Je ne lis pas ce qui est laid

Sûrement de la déformation professionnelle, mais je viens de me rendre compte que je n’arrive pas à m’intéresser au contenu d’un site, blog, ou autre, si celui-ci est laid.

Laid, c’est bien sûr totalement subjectif, je suis certain que nombre de gens trouveront mon blog « laid », au passage, il faut que je continue à faire des réglages pour optimiser sa lisibilité.

Mais franchement, on voit de ces horreurs.

Et là, hier soir, je me suis rendu compte que le « zappais » complètement les contenus, pourtant parfois très intéressants, je commence à lire l’article, et puis, petit à petit je me lasse, à cause d’une mise en forme du texte trop hasardeuse, d’une charte graphique inadaptée ou trop écrasante, parfois à cause d’un simple mauvais choix de couleurs.

C’est dommage, car ça me prive sûrement de contenus pertinents, mais franchement je n’y arrive pas.

Alors vous, oui vous là, qui avez un blog, que vous utilisiez Typepad, blogger, dotclear, wordpress ou n’importe quelle autre plateforme, si vous n’avez pas de compétences en mise en page, en graphisme ou en design, pitié, utilisez le template ou le thème de base fourni avec le produit.

Il est souvent bien pensé et bien construit (bon ok, pas toujours), ensuite, prenez le temps de vous intéresser au minimum des règles de mise en page et personnalisez petit à petit votre interface, vous n’en serez que plus lisibles et vos lecteurs vous le rendront bien.

Pour ceux que ça intéresse, j’ai commencé une série d’articles sur les bases de mise en page, vous verrez, ce n’est pas sorcier, il faut juste un peu d’intérêt et d’expérimentation.

Le premier article de la série est en ligne, la suite normalement aujourd’hui.

Quelques notions de mise en page : Les bases

Cordialement,
Aymeric Jacquet