J’ai adopté un IE7

Jusqu’à mon changement de machines, je travaillais sous mon ami de longue date, Windows 2000. Certes moins sexy que Windows XP, mais d’une stabilité à toute épreuve.

Seulement, j’étais confronté au problème de ne pas pouvoir installer Internet Explorer 7 (bon en fait si j’avais un multiboot XP sur ma machine, mais en réalité j’avais la flemme).

Comme mes nouvelles machines étaient équipées par défaut de Windows XP service pack 2 (Win XP SP2 pour les intimes) je me suis enfin décidé à installer le nouveau navigateur de Microsoft.

Et franchement, c’est une bonne surprise.

Interface du produit

Attention, ce qui va suivre est le résultat de mon analyse pour mon installation par défaut de IE7, il est fort possible que vous n’ayez pas exactement les mêmes choses que moi à l’écran.

Agréable, un peu déroutante de prime abord, je la trouve finalement simple et bien pensée.
Habitué des menus textuels dans tous les sens comme beaucoup d’entre vous j’ai été un peu perdu, et finalement, on se rend compte que bien souvent on nous propose par défaut l’accès à des milliards d’options que l’on utilise jamais.

Au passage, vous pouvez faire réapparaitre automatiquement les menus textuels avec la touche Alt, ce qui est pratique pour les personnes utilisant leur ordinateurs principalement avec le clavier.

Design sobre et agréable, les onglets sont clairement identifiés, l’onglet actif aurait peut être eu besoin d’une différence visuelle plus accentuée pour les personnes souffrant de problèmes de vue.

Les icones sont un peu petites mais une option (clic droit sur la barre de menu >> utiliser de grandes icones) permet de les agrandir.

Par contre là on un truc qui fleure quand même bon l’amateurisme ce qui est un comble pour un tel produit : les boutons précédent et suivant (en haut à droite) deviennent tous crasseux dés que l’on choisit l’option grandes icones.

Les fonctionnalités

Je ne vais pas rentrer dans les options en profondeur (qualité de l’antifishing, configurations avancées…) mais juste voir ce qui est clairement nouveau.

Les onglets

Design sobre, comme précisé, bien identifiés, mais on est obligé de d’abord sélectionner un onglet pour que le bouton de suppression apparaisse. Bouton pas tip top visible au passage (le X gris à droite de l’onglet). Ca oblige quand même à une opération supplémentaire uniquement pour fermer le truc, ceci dit c’est une constante chez Microsoft (Bouton démarrer pour éteindre, ça m’a toujours beaucoup fait rire).

Par contre le multiview (a gauche des onglets, le bouton avec 4 petits rectangles) c’est sympa. Si vous n’avez pas encore testé, ça vous permet d’afficher sur une même page une miniature de tous les sites ouverts dans les onglets.

Bon, ok, c’est pas super utile mais je trouve ce petit plus sympathique comme tout.
Un gros défaut tout de même, le truc se ferme et le navigateur revient sur l’onglet actif dés que vous passez à une autre application.

toujours pas de prise en compte des favicon en png.

Le zoom

J’aime bien. Zoom de 25% sur simple clic jusqu’à 150%, le troisième clic renvoie à l’affichage par défaut. Par contre pour y accéder simplement au clavier, là je suis perdu.

Vous pouvez le configurer pour qu’il affiche les pages avec un zoom par defaut.

Petit truc amusant, il zoom bien l’ensemble du site, mais ne semble pas zoomer les images de fond de page.

RSS

L’affichage des pages de flux est agréable et propose quelques options sympathiques comme le champ de recherche de contenu dans la page (qui en fait trie les contenus ou l’occurrence apparait).

J’aurais bien aimé avoir une option d’envoi de mail dés détection d’un nouveau contenu dans un flux, mais bon.

Pour mon blog par exemple, j’apprécie la possibilité de trier l’affichage du contenu par catégories avec l’affichage du nombre d’articles présents dans le flux.

Rendu HTML/CSS

Là franchement, je manque encore de recul et de lectures sur le sujet principalement sur l’évolution du modèle de boites.

Pour ma part, aucun de mes sites n’a eu besoin d’être retouché pour IE 7. Cela tient particulièrement au fait que je travaille toujours mes CSS pour « contourner » les problèmes inhérents à IE 6, mais sans utiliser de hacks ni de feuilles alternatives ni autre bidouille, juste des petits trucs et astuces persos.

Ce qui fait que mes feuilles de style ont, pour le moment, exactement le même rendu sous IE6, IE7, Opera ou Firefox, sauf quelques petits détails sans importance.

Conclusion

J’aime bien, je dirais même, j’aime beaucoup IE 7.

Je ne pense pas y revenir comme navigateur principal, trop habitué que je suis à mon Firefox et surtout à ses extensions m’aidant dans mon travail de tous les jours, mais il est fort possible que j’arrête d’essayer de convertir des amis ou clients à l’usage de d’autres navigateurs si ils sont habitués à celui-ci (ce que je faisais systématiquement pour les utilisateurs de IE 6).

Reste à voir maintenant si Microsoft va faire évoluer sa politique de mises à jour en matière de sécurité, mais ça c’est une autre histoire.

PS : et puis SP2 hein… voila quoi, j’aurais bien aimé m’en passer.
PPS : pas la peine de me dire de passer à Linux, car même si j’ai beaucoup de respect pour cet OS, mes logiciels pros ne tournent pas dessus.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Be Sociable, Share!

Articles similaires

    None Found

10 Commentaires pour J’ai adopté un IE7

  • Nilo

    Moui, il y a certes de nettes améliorations par rapport à la version 6 mais je n’ai rien vu de révolutionnaire.
    Il ne me fera pas virer Firefox et Opéra (oui j’alterne en fonction de mon humeur :P)

    Finalement il n’est installé chez moi, tout comme ses ancêtres, que pour vérifier le rendu des sites.

    Le 15 janvier 2007 à 10 h 52 min

  • MiKE

    Pareil que Nilo, un navigateur certes un brin plus perfectionné que le très mauvais et peu maniable IE 6 mais rien qui ne fasse sauter au plafond l’habitué à Opera ou Mozilla. Par contre, pour avoir essayé OFFICE 2007, je peux vous dire que c’est une très très bonne nouvelle… pour OpenOffice !!! => L’interface est horrible, la convivialité délaissée, les couleurs + que fades et s’il y a nettement plus d’options "complémentaires" [entendre par là, intégrer un diagramme d’excel dans word puis le mailer via outlook, etc..], elles sont très mal situées et tout aussi mal pensées pour l’utilisateur lambda.

    Le 15 janvier 2007 à 12 h 32 min

  • Attention, je ne dis pas que IE7 est supérieur a tel ou tel autre navigateur, juste qu’il représente pour moi une bonne surprise dans les fonctionnalités proposées.

    Je n’ai pas l’intention de changer de navigateur, juste que pour des personnes fortement habituées aux produits microsoft et qui ne désirent pas, ou ont peur de, passer à autre chose, le produit me semble correct.

    Le 15 janvier 2007 à 12 h 47 min

  • Chose très appréciable avec IE7 par rapport à FF c’est la rapidité de démarrage et la consommation des ressources (faible).
    FF : 2 minutes pour démarrer
    IE7 : 5 secondes

    Le 15 janvier 2007 à 13 h 57 min

  • MiKE

    Sous XP MeCe, j’ai l’effet inverse : IE prend un temp fou à s’ouvrir, FF2 quasi pas [sauf quand on demande la restauration de la session précédente, option indispensable quand tu vis dans un pays où les pannes d’électricité sont fréquentes] et Opéra -le meilleur à ce niveau- s’ouvre quasi instantanément.

    A noter qu’infos-du-net avait fait un comparatif des deux browsers voilà peu :
    http://www.infos-du-net.com/actu...

    Le 16 janvier 2007 à 10 h 04 min

  • leGizz : il n’est pas très étonnant qu’un logiciel qui est intimement lié au système d’exploitation soit plus rapide à charger qu’un logiciel "externe". ;)

    Mais quand même "FF : 2 minutes pour démarrer" ! Tu sais que maintenant tu peux acheter autre chose qu’un 8086? ;)

    Le 16 janvier 2007 à 12 h 34 min

  • lol
    bon c’est vrai j’ai un peu exagéré, mais tout de même FF est très long à démarrer et consomme pas mal de ressources…
    Mais tout comme toi les extensions (web dev, seo) font que je ne suis pas prêt de changer de crèmerie.

    between
    L’abonnement aux commentaires fonctionne à nouveau :)

    Le 16 janvier 2007 à 12 h 41 min

  • "L’abonnement aux commentaires fonctionne à nouveau :)" Ahhh ça c’est cool, je n’ai pas mis les mains dans le cambouis pour rien.

    Le 16 janvier 2007 à 12 h 44 min

  • clb56

    Salut,

    Je suis sur l’ensemble assez d’accord, IE7 est, même si c’était assez attendu, une bonne surprise.

    Je ne comprend pas ceci :
    "je manque encore de recul et de lectures sur le sujet principalement sur l’évolution du modèle de boites."
    Il n’y a pas particulièrement d’évolution à attendre sur le modèle de boite car cette affaire est réglée depuis IE6. Hors les questions de basculement en mode quirck.

    Le point le plus délicat me semble t’il concerne la situation de IE7 par rapport au haslayout ainsi qu’aux bugs de rendus css induits. Là c’est très compliqué parce que beaucoup de bugs disparaissent alors que certains demeurent.
    Je pense que sur la durée un état des lieux va se faire sur ce point, et il sera très utile.

    L’utilisation des feuilles alternatives appelées via des commentaires conditionnels n’est pas du tout une bidouille mais bien le seul moyen adapté pour prendre en compte justement ces problèmes de haslayout qui bien plus que d’éventuels manques d’implémentations de propriérés css sont bien le fond du fond des dysfontionnements d’IE par rapport aux feuilles de styles. Cela il ne faut pas le contourner mais le maitriser. Donc vive les commentaires conditionnels… … Et l’aspirine aussi :-))

    Bon sinon, IE7 n’est pas la seule bonne nouvelle du jour, je viens de RSSé ton blog sur mon netvibes… Ouè, ouè je sais trop fort le jargon …
    … WEB 2.0 POWA !!!

    ;-)

    Le 17 janvier 2007 à 22 h 48 min

  • Bonjour clb56 : merci pour la précision sur le modèle de boite, j’avais de la droit de rêver d’une uniformisation hein. ;)

    Pour les bug divers (haslayout et compagine), c’est bien le problème actuel, savoir ce qui a été corrigé et ce qui ne l’est pas, c’est encore aux mases laborieuses de séparer le bon grain de l’ivraie.

    Je tiens à préciser mon point de vue sur les feuilles alternatives. Elles sont utiles à partir du moment que l’on développe initialement dans une pensée de rendu pour des navigateurs respectueux au maximum des spécifications CSS. Dans une logique de production d’entreprise, pour des clients, j’essaie, hélas, de d’abord penser IE, car quoi qu’on en dise il reste LE navigateur de référence.

    Et le problème s’est posé pour beaucoup de prestataires avec le passage à IE7 d’avoir des sites complètement explosés. Devoir revenir sur un travail effectué parce que le navigateur de référence à évolué, ce n’est pas rentable et ce n’est surtout pas "payable" par le client.

    Donc pour finir :
    si vous développez pour vous, faites vous plaisir utilisez les CSS à fond en gardant la possibilité de lecture de votre production sous IE (via hacks ou feuilles de style alternatives).

    Si vous développez dans une pratique professionnelle, limitez vous à ce que IE connait et comprends et faites en sorte que votre site soit tout de même lisible avec des navigateurs plus respecteux.

    "Bon sinon, IE7 n’est pas la seule bonne nouvelle du jour, je viens de RSSé ton blog sur mon netvibes… Ouè, ouè je sais trop fort le jargon …
    … WEB 2.0 POWA !!!"

    Web quoi ? En tous cas bienvenu à bord. ;)

    Le 18 janvier 2007 à 10 h 19 min