite de liens <a> séparés par un | le tout bien rangé dans un <div>, ça c’est le plus simple à gérer, le plus compliqué arrive quand on se rend compte que les pages n’ont pas… de doctype. Et là, avec IE 6 ou 7, ça devient amusant de gérer un menu déroulant en CSS quand on peut se coller les commentaires conditionnels ou je pense.

L’html en mode Quirks, c’est amusant, 2 minutes… ou pas en fait.

Un autre grand classique; les plugins WordPress, ou tout autre CMS d’ailleurs.

On trouve un plugin puissant, qui répond parfaitement au besoin du moment, c’est cool, ça réduit les coûts.

On l’intègre, et au moment de vouloir l’habiller pour l’intégrer au design, l’horreur. De la soupe de balise incompréhensible, ni identifiants ni classes que l’on peut aisément styler à la volée. Il faut tout recoder proprement, ce qui, bien sur, pose de gros problèmes en terme de maintenance pour suivre les mises à jour de l’outil.

Je crois bien que le pire que j’ai pu voir dans le genre, c’était un plugin (je ne sais plus lequel) qui générait un formulaire brut de chez brut, avec des textes présentant les champs sans balise label, ni id ni class sur aucun élément, tout était placé en brut…

J’ai du placer une surcouche javascript pour pouvoir styler correctement le plugin, l’enfer.

Et je ne parle même pas des développeurs anglophones pour qui UTF8 se limite à un charset.

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’on parle de plus en plus de développeur back et développeur front.

Mais quand même, s’il vous plait messieurs les développeurs, apprenez le html, ce n’est pas difficile de faire un petit effort, et ça rendra service à tout le monde, vous en premier.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : , ,