Interviewé par Pixenjoy

Gilles Vauvarin a lancé une série d’interviews de professionnels du web sur son blog : Pixenjoy.

Et comme il m’a demandé de me plier à cet exercice périlleux, vous vous doutez bien que je me suis empressé d’accepter.

Les interviews portent sur le parcours initial, les raisons qui font choisir le statut de freelance, les modes de fonctionnement, et il est toujours intéressant de confronter sa vision du métier avec d’autres personnes du même secteur.

Pour l’interview complète, ça se trouve à cette adresse : Interview de Aymeric Jacquet.

Bon, comme toujours je me trouve moins clair en relecture que lors de la rédaction et la photo me donne envie de m’inscrire à Relooking Extrême, mais à part ça, tout va bien.

11 thoughts on “Interviewé par Pixenjoy”

  • J’ai vu cela.

    Félicitation, c’est toujours intéressant ces interviews.

    (ps : pour le relooking, j’ai une adresse si tu passes un jour près de Rouen ;) )

  • Thierry : tout ce qui vient d’une personne qui passe sa vie les mains dans la bouche des autres ne me touche pas.

    On notera tout de même que dans les commentaires, les deux personnes qui se sont focalisées sur l’age sont toutes les deux dans la quarantaine, et habitent toutes les deux dans le sud et deux villes assez proches.

    Et après on s’étonne de trouver les gens du sud superficiels.

    Et toc !

  • Très bien cette photo…

    … Elle confirme que tu as deux yeux et deux oreilles…

    … Comme quoi les standards finalement c’est pas mal :))

    Pour les gens du sud, c’est juste une question d’accent…

    Pour la quarantaine et plus …

    … Soit… C’est pas gagné… Mais bon, on peut quand même positivé en se disant qu’après la cinquantaine…

    … Ben…

    … C’est complêtement foutu :)) :)) :))

  • Bonjour,

    Ah… j’ai eu droit à mieux que la photo de la vedette… j’ai eu le plaisir de la rencontrer en chair et en os ;)

    @clb56 : je peux témoigner, rien n’est foutu après la cinquantaine :D

    Amicalement,
    Monique

  • Aïe j’ai tapé au mauvais endroit !

    Pas grave, tu me montreras en chair et en os que tu es toujours en forme dès qu’une mission te fait passer par chez moi.

    Allez bises à vous trois et arrête de ronchonner tu vas persuader tes lecteurs que les gens du Nord n’ont pas d’humour.

    Et toc.

    Thierry ;-)

Comments are closed.