Le cauchemar de la newsletter html en 3 points

  1. Des abonnés sous Lotus (en plus ce sont les donneurs d’ordre en majorité) ou autres clients mails exotiques.
  2. La newsletter doit être modulable et modifiable par des utilisateurs non avertis.
  3. La newsletter doit être réalisée à partir… d’une maquette de graphiste

Et bien, croyez moi, c’était vraiment un cauchemar.

11 thoughts on “Le cauchemar de la newsletter html en 3 points”

  • Alala… les fameuses newsletters html…
    C’est aussi galère que de débuter en positionnement css, mais finalement, avec un peu de rigueur on s’en sort (presque).

    Voilà comment je procède personnellement :

    – En premier lieu, une collaboration avec le graphiste est indispensable pour le « guider » et définir d’entrée de jeu les « ça on oublie, ça on oublie… ». Je pense qu’accepter d’intégrer et d’envoyer n’importe quel design est une erreur: les contraintes apportées par chaque client mail sont telles que le design doit réellement être pensé en fonction du média.

    – Pour le mail, il faut envoyer en multi-part MIME: une section text/plain et une text/html. Certains clients mails qui supportent mal le html iront d’eux-même chercher la version brute. Déjà là, certains envois sont sauvés :)

    – Pour Lotus Notes y’a pas de solution miracle si ce n’est avoir une mise en forme du mail minimaliste. Cet article en parle et propose des solutions de contournement
    – Pour les questions de « quelle balise html? / quelle propriété css? » utiliser ou ne pas utiliser, j’utilise cette ressource

    Bon courage en tout cas ! Ca fait un moment que j’ai pas eu le droit à ce genre de tâche et je m’en porte plutôt bien :)

  • En ce qui me concerne, pour faciliter la mise en forme des newsletters de mes clients je limite aussi les éléments graphique sur la maquette mais surtout, je suis revenu à la mise en page en tableau en HTML4 pour une meilleur compatibilité avec les lecteurs de mail. Je ne supporte pas de travailler de cette manière mais ça règle pas mal de soucis.

    Pour la modularité, rien ne vaut un bon CMS ;-)

    Pour les ressources :
    http://pompage.net/pompe/cssemail
    http://www.pompage.net/pompe/emails-html-dompter-la-bete/
    http://www.xavierfrenette.com/articles/css-support-in-webmail/
    – A Guide to CSS Support in Email (proposé par Yvan ci-dessus)

    Bon courage à toi !

  • Juste une précision, le travail est fini hein. Ceci dit, vous réponses sont intéressantes car elles apportent leur lot de ressources complémentaires.

    Yvan L : tu te doute bien que si j’avais pu collaborer avec le « graphiste », je me serais tout simplement arrangé pour que le « graphiste » ce soit moi. ;)

    La Blonde : pour du lotus, de toutes façons, point d’autre solutions si la NL doit être graphique.

  • Hello,

    Je suppose que tu as déjà lu l’article de David Greiner (Campaign Monitor): A Guide to CSS Support in Email: 2007 Edition?

    Et donc qu’il n’est pas nécessaire de te rebassiner les oreilles avec le support de CSS (voire de HTML) dans… Outlook 2007? (Pour ceux qui n’auraient pas suivi: ça n’était déjà pas terrible dans Outlook 2003, mais avec Outlook 2007 on se retrouve propulsé en 1998, plus ou moins.)

    À ce propos, un site à surveiller: email-standards.org.

  • « mais avec Outlook 2007 on se retrouve propulsé en 1998, plus ou moins. »
    @Florent V : Oui Outlook 2007 a le moteur de rendu de Word (à noter que le précédent Outlook avait celui de IE)

  • Florent : quand j’ai su ce que j’avais à faire, je suis effectivement aller chercher quelques informations récentes. Ceci dit, ça n’a pas changé grand chose, car à cause de Lotus le choix des tableaux et des styles en ligne avait déjà été fait.

  • Ah, Lotus Notes, mon logiciel préféré :-)

    Je dois moi-même envoyer une newsletter mensuelle depuis cet outil très adapté à cette fonction… La newsletter est à destination de nos distributeurs (tous sur Outlook, Thunderbird ou webmail) et de pas mal de cadres en interne, qui sont donc tous sous Lotus Notes.

    Solution : en interne, j’envoie une version pdf de la newsletter ! :-P

    J’en profite pour poser une petite question à tous les lecteurs : quel outil utilisez vous pour envoyer vos newsletter ?

    Sinon, Aymeric, tu devrais démarcher Greenpeace.

  • Boris : je crois que l’envoi en PDF a été la décision finale pour les donneurs d’ordre sous Lotus.

    Au passage, j’aime beaucoup ton anecdote sur le « texte a la con », quelques têtes on sauté sur ce coup là je suis sur.

Comments are closed.