Cet étrange processus que l’on nomme création

Depuis ce matin je travaille sur un projet dont je vous parlerai surement de façon plus complète dans les jours à venir.

Allez, je lache une petite info, c’est un site pour une offre commerciale assez ciblée.

Bref, un après-midi passé sur skype avec le donneur d’ordres hier, histoire de clarifier deux ou trois points, les contenus, la taille du rédactionnel (pour ceux qui pensent encore que l’on peut construire une interface efficace sans prendre en compte le rédactionnel à venir, retournez potasser vos cours de communication graphique), et la question qui fâche : Est-ce que vous avez une idée du rendu que vous désirez? Quelques sites qui vous inspirent? C’est souvent un bon moyen de cadrer ce que le client veut sans oser le dire ni le demander.

Suite aux réponses du client, on s’oriente vers un design moderne, du bump maîtrisé pour mettre de l’info en avant, peut-être un peu d’aqua style avec un mot d’ordre général : le site ne doit pas faire blog.

Et oui, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais la mode « bloguesque » a même fini par se retrouver dans le design des sites « Pro », je ne critique pas vu le design actuel du site AJcréa, c’est juste un constat.

Me voila parti avec mes modèles en poche, j’ai créé les bookmarks nécessaires en fonction de ce que m’a demandé le client, je sors mon Illustrator, mon Photoshop, ma cafetière et roulez jeunesse.

Premier travail, j’ai les textes, une idée des contenus pouvant potentiellement s’ajouter, je me lance donc dans la construction graphique de la page, c’est à dire positionnement des blocs d’information en fonction de leur importance et pour créer un sens de lecture optimum pour le visiteur.

J’étudie, je peaufine, je cherche des visuels à intégrer.

L’avantage de la recherche de visuels, c’est que ça permet de prendre du recul par rapport à son travail tout en « voyant » des pistes potentielles pour le design.

Le désavantage, c’est que ça donne des idées…

Dans mes pérégrinations au pays des banques d’images, je tombe sur une série très Zen, mon esprit vagabonde alors autour du concept du site sur lequel je travaille, son but, son positionnement, les valeurs transmises, et plus je visione cette imagerie Zen, plus je me dis que ça pourrait être très sympa pour le projet.

Revirement de création, début de design autour du thème du Zen, je me permets même une petite accroche commerciale dans le ton, je laisse aller mon imagination et essaie de créer une iconograpie, ce qui n’est pas toujours évident, choisir un visuel Zen pour parler de tarif, ce n’est quand même pas gagné…

Allez, fin de la récréation, je retourne travailler.

Cordialement,
Aymeric Jacquet, et maintenant, le plus dur, expliquer au client pourquoi je me suis éloigné de ses inspirations…

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags :

Be Sociable, Share!

2 Commentaires pour Cet étrange processus que l’on nomme création

  • Il est toujours difficile d’aller expliquer à un client ses inspirations surtout lorqu’elles sont loin de ce qu’attendait le donneur d’ordre.
    Bonne chance ;)

    Le 8 août 2006 à 20 h 31 min

  • Bonjour legizz,
    C’est même un exercice hautement périlleux et assez souvent suicidaire.

    Ce coup-ci par contre ça s’est bien passé, le client semble très content du résultat.
    Pour le moment je ne peux rien montrer, mais promis dès que le projet est en ligne, j’en reparle

    Cordialement,
    Aymeric Jacquet, c’est bien beau les jolies mises en page mais maintenant va falloir attaquer le css.

    Le 8 août 2006 à 22 h 45 min