Bonne et heureuse année 2010

Parce que c’est de coutume et qu’il faut bien se plier aux coutumes de temps en temps.

Je vous souhaite donc à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2010.

De toutes façons elle ne pourra pas être pire que 2009, du moins, il faut l’espérer.

En mode méthode Coué, ça donne :

  • En 2010, on signera plein de contrats qui iront jusqu’au bout.
  • En 2010, la santé, tant physique que mentale, sera au top.
  • En 2010, les mauvais payeurs seront maudits et souffriront de tourments sans noms.

Mais bon, dans le fond, tout ça est très secondaire.

Pour 2010, je vous souhaite d’être heureux, tout simplement.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Be Sociable, Share!

Articles similaires

    None Found

8 Commentaires pour Bonne et heureuse année 2010

  • gisan pls46ne

    Tres bonne annee a vous tous !!

    Le 5 janvier 2010 à 12 h 09 min

  • Bonne année à toi ! Que 2010 t’apporte prospérité, bonheur et sérénité !

    Le 5 janvier 2010 à 21 h 01 min

  • Bonne année aussi, la santé surtout pour toi et tous tes proches. Pleins de bons contrats et de bons clients pour cette nouvelle année.

    Le 6 janvier 2010 à 18 h 30 min

  • Bonne année !

    Le 12 janvier 2010 à 23 h 33 min

  • Yvan L.

    Je pense qu’il n’est pas trop tard pour te souhaiter une bonne année Aymeric :)
    Que la force soit avec toi en 2010!
    Et puis tiens… j’espère qu’en 2010 on pourra se rencontrer, en tout cas moi ça me ferait bien plaisir !

    Le 17 janvier 2010 à 9 h 48 min

  • Bonne année… C’est aussi pour ça que je ne fais pas de billet de bonne année sur mon blog… le risque c’est qu’il reste en première page jusqu’à l’été ;)

    Le 18 janvier 2010 à 12 h 02 min

  • arth

    pareil sur la bonne annee (c’est toujours bien dy souhaiter :p)

    (en mode decouverte du blog, ma foi plutot interessant)

    Le 18 janvier 2010 à 18 h 20 min

  • Bonne année et bon courage pour ton entreprise. Si c’était facile tout le monde le ferait et serait déjà riche. Quoiqu’on fasse, il y a toujours des difficultés et des épreuves à traverser. Certains appellent cela échec et abandonnent, d’autres s’accrochent, apprennent, et finissent par se trouver une place au soleil.

    Le 24 février 2010 à 10 h 29 min