Geekomatik, un léger ras le bol

Geekomatic, l'actualité web et techno

Suite à une invitation de Mike de mots and co, j’avais décidé de tester le service Geekomatik qui me semblait prometteur (pour savoir ce qu’est Geekomatik, Google est votre ami, je ne suis pas d’humeur à donner du lien).

Courant octobre, je décide de faire le ménage dans la diffusion de mes flux d’informations et donc de me « désinscire » de nombreux services en demandant la suppression des contenus de l’Ajblog des diverses bases de données à droite et à gauche.

Geekomatik était du lot.

Très légitimement, le webmaster de Geekomatik me demande les raisons de mon départ du site et finit par répondre favorablement à ma demande (manquerait plus que ça tient) et les choses en restent là, je suis d’un naturel confiant.

Seulement, il y a quelques semaines, je me suis rendu compte que mon flux RSS et la fiche de mon blog sont toujours présents sur le site Geekomatik. Je contacte donc de nouveau le webmaster (via le formulaire de contact du site Geekomatik) pour lui faire part de ma surprise et pour réitérer ma demande de suppression de mes contenus de son site et ce le plus rapidement possible.

Je reçois une réponse vaguement laconique (oui oui je me rappelle de cette demande), et je laisse passer.

Erreur. A ce jour la fiche de mon blog, ainsi que mon flux d’information sont toujours présents sur le site.. certes de façon tronquée, mais toujours présents, et je commence sérieusement à en avoir marre de me battre pour des choses qui devraient être simple.

Alors, monsieur le webmaster de Geekomatik, je vous le demande une dernière fois, et aimablement :

Supprimez tout contenu ayant trait à l’AJblog de votre site et très, mais alors très rapidement, avant que je ne devienne vraiment désagréable.

PS : si quelque retrouve le formulaire de contact du site Geekomatik, qu’il me fasse signe, au bout de 5 minutes de recherche, j’ai laissé tomber.
PPS : là ou c’est vicieux, c’est que le contenu n’est pas accessible via le moteur de recherche mais uniquement directement via les urls des pages incriminées.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : ,