Flux RSS, gare à l’indigestion

J’entends ou je lis à droite et à gauche des personnes qui « parlent » de leurs listes d’abonnements de flux RSS.

Et bien souvent, ces listes contiennent des centaines d’adresses…

Ca me surprend et ça me fait également un peu peur.

Lors d’une discussion, j’avais annoncé qu’en tout et pour tout je devais être abonné à une trentaine de flux, je viens de vérifier, en fait il s’agit d’une cinquantaine.

Sur ces 50 flux, moins de la moitié sont mis à jour quotidiennement et se partagent en gros en 30 flux professionnels et 20 flux plus personnels.

Et ça me suffit, largement.

Il fut un temps où l’on considérait que les utilisateurs d’Internet visitaient 3 ou 4 sites favoris quotidiennement ou lors de leurs séances de surfs.

Avec les évolutions technologiques tant logicielles que matérielles, nous sommes devenus de vrais boulimiques de l’information : forums, listes de diffusion, messageries instantanées, blogs, sites d’information…

Combien de temps allons-nous tenir avant d’arriver à un phénomène de rejet ? Est-ce que justement l’éclatement de la bulle 2.0 ne trouvera pas son origine dans ce rejet ?

Eric Dupin de Presse Citron pose une question qui sous couvert de l’humour soulève un vrai problème : Vous bossez quand sinon ?.

Pour ma part j’ai fait mon choix : priorité au travail (les habitués du blog savent que quand je suis en période de forte activité professionnelle j’ai peu de temps pour des articles), priorité à ma famille; passer plus de temps avec ma femme (qui en a bien besoin en ce moment) et voir ma fille grandir.

Et vous ?

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Be Sociable, Share!

Articles similaires

    None Found

11 Commentaires pour Flux RSS, gare à l’indigestion

  • Tyl0x

    J’avoue que l’on est pas loin de l’indigestion.

    Je dois suivre plus de 100 flux RSS et ça fait mal. Surtout lorsque par malheur, on a pris 2, 3 jours de congés. De plus, j’ai un blog à tenir à jour, tout ça prend tellement de temps.

    Le 2 juillet 2007 à 13 h 18 min

  • Bien sûr toutes les activités que je cite dans mon billet font aussi partie du job d’un concepteur web qui essaie de se tenir à peu près au courant, mais la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour moi est arrivée la semaine dernière avec Pownce et Miniville.
    Même si je voulais je me demande comment je trouverais encore le temps ne serait-ce que de tester et découvrir ces services pour mon propre usage…
    Comme tu dis Aymeric, la saturation est proche.

    Le 2 juillet 2007 à 13 h 33 min

  • J’utilise netvibes pour agréger tout les flux rss que j’écoute, j’ai 12 onglets contenant de 4 à 12 flux chacun pour un total de 93 !

    Sur les 93, je peux répartir la visibilité que je leur donne de cette façon:
    4 flux toutes les heures: Ce sont 4 sites dont les informations m’intéressent le plus et peuvent avoir un impact direct sur le reste de ma journée.

    20 flux tout les jours soirs: Ce sont tout les blogs qui ont des sujets se rapprochant à mes centres d’intérêts (comme l’ajblog :) ).

    20 flux toutes les semaines: de la veille logicielle, les nouveautés, les bugfix, les nouvelles versions des projets que j’utilise personnellement ou professionnellement.

    Le reste des flux sont moins mis à jour, et m’apportent beaucoup moins d’informations intéressante. Je les visitent rarement, voir très rarement !

    Quoi qu’il en soit, le travail passe toujours avant, mais il est arrivé que je débauche plus tôt à cause de l’un des 4 flux que je regarde toutes les heures :D

    Quand à mon surf quotidien, j’utilise que le moteur de recherche pour rebondir sur les pages qui sont susceptibles de m’aider, et si elle ne tombe pas dans mon aggregateur, je n’y retournerai pas à moins d’un nouveau détour par le moteur de recherche :)

    Alors docteur ? Suis-je boulimiqu-o-rss ?

    Le 2 juillet 2007 à 13 h 50 min

  • Une petite vingtaine de flux (veille techno, actualités, amis, blogs BD), que j’ai un peu de mal à suivre en ce moment. Pas tellement le temps au boulot, et j’allume de moins en moins le pc chez moi…

    Le 2 juillet 2007 à 14 h 12 min

  • TylOx : et oui, les déplacements peuvent vite devenir un cauchemar, les vacances n’en parlons même pas (c’est quoi les vacances ?).

    Eric : je ne pense pas que ce soit ton activité professionnelle qui te pousse à faire une veille aussi… complète, mais plutôt ton activité de blogueur. ;)

    Romain : pas de toutes, tu es un boulimiqu-o-rss, mais tu peux encore te soigner.

    JulienA : mon problème, c’est que mon PC perso, c’est aussi mon poste de travail.

    Le 2 juillet 2007 à 20 h 41 min

  • je serais plutôt du genre de Romain mais pratique cette lecture via WebWag que je trouve plus souple : l’idée est de classifier correctement tes flux !

    J’ai, par exemple, 8 onglets qui vont du  » blogs de potes  » à  » veille éco  » en passant par  » e-learning  » ou  » géopolitique « . Selon le temps libre que j’ai et mes motivations du moment, je fonce voir l’un de ses onglets avec comme objectif de les avoir tous parcours en une semaine.. Il m’arrive aussi de me faire des « comment-session » : visiter un maximum de nouveaux posts et publier des avis sur x blogs parmi ceux-ci en une nuit, en y laissant naturellement bien plus qu’une URL et quelques mots mais en essayant de nouer là de vrais contacts et un suivi des discussions.

    Le 2 juillet 2007 à 21 h 58 min

  • J’ai plus de 200 flux dans mon agrégateur. Il me faut ça pour dénicher la petite info super utile mais dont peu de monde parle.

    C’est beaucoup, mais en même temps je les considère comme un « flot », c’est à dire que soit j’ai le temps pour nager dans ce flot d’info, soit je ne l’ai pas. Ce n’est pas vraiment grave si le flot s’écoule et que je ne peux l’explorer (enfin pas trop longtemps quand même). Au final mes alertes RSS sont beaucoup moins « disruptives » que le bruit ambient, ou que les sonneries de téléphone portable.

    Par contre c’est vrai qu’une forme d’addiction à l’info se développe… :)

    Le 3 juillet 2007 à 16 h 57 min

  • Mathias

    Je ne poste pas pour craner, mais j’en ai au moins 200. Oui oui, deux cents. Voire trois.

    Google Reader provoque régulièrement la boite de dialogue qui m’annonce « Le script ne répond pas » (en tout cas sous Firefox).

    L’intérêt ? Ne rien rater bien sûr (comme tout le monde), mais en en étant encore plus sûr. C’est juste au cas où ça pourrait m’intéresser. Franchement, je ne lis même pas un cinquième des billets. Quant à en parler sur mon blog, seul un dixième des billets que je reçois pourrait donner lieu à un billet sur mon blog (ou y être évoqué).

    C’est aussi ça l’intéret de bien rédiger ses titres : y être précis pour ne pas faire perdre de temps à ses lecteurs. (Je ne vise personne.) :D

    Le 3 juillet 2007 à 22 h 54 min

  • Lionel

    Je dois être l’exception qui confirme la règle, ou je suis peut être un peu marginal… J’ai en tout et pour tout… 2 flux CSS, dont AJblog :D (le second me sert pour me tenir au courant des nouveautés du monde informatique en général).

    Par contre, je passe entre 1 et 2 heures par jour à surfer sur le net, en quête d’information sur les sujets qui m’intéressent (forums de développeurs en particulier). C’est ainsi que je suis passé à PHP5, par exemple, à force d’en entrendre parler, de me renseigner, etc.

    Est-ce grave docteur? ^^

    Le 4 juillet 2007 à 13 h 18 min

  • Përso, j’ai moins de dix flux sur inforss (extension firefox) le reste est reparti entre ma page perso sur Netvibes et ma page pro sur Webwag avec des flux sur la veille 4-5 flux.

    Le 4 juillet 2007 à 19 h 58 min

  • azop

    Je ne comprends pas à quoi sert 500 flus RSS (certains en ont plus), il faut combien d’heures pour vraiment en faire le tour ? Ce serait un calcul plutôt marrant !

    Le 7 juillet 2007 à 21 h 58 min