Paris Web 2009, c’était bien

Oui, Paris Web 2009, c’était bien, encore mieux que Paris Web 2008. Je sais, c’est facile à dire et on dit ça chaque année en comparaison de l’année passée.

Mais croyez moi, si on le dit, c’est que c’est vrai.

Une organisation sans failles réalisée par des passionnés, des gens qui aiment ce qu’ils font et ça se sent, ça se voit.

Je le redis du fond du coeur : bravo et merci à l’équipe organisatrice de paris Web, vous faites un travail qui force le respect.

Passons aux conférences, j’avais fait un retour précis en 2007, pas en 2008 ou mon Paris Web avait été un peu « bordélique » entre la perte de mon téléphone et les dossiers à gérer en urgence.

Paris Web 2009 : les conférences du Jeudi

Utilisabilité : quand le webdesign rencontre le marketing

Par : Christophe Zlobinski-Furmaniak

Mon avis sur la conférence :

La conférence est intéressante, bien que déjà « sensibilisé » aux problèmes de marketing liés au design web, une piqure de rappel ne fait jamais de mal, Christophe est passionné par son sujet on pourrait même dire qu’il est habité, peut être un peu trop.

Le seul problème de la conférence, c’est que Christophe agresse un peu son auditoire en martelant ses vérités avec un arrière goût de « c’est comme ça et pas autrement » ce qui ne facilite pas forcément la discussion post conférence.

Webdesigner, l’homme qui parlait à l’oreille des intégrateurs

Par : Gilles Vauvarin

Mon avis sur la conférence :

Je connaissais le but de la conférence car Gilles m’avait fait parvenir un petit questionnaire sur le sujet de la relation designer / Intégrateur.

Gilles est à l’aise, il connait son sujet, on parle de problèmes relationnels et de communication entre les deux métiers, d’outils pour uniformiser les process de travail, beaucoup de réactions dans la salle, tout le monde se retrouve à un moment ou à un autre dans les sujets évoqués.

Ca se ressent dans les questions et les discussions post conférence et l’on pourrait résumer en un mot ce qui est nécessaire pour améliorer les relations entre les créatifs et les intégrateurs : communication.

Le Webdesign orienté business

Par : Jeremie Patonnier

Mon avis sur la conférence :

Deuxième conf sur le webdesign orienté marketing, le sujet est vaste et Jérémie nous apporte de nombreuses pistes de réflexion sur des sujets aussi divers que la relation client, l’intégration des problématiques marketing et ROI dans l’élaboration des designs.

J’ai beaucoup aimé la conférence, seulement, comme je l’ai souligné plus tard, on reste orienté « grands comptes », à nous de transférer les apprentissages dans nos process plus « modestes ».

Mobile, nouvelles fonctionnalités

Par : Charles McCathieNeville

Mon avis sur la conférence :

Charles a fait l’effort de faire sa conférence en français, d’un côté c’est appréciable pour les non anglophiles, d’un autre, ça retire pas mal de peps à la conférence.

Charles fait un tour d’horizon du marché des navigateurs mobiles, des technologies embarquées, des possibilités offertes à l’heure actuelle et à venir.

Je ne me suis pas encore trop penché sur le transfert de compétences vers le marché mobile, il me manque donc pas mal de connaissances pour apréhender certaines informations transmises lors de la conférence.

Webdesign et qualité

Par : Florent Verschelde (O2Sources), Benjamin De Cock

Mon avis sur la conférence :

Je connais bien les deux intervenants et il s’en sortent plutôt bien.

Une conférence pour les web designer, ergonomie, utilisabilité, expérience utilisateur, on passe tout au crible, les conférenciers sont habités par leur sujet et ça se sent, ils font passer leur passion et leurs connaissances avec facilité.

Paris Web 2009 : les conférences du vendredi

Référencement et standards web : la même destination

Par : Thierry Régagnon (RESONEO)

Mon avis sur la conférence :

Jusqu’à maintenant, les conférences traitant de référencement à Paris Web ne m’ont pas convaincu, trop orientées auto promo et « bisounours faites ce que google vous dit don’t be evil ».

Le début de la conférence me surprend très agréablement, Thierry connait très bien son sujet (le référencement) et drive parfaitement l’introduction de sa conférence.

La conférence traite surtout de l’effet de l’usage des micro formats et de RDFa dans les affichages des snippets dans les SERPs actuelles et à venir. Seul regret, pas d’informations sur un impact potentiel sur le positionnement, on reste plus dans des données marketing (SEM).

De l’ergonomie pour mon ecommerce

Par : Amélie Boucher

Mon avis sur la conférence :

Bonnes pratiques en matière de communication et d’ergonomie pour les sites d’ecommerce. Bonnes pratiques rentrant parfois en conflit avec les standards d’utilisalité.

Pensez vente et seulement vente, testez vos designs sur des groupes tests, connaissez votre cible, adaptez des bonnes pratiques commerciales qui ont fait leur preuves IRL, compensez le manque de conseil d’un vrai vendeur par de l’information distilée au bon endroit.

Amélie est habituée des conférence et ça se voit, bonne conférence, rien à dire.

ROI et performance web : intégrer la culture de l’optimisation à la stratégie internet

Par : Arnaud Brin

Mon avis sur la conférence :

Je vais être direct : chiant à mourrir.

Le sujet était potentiellement intéressant, mais au bout d’un quart d’heure de slides surchargés, j’ai décroché.

Arnaud à fait sa conférence comme on présente les résultats d’un audit à un client, en petit comité, et là, franchement ça ne fonctionnait pas du tout.

WCAG 2.0, Flash, PDF, Javascript et les autres sont dans un bateau…

Par : Aurélien Levy (Temesis), Sébastien Delorme

Mon avis sur la conférence :

Pas trop dur, les deux connaissent leur sujet sur le bout des doigts.

Présentation des WCAG 2.0, flash « accessible », PDF « accessible », ARIA outils open source, un beau tour d’horizon bien traité et bien géré.

Une seule question demeure, Aurélien, c’est quoi ton programme sportif ? On veut savoir, parce que l’année dernière, Aurélien, c’était plutôt comme moi, format Homer Simpson, et cette année c’est plutôt format athlète de compétition avec des bras comme mes cuisses.

Paris Web 2009 : les gens

L’autre grand point important de Apris Web, c’est la rencontre de plein de gens avec lesquels on échange toute l’année, soit sur leurs blogs, leur twitter, skype…

Cette année encore on a pu parler, partager, discuter, plus ou moins longtemps, mais se voir est déjà important.

Avec en vrac :

J’en passe et des meilleurs, j’ai parlé avec de nombreuses personnes dont je ne connaissais pas forcément le nom, surtout lors des repas du jeudi midi et soir, donc n’hésitez pas à vous présenter dans les commentaires si vous passez par là, j’aime bien savoir avec qui j’ai échangé.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : , , , , , ,

Be Sociable, Share!

13 Commentaires pour Paris Web 2009, c’était bien

  • C’était un plaisir de te revoir.

    Le 14 octobre 2009 à 12 h 49 min

  • Tout pareil : un plaisir de te revoir (et les autres également).
    A une prochaine « en vrai » (avant Paris Web 2010 j’espère) !
    Sébastien.

    Le 14 octobre 2009 à 20 h 32 min

  • Ravi également d’avoir pu discuter avec toi (et avec d’autres bien entendu).
    C’est marrant, je me suis fais la même remarque que toi pour Aurélien ;)

    Le 15 octobre 2009 à 7 h 05 min

  • Ça fait du bien de pouvoir discuter sans passer par un ordinateur, ça change du quotidien. Je suis ravie d’avoir pu rigoler autour d’un verre et échanger quelques impressions à chaud durant les conférences. A bientôt j’espère !

    Le 15 octobre 2009 à 10 h 18 min

  • @Damien : oops, désolé de t’avoir oublié dans la liste. Au plaisir de se revoir, peut être à Lyon.

    @Sébastien : peut être lors d’un futur passage à Paris, j’y suis en moyenne une fois par mois.

    @Loic : faudra peut être qu’on recause de votre problème de ref. Y a peut être des trucs à faire.

    @Corinne : surtout le repas du vendredi soir qui était assez surréaliste. :)

    Le 15 octobre 2009 à 12 h 34 min

  • Christophe Zlobinski-Furmaniak

    Salut Aymeric,
    Je suis assez surpris que tu n’aies pas essayé d’en discuter post-conférence, tu aurais vu que je suis moins rigide que je n’ai pu paraître ;) Je dois reconnaître que commencer le bal des conférences avec un sujet aussi complet à traiter en une seule heure était un peu stressant.
    Et c’est notamment en regard au format d’une heure de la conférence qu’il a fallu faire un choix éditorial. Alors, effectivement, j’ai décidé de partir sur des conclusions d’études, menées au travers de ces dix dernières années, ainsi que sur mon expérience professionnelle, afin de tenter de dégager des axes d’utilisations pratiques, et de ne pas remettre en cause, au sein de mon intervention, lesdites conclusions.
    Cela dit, promis, l’année prochaine, j’essaye d’être de me décoincer un peu ;)
    Tu peux aller consulter le pdf complet de la conférence sur http://web.infini-0.com/pw.pdf et, si tu le souhaites, je reste à ta disposition pour toute discussion autour desdits axes d’utilisation pratiques ^^
    Cordialement,
    Christophe.

    Le 16 octobre 2009 à 0 h 24 min

  • @Christophe : Ta conférence était très intéressante, je te rassure, et tu es assurément passionné par ton sujet, ce que je dis est une petite « critique » non virulente et qui est assez classique chez les personnes passionnées qui veulent faire passer un message fort.

    Effectivement j’aurais pu t’en parler post conférence, mais il faut avouer qu’on étaient tous passablement speedés aud ébut de paris web et par la suite, c’est passé au second plan. Et puis, il n’est pas évident d’aller voir une personne post conférence pour lui dire : c’était bien mais…

    Le 16 octobre 2009 à 9 h 09 min

  • Christophe Zlobinski-Furmaniak

    @Aymeric : Rassure-toi, je ne l’avais pas mal pris ;) Cela dit, je pense, au contraire, que d’avoir des interventions post-conférence qui te disent « c’était bien mais… » est une bonne chose : ça permet de corriger certaines erreurs (comme, peut-être la « raideur » de ma conférence ^^).

    Le 16 octobre 2009 à 10 h 22 min

  • Ah là là, le mythe du format de conférence…
    Quand on a fondé Paris-Web, on a dit aux orateurs que la durée était à leur discrétion. Tout le monde a dit « et les autres, ils ont combien ? »
    C’est pour ça que maintenant les durées sont standardisées, mais on peut demander plus : l’année dernière Aurélien et moi avons demandé 1h30, et nous l’avons eue (en fait on avait trois heures de contenu, mais on a sabré, il ne faut pas non plus lasser le public : au bout d’un moment, trop long c’est trop long).
    Cela dit, c’est un très bon exercice de contrainte, ce format. Ce n’est ni trop long ni trop court.
    PS : Damien c’est fou, j’ai passé trois jours à te croiser en me disant « je connais cette tête-là… » Va falloir qu’on fasse des badges plus gros un de ces jours :)

    Le 16 octobre 2009 à 11 h 03 min

  • Christophe Zlobinski-Furmaniak

    @Stéphane : Arf, j’aurais dû demander, j’ai pas osé ^^ Bah, c’est pas grave, on fera mieux une prochaine fois ;)

    Le 16 octobre 2009 à 11 h 14 min

  • Je n’ai pas eu l’occasion de me déplacer à cette conférence cette année.
    Mais en 2010 je compte bien ne pas la rater. Sinon niveau référencement, je serai au seo campus 2010, j’espère te voir.

    Le 1 février 2010 à 16 h 36 min

  • Bonjour, je viens de me renseigner concernant Paris-web 2010 (c’est tôt je sais mais au moins pas de surprise), j’aurais aimé savoir si ces conférences sont ouvertes à tous ? autrement dit, un étudiant peut-il espérer assister à ces conférences ?
    Merci.

    Le 25 mars 2010 à 21 h 42 min

  • Bonjour Étudiante en communication. Ouvertes à tous ? Je veux, mon n’veu. :)

    Le 25 mars 2010 à 22 h 44 min