Publicité, sponsoring… monétisation du contenu et effets pervers. Deuxième partie : Le contenu, cette nouvelle richesse

Le contenu, c’est pas nouveau

Les sites « persos » ne sont pas nouveaux, ils existent pour ainsi dire depuis les débuts de la démocratisation d’internet. Disons plutôt depuis que les fournisseurs d’accès proposent des hébergements gratuits avec leurs abonnements de connexion.

Ce qui a changé, c’est la relative facilité d’accès à des outils permettant de publier du contenu en ligne, je parle bien de contenu, et non pas seulement de textes.

Fichiers Vidéos, audios, images, et bien sur, les fameux textes.

Les évolutions technologies aident à « héberger » ces contenus, mais ce qui nous amène à la situation actuelle, ce n’est pas le problème de l’hébergement de ces contenus, mais bien leur diffusion.

Nous créons du contenu, mais surtout, surtout, nous faisons tout pour qu’il soit diffusé le plus largement possible, sacré Andy Warhol.

Les « anciens » gros sites de contenu, on les connait, ils s’appellent Forums, sites communautaires, sites d’information, portails.

Ne vous y trompez pas, hormis certains « blogs » anglophones, peu, pour ne pas dire aucun « blog » francophone ne peut rivaliser tant en terme d' »influence » que de trafic avec ces sites.

D’ailleurs, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais au travers des blogs, via nos agrégateurs, nous nous construisons notre forum idéal.

Les sites « noeud » d’information l’ont bien compris, car si on y regarde de plus près, le fonctionnement est très proche de la page « Quoi de neuf ?/Les derniers sujets » que possèdent la quasi totalité des moteurs de forums et qui regroupe les derniers messages postés, toutes catégories confondues ?

L’explosion des blogs à créé une décentralisation de l’information, là ou avant on s’empressait de diffuser une info sur le Forum approprié, maintenant, on la diffuse sur son blog.

Chaque « blogueur » a commencé à générer son propre trafic, ses propres lecteurs, ses propres réseaux de diffusion, et croyez-moi, ça demande du travail, il était donc logique que la notion de « gain » fasse son apparition à un moment ou à un autre.

Toute peine mérite salaire

Nous gagnons tous quelque chose à « bloguer », tous, et ce quelque soit la forme de ce gain : satisfaction personnelle, image, financier.

Pour beaucoup des early adopters, ces gains sont venus sur le tard, ou plutôt, l’idée de retirer des gains financiers est arrivée sur le tard, les gains de satisfaction personnelle ou d’image étaient déjà là, alors pourquoi pas aller au bout de la logique et gagner de l’argent ? Et pourquoi pas vivre de son blog ? Comme un écrivain ou un journaliste vivent de leurs écrits, mais avec une indépendance comme on n’en a rarement vu.

Et c’est là que les ennuis commencent.

Bon, ce n’est pas intrinsèquement la faute des blogueurs, mais bien des diverses agences qui ont commencé à s’intéresser à ce « phénomène », les blogs à forte visibilité ont fini par très sérieusement intéresser le milieu de la com et de la pub. Ont suivi les entreprises avec un business model basé sur la communication via les blogs.

Le problème actuellement, c’est que de plus en plus de monde créé un blogue, non pas pour dire quelque chose, mais bien pour espérer y gagner quelque chose, et qu’est ce que ça donne au final, du contenu, du contenu et encore du contenu…

Trop d’information tue l’information.

Ou l’on reparle des blogs « influents »

Lors du précédent article, j’avais pointé le fait que dans la catégorie blogs « influents », les blogs technologiques trustaient la majorité des premières places des divers classements.

Plusieurs raison à ça.

Premièrement, beaucoup de personnes dans le milieu du web ont un blog, ensuite toute personne plus ou moins intéressée par le web finit par en avoir un. Et qui a un blog, s’intéresse aux blogs, ou aux technologies autour des blogs et parlent donc de ce qu’ils lisent.

Et il faut bien l’avouer, les blogs les plus anciens ou les plus lus, à un moment ou à un autre on tombe dessus, la majorité sont de qualité, bien renseignés, bien écris, alors on en parle à son tour, on les lit, on les cite.

Une autre raison à cette « toute puissance » des blogs technos, c’est qu’ils sont peu polémiques dans le sens « humain » du terme, on ne prend pas trop de risque quand on lance un petit troll sur Apple ou microsoft, le logiciel libre, les CMS ou que l’on parle du dernier service Web 2.0 à la mode, par contre s’engager politiquement, parler de sa vie, de sa sexualité, de la société, c’est s’engager personnellement, et ça, peu de personnes le font réellement.

Je pointe ici un des premiers effets pervers de l’évolution des contenus, ces blogs sont des sources d’information, parfois de réflexion, et sont donc cités, cités et cités encore.

C’est un des points qui m’a amusé lors de la discussion sur les billets sponsorisés, un des intervenants pointait le danger de la multiplication d’informations « semblables », mais c’est déjà le cas.

Combien de blogs font un billet pour annoncer la sortie du dernier Firefox ? La mise à jour du Firmware Iphone ? La dernière mouture de WordPress ?

Et les blogbusters alors ?

Pour les blogbusters (blogs à fort et très fort trafic), la problématique est toute autre et porte un nom : référencement.

La plupart des blogs à fort trafic parlent des choses recherchées par les internautes, ils suivent l’actualité générale, les dernières vidéos à la mode, tout ce qui a un fort potentiel viral, les exemples récents sont aisés à trouver : Laure manaudou quelqu’un ?

Le problème, c’est que certains de ces blogs sont extrêmement bien référencés et trustent de nombreux résultats de recherche dans les moteurs de recherche.

Pour reprendre l’exemple Manaudou, si vous faites une simple recherche sur son nom et prénom dans Google, vous allez avoir droit à ce dont tout le monde, ou presque, a parlé en Décembre, pas de l’information utile (en plus le site officiel est en rade au moment ou j’écris ces lignes), juste 40000 fois la même information.

Et quand je dis 40000, j’exagère à peine.

Et là, il y a un vrai problème. Ces réponses sont-elles pertinentes ? Répondent-elles à ma simple requête sur Laure Manaudou ? Non, elles me donnent juste des résultats de sites bien référencés, encore et toujours la même la même information.

Résultat, je dois filtrer plus que jamais l’information et mettre à profit mes connaissances pour chercher l’information utile.

Moi, je sais le faire, mais l’utilisateur lambda d’internet pour qui la recherche se limite à Google ou au portail de son FAI ?

Et la monétisation dans tout ça ?

Je partage la vision d’Arnaud Jeulin sur le sponsoring des gros Blogs, qu’ils soient « influents » ou « Blogbusters », et l’information récente semble donner raison à cette théorie.

Pour les autres, il restera les quelques euros ou dizaines d’euros gagnés via adsense, critéo, blogbang, ebuzz et compagnie, alors qu’ils feraient mieux d’aller boire un coup avec leurs copains.

Quand ils auront compris, peut être que les blogs « humains » retrouveront leur place dans cet océan de vide et de répétition.

En conclusion

J’ai bien peur que le phénomène ne s’amplifie encore pendant quelques temps mais je ne serais pas étonné que les acteurs de la recherche sur internet prennent des décisions dans les mois à venir pour reclasser tout ça.

Un exemple ? Je vois bien Google faire en second gros ménage et revenir à un modèle vieux comme internet : la classification. Les Blogs dans google blog search, les sites d’actualités dans Google News, etc…

Peut être garder le centre névralgique qu’est leur moteur de recherche, mais mettre en avant les moyens de recherche alternatifs pour palier aux faiblesses de leur outil principal.

Quand l’information se disperse, il faut la classer.

Publicité, sponsoring… monétisation du contenu et effets pervers. Première partie : Trafic et influence

Trafic d’influence

Le Trafic et l’influence sont actuellement deux critères fortement utilisés par les agences de com/Relations Publiques/publicité/marketing pour décider si oui ou non un site est intéressant « publicitairement » parlant (à Hollywood on dirait bankable).

Bien que cela puisse sembler surprenant, trafic et influence ne vont pas forcément de pair.

Je vais uniquement m’intéresser au microcosme des « blogs », car ils sont au coeur de notre histoire.

C’est quoi un blog influent ?

Un blog dit influent, c’est un blog faisant partie des classements plutôt du type Web 2.0, les noeuds d’information du type technorati ou Wikio. Pourquoi influent ? Tout simplement parce que ces classements se basent sur les interconnexions de sites, en clair, plus on parle de vous (on vous lie), plus vous avancez dans ces classements.

Si on vous lie, c’est que votre contenu doit être de qualité non ? Donc par raccourci, ces classement permettent de définir votre degré de popularité, de crédibilité, donc votre influence sur vos lecteurs.

Les blogs « influents » ont un cercle de diffusion souvent assez restreint mais par contre extraordinairement ciblé d’un point de vue marketing.

Il n’est en effet pas très difficile de cibler les lecteurs d’un site parlant de nouvelles technologies, de cuisine ou de politique (quoi que pour ce dernier l’éventail de lecteurs soit plus large).

Ces blogs sont donc une cible « facile » pour toutes ces agences dont le fonctionnement me fait penser au recrutement des leaders d’opinion dans les Collèges ou Lycées par des grandes marques de vêtements histoire d’évangéliser un peu toutes ces petites têtes blondes.

Ben oui, si Kevin porte des Neki lui qui est si cool, c’est que forcément pour être cool, faut des Neki.

Ces blogs « influents », vous en connaissez la plupart, pour faire un raccourci, on va prendre le top 10 « Global » de Wikio du mois de Novembre :

  1. TechCrunch High-Tech
  2. Presse Citron High-Tech
  3. FredCavazza High-Tech
  4. Mashable High-Tech
  5. Kelblog High-Tech
  6. Versac Politique
  7. Loïc le Meur High-Tech
  8. Embruns Politique
  9. Transnets High-Tech
  10. GuiM High-Tech

Vous remarquerez que 8 blogs sur 10 sont classés en high-tech, cette donnée a son importance, j’y reviendrai plus tard. D’ailleurs si on regarde plus loin dans le classement, on se rend compte que les blogs high-tech trustent la majorité des places du haut du classement.

Une constante des blogs « influents », c’est le contenu, la plupart du temps à forte valeur ajoutée et de qualité, de gens qui savent communiquer, ou pour le moins communiquer leur passion à leur lectorat.

C’est quoi un blog à fort trafic ?

Un blog à fort trafic, ou Blogbuster pour reprendre l’expression d’Eric Dupin, c’est un blog dont le nombre de visiteurs par jour dépasse les 5000 visiteurs uniques voir même plutôt les 10000.

Etrangement, les blogs à plus fort trafic sont absents des classements « qualitatifs » Web 2.0, mais par contre on les retrouve dans tout classement à base de trafic ou du Sacro Saint Pagerank : Toutlemendenblogue, Criteo, annuaires divers…

Eux, n’intéressent pas les agences dont nous avons parlé plus haut, ou très peu, par contre leur est ouvert tout gain publicitaire à base de trafic, de Google adsense à Blogbang (oui parce que Blogbang, si vous ne faites pas un trafic de malade…), en passant par le Saint Graal de certaines régies d’affiliation qui ne s’intéressent qu’aux gros et très gros trafics.

Ces blogs ont un point commun, du contenu faible, optimisé, collant de préférence à l’actualité, usant voir abusant de techniques de référencement et de diffusion.

Attention, contenu faible ne veut pas forcément dire inintéressant, sauf qu’en général ces contenus on les retrouve ailleurs, en plus développé, dans les blogs de la première catégorie.

Encore une fois, ces blogs vous les connaissez, ou vous en avez au moins entendu parlé, voir vous êtes déjà allé dessus car certains d’entre eux sont présents sur des centaines voir des milliers de requêtes dans les moteurs de recherche, et bien souvent, en première page.

En exemple avec le top 10 du classement Critéo :

  1. Otto le Chauffeur de Buzz
  2. Tuxboard
  3. La revue web d’El Gringo
  4. LeGroom People – news & fun !
  5. Le Bouzin
  6. Jeux Gratuits
  7. Da-KolkoZ
  8. Webstorming
  9. La tourte
  10. Romain Libeau.com

Attention : le classement critéo ne concerne que les sites ayant installé le widget autoroll de critéo.
Attention bis : certains « blogs » influents, peuvent rivaliser en terme de trafic avec certains blogs à « fort trafic » , mais c’est loin d’être la majorité.

Fin de l’introduction.

Pour l’instant, je me suis borné à dresser un tableau un peu schématique de ces deux types de « blogs ».

Je ne porte pas de jugement de valeur sur la qualité et la pertinence des uns et des autres, par contre je vais essayer de m’intéresser aux effets de bords et effets pervers engendrés par cette débauche de contenus, et croyez moi, des effets pervers il y en a.

La suite au prochain numéro, c’est à dire très probablement la semaine prochaine, vu mon rythme de publication actuel.

Le titre devrait ressembler à ça :

Publicité, sponsoring… monétisation du contenu et effets pervers. Deuxième partie : Le contenu, cette nouvelle richesse

Ps : je me relis et corrige les fautes, disons demain ?

Statistiques de visites de l’AJblog pour Septembre 2007

D’après Google analytics.

Statistiques globales :

  • Visites : 8 646
  • Visiteurs uniques : 6 800
  • Pages vues : 13 434
  • Moyenne de pages vues par visite : 1,55
  • Temps moyen par visite : 00:01:28
  • Jour ou il y a eu le plus de visites : Samedi 15 Septembre

Grosse hausse par rapport à Aout, premièrement il y a plus de monde au bureau mais ça n’explique pas l’augmentation de près de 25% du nombre de visites et de visiteurs uniques.

L’explication vient des liens postés sur les forums notrefamille.com vers le billet Notrefamille.com, nous vendons vos vies, et de là découle toute l’analyse des chiffres :

  • Baisse du nombre moyen de pages vues : les personnes venues lire l’article n’ont lu que celui ci et ont ensuite quitté le site (surement pour ne plus y revenir)
  • Baisse du temps passé sur le site : idem, sauf que là, ça voudrait dire que la majorité des personnes qui sont venu lire l’article ne l’ont pas lu en entier, quand on vous dit que les gens ne s’intéressent pas aux questions d’identité numérique.

Les 10 pages les plus consultées (hors index) :

  1. Notrefamille.com, nous vendons vos vies
  2. Avis aux visiteurs qui recherchent des templates Joomla!, Pluxml, dotclear and co…
  3. Quelques notions de mise en page : images et couleurs
  4. Quels tarifs pratiquer pour un indépendant ?
  5. Quelques notions de mise en page : Les couleurs et les contrastes
  6. Rumeursdunet.com, le spammeur de trop
  7. Exercice CSS : un menu en « rollover façon « Dock Mac »
  8. Analyse de CMS : Joomla!
  9. Correction d’exercice CSS : Un menu en Rollover façon dock mac
  10. Joomla 1.5 : un meilleur contrôle sur le rendu html

Pas de grand changements dans ce classement, comme à chaque fois on y retrouve les pages les mieux référencées dans les moteurs de recherche sur certaines requêtes (templates joomla), les pages violemment hotlinkées (images de mes articles sur la mise en page) et les billets « phare » du mois (notrefamille.com et rumeursdunet).

Ce qui se confirme avec le top 10 des requêtes.

Les 10 requêtes principales venant des moteurs de recherche :

  1. template joomla
  2. templates joomla
  3. template joomla1.5
  4. ajblog
  5. wordpress mu
  6. templates joomla1.5
  7. thème switcher dotclear
  8. cercle chromatique
  9. kimsufi
  10. pluxml

Quelques variations par rapport au mois dernier, mais la nette prédominance des requêtes tournant de Joomla est toujours impressionnante, eyh les gars, vous savez, j’ai parlé de plein d’autres choses depuis.

Les 10 meilleurs apporteurs de trafics (hors moteurs de recherche, annuaires et sites Web 2) :

  1. http://www.famille.com
  2. http://forum.alsacreations.com
  3. http://www.ajcrea.com
  4. http://www.notrefamille.com
  5. http://www.presse-citron.net
  6. http://www.igor-web.net
  7. http://www.affairedolcegusto.com
  8. http://www.1dcafe.com
  9. http://blog.60questions.net
  10. http://www.ed-productions.com

Quelques petits changements, Alsacreations continue à me renvoyer des visiteurs, sur certains de mes articles liés dans des sujets des forums, mais le rtafic principal reste la page de résultats du concours CSS 2007.

Famille.com et notrefamille.com prennent la tête, encore une fois parce que le billet a été lié dans leur forum.

Presse Citron, Igor et Blog 60 questions se maintiennent, alors que css4design disparait de la liste. Bruno, va falloir te reprendre.

Idcafe.com a ramené du trafic suite à un début de polémique sur un de leurs sujets, c’est un forum que je vous conseille, je me suis inscris, mais ça rame vraiment trop pour moi, c’est dommage, le contenu est très intéressant, il y a de bons conseils pour les indépendants même si certains intervenants feraient bien de mettre un peu d’humilité dans leurs réponses.

Les 10 meilleurs apporteurs de trafics Web 2 (hors agrégateurs) :

  1. http://www.tutmarks.com
  2. http://www.wikio.fr
  3. http://www.technorati.com
  4. http://www.mybloglog.com
  5. http://www.mister-wong.fr

Aucun changement, un tout petit plus de Wikio.

Statistiques en vrac :

  • Nombre d’abonnés au flus RSS : Passage de 250/270 à 330 de moyenne, une très forte augmentation alors que j’ai retiré les boutons « flux RSS » du design du blog. Mes visiteurs seraient-ils en train de me donner raison ?
  • PageRank du blog : se maintient à 6.
  • Top des Blogs : Entrée fracassante dans le top 100 des Blogs techno de Wikio.

Pour moi, le fait marquant dans tout cet ensemble, est la très forte augmentation du nombre d’abonnés au flux RSS, qui ne viennent pas, je le pense, des lecteurs de famille.com, une explication possible de cette évolution viendrait peut être de l’explosion des agregateurs de tous bords plus que d’une réelle augmentation du nombre de lecteurs, il faut que j’analyse les statistiques du flux chez feedburner.

Sachant que je commence à m’occuper sérieusement du référencement du blog, je vais voir si ça un impact réel sur les fréquentations et les résultats de requêtes dans les moteurs de recherche. Rendez-vous le mois prochain.

Statistiques de fréquentation de ce blog pour le mois de juillet 2007

D’après Google analytics.

Statistiques globales :

  • Visites : 6,478 Visits
  • Visiteurs uniques : 4,823
  • Pages vues : 12,059
  • Moyenne de pages vues par visite : 1.86
  • Temps moyen par visite : 00:07:05
  • Jour ou il y a eu le plus de visites : Jeudi 12 Juillet

Comme vous le voyez, ce blog est loin d’avoir un gros trafic.

Les 10 pages les plus consultées (hors index) :

  1. Quelques notions de mise en page : images et couleurs
  2. Avis aux visiteurs qui recherchent des templates Joomla!, Pluxml, dotclear and co…
  3. Quels tarifs pratiquer pour un indépendant ?
  4. Quelques notions de mise en page : Les couleurs et les contrastes
  5. Exercice CSS : un menu en « rollover façon « Dock Mac »
  6. Analyse de CMS : Joomla!
  7. Correction d’exercice : un menu en rollover façon « dock » Mac
  8. Flux RSS, gare à l’indigestion
  9. Faire défiler vos derniers commentaires sous Dotclear ou WordPress avec jQuery
  10. Mauvais usage des nouvelles technologies et non respect du visiteur

Pas de grosse surprise, les articles de fond (métier, compétences, CMS, etc…) ont été relayés à droite et à gauche, ce qui leur donne une visibilité accrue, de plus les articles Quelques notions de mise en page : les images et les couleurs et Quelques notions de mise en page : Les couleurs et les contrastes contiennent des images bien positionnées sur certaines requêtes dans Google image, voir l’article : Donnez des noms explicites à vos fichiers image.

Les 10 requêtes principales venant des moteurs de recherche :

  1. template joomla
  2. templates joomla
  3. ajblog
  4. joomla local
  5. pack perso confort page free
  6. wordpress mu demo
  7. bloquer user agent htaccess
  8. wordpress mu
  9. clb56
  10. elave

Les deux premières requêtes sont loin devant et concernent un unique billet qui pourtant est très court et ne fait que donner des liens vers des ressources externes, ce qui est un peu frustrant pour quelqu’un comme moi qui essaie en général de faire des billets argumentés et assez longs, même pour un simple lien vers un article ou billet externe apprécié. Une bonne nouvelle potentielle, le nom du blog en recherche dans les moteurs de recherche.

Christian (clb56), tu es une star tu sais ?

Les 10 meilleurs apporteurs de trafics (hors moteurs de recherche, annuaires et sites Web 2) :

  1. http://www.ajcrea.com
  2. http://forum.alsacreations.com
  3. http://blog.60questions.net
  4. http://www.presse-citron.net
  5. http://www.simpleentrepreneur.com
  6. http://s.billard.free.fr/referencement
  7. http://www.siteduzero.com
  8. http://www.css4design.com
  9. http://forum.hardware.fr
  10. http://www.blog.webatou.be

Comme quoi, on n’est jamais si bien servi que par soi même. Attention Monique, si tu continues, tu vas quitter le classement.

Les 10 meilleurs apporteurs de trafics Web 2 (hors agrégateurs) :

  1. http://www.scoopeo.com
  2. http://www.tutmarks.com
  3. http://www.technorati.com
  4. http://www.mybloglog.com
  5. http://www.wikio.fr

Ah mince, pour en trouver 5 autres il faut aller chercher trop loin…

Comme prévu, l’apport est faible : 255 visites pour l’ensemble de ces sites soit moins de 4% du trafic. Mais comme je commence juste à faire la promotion du blog, ce n’est pas forcément très parlant.

A noter tout de même :
Scoopeo donne une meilleure visibilité aux nouveaux arrivants que Fuzz (désolé Eric), chaque article posté sur scoopeo a entrainé un trafic, ce qui n’est pas le cas de Fuzz.
Tutmarks est un bon digg-like si vous éditez des tutoriels, les visites générées ce mois-ci viennent de publication anciennes (le dernier tutoriel publié date de janvier ou février je crois).

Statistiques en vrac :

  • Nombre d’abonnés au flus RSS : 250 à peu de choses près.
  • PageRank du blog : se maintient à 6
  • Visites sur le site à partir d’agrégateur « classique » : 600 (toujours à peu près)

Là il y a une comparaison de statistiques intéressante à faire au niveau des comportements des abonnés.

Les statistiques d’abonnement Feedburner se basent sur le nombre de connexions différentes à votre flux RSS dans une journée, les 250 correspondent à une moyenne (il y a de fortes fluctuations) a laquelle j’ai retranché ce qui ne me semblait pas « humain » (services de ping en général).

Donc, si ces 250 personnes abonnées venaient visiter le site chaque jour, ils devraient représenter un total de 250*31=7750 visites à eux seul. Il n’y en a que 600, soit moins de 10% des visites potentielles.

En prenant ce chiffre à l’envers, 600 visites sur le mois, correspond à peu près à 20 visites par jour ce qui me ramène à mon estimation du « noyau dur » de visiteurs (habitués) du blog que j’estime à peu près entre 10 et 20.

Il aurait été intéressant de comparer ce chiffre avec les abonnements au flux de commentaires, mais comme un idiot, j’ai oublié de faire la bonne redirection vers le flux Feedburner.

Voilà, c’est tout pour ce soir, je suis au travail depuis 7 h ce matin et là je commence vraiment à fatiguer, alors, bonne nuit.

Donnez des noms explicites à vos fichiers image

On parle très souvent de l’attribut alt (texte alternatif) et du bon usage qu’il faut en faire tant pour des questions d’accessibilité que de référencement.

Je rappelle au passage ce très bon article de Webaim.org : Appropriate Use of Alternative Text

Et sa traduction par Goulven Champenois sur pompage.net : Bien utiliser le texte alternatif.

On ne parle pas très souvent, par contre, de l’intérêt du nom même du fichier image qui peut avoir un impact important sur le trafic de votre site internet, via les outils de recherche d’images en ligne du type Google image.

Un exemple tout simple, dans un de mes précédents articles, Quelques notions de mise en page : images et couleurs, j’avais parlé de l’utilisation des couleurs d’un visuel pour construire un design.

En exemple, j’avais donné l’image du Dragon utilisé comme support visuel principal du site Oyoyo.fr, et nommé ce fichier : bebe-dragon-oyoyo.jpg

Il se trouve que cette simple image à elle seule apporte à peu de choses près 30 visites par jour au blog car elle apparaît en première page de recherche d’images sur Google.fr à la requête dragon.

Certes, nous ne sommes pas dans la recherche ciblée, mais certains des visiteurs venus par cette requête lisent l’article où se trouve l’image et visitent le site plus en profondeur.

Qu’en serait-il si j’avais appelé mon image article-oyoyo-img5.png à la place ?

Un autre exemple, plus en rapport avec les sujets traités sur ce blog, les images roue-chromatique.png et roue-des-couleurs-desaturee.png apportent en moyenne 20 à 30 visites par jour sur l’article Quelques notions de mise en page : Les couleurs et les contrastes, sur diverses requêtes sur les thèmes des couleurs et du cercle/roue chromatique.

Je n’ai pas de statistiques précises, mais par contre, je pense qu’il y a une forte interdépendance entre le texte alternatif de l’image et les mots clés contenus dans le nom du fichier pour les affichages de résultats dans Google image.

Sincèrement, pourquoi se priver de visites alors qu’il est si simple et même plus pratique d’appeler ses fichiers images avec des noms explicites plutôt qu’utiliser image1, image2, etc?!

Statistiques des Navigateurs utilisés par les visiteurs de l’AJblog

Un petit résumé de quelques statistiques techniques sur les visiteurs du blog : Navigateur, Système d’exploitation, résolution d’écran…

Période étudiée : du 20 Juin au 21 Juillet 2007

Navigateurs :

  1. Firefox : 57.13%
  2. Internet Explorer : 36.95%
  3. Safari : 2.98%
  4. Opera : 1.24%
  5. Konqueror : 0.81%
  6. Mozilla : 0.59%
  7. Tout le reste.

Graphique de répartition des navigateurs

Statistiques de versions :

Firefox :

  1. 2.0.0.4 : 82.05%
  2. 2.0.0.5 : 5.49%
  3. 1.5.0.12 : 4.60%
  4. 2.0.0.3 : 2.81%
  5. 2.0 : 1.29%
  6. 2.0.0.2 : 0.86%
  7. 2.0.0.1 : 0.58%
  8. 1.0.6 : 0.30%
  9. 1.0.7 : 0.30%
  10. 1.5.0.9 : 0.28%

Internet Explorer :

  1. 6.0 : 51.72%
  2. 7.0 : 47.54%
  3. 5.5 : 0.47%
  4. 5.01 : 0.20%
  5. 5.17 : 0.08%

Données utiles supplémentaires :

Systèmes d’exploitation :

  1. Windows : 87.98%
  2. Macintosh : 6.15%
  3. Linux : 5.63%

Résolutions d’écran :

  1. 1024×768 : 32.85%
  2. 1280×1024 : 31.01%
  3. 1280×800 : 10.96%
  4. 1440×900 : 5.68%
  5. 1680×1050 : 4.84%
  6. 1152×864 : 3.70%
  7. 800×600 : 3.61%
  8. 1280×960 : 1.60%
  9. 1400×1050 : 1.33%
  10. 1600×1200 : 1.30%

Sources du trafic :

  1. google (organic) : 53.73%
  2. (direct)  : 16.78%
  3. netvibes.com (referral) : 6.34%
  4. google.com (referral) : 1.73%
  5. blog.60questions.net (referral) : 1.68% (coucou Jean-Marc)

Réflexions en vrac :

Contrairement à ce que j’aurais pensé, la forte importance des visiteurs utilisant Firefox ne vient pas que de mes visiteurs habitués, étant donné que 55% du trafic vient de Google.

Les sujets traités dans le blog et recherchés sur les moteurs de recherches touchent donc un lectorat assez ciblé, habitué des usages Internet et donc plus naturellement tourné vers des navigateurs alternatifs.

Près des 60% des utilisateurs sur Mac utilisent Firefox pour surfer à la place de Safari.

La part de marché des OS représentée par Windows est tout simplement effarante (quoique sans surprise).

Les utilisateurs de Firefox mettent plus naturellement à jour leur logiciel que les utilisateurs d’Internet Explorer :

90 % des utilisateurs de Firefox sont passés volontairement à la version 2 depuis sa sortie alors que la majorité des utilisateurs d’Internet Explorer (51%) sont restés à la version 6 alors que le passage en version 7 est une mise à jour.

Et ne croyez pas qu’il y ait des raisons de forte présence des versions anciennes de Windows, puisque XP représente 87% du parc Windows (couplé avec Vista : 94%).

Comme je l’avais prédit, la résolution 1024×768 ne sera jamais la nouvelle résolution de référence. Malgré ses 33% de part du marché, elle ne résiste pas à la standardisation de fortes résolutions entrainée par l’évolution du marché vers les écrans plats (58/60% des résolutions sont supérieures au 1024) et des écrans larges (20/22%).

Jean-Marc Hardy est un bon apporteur de trafic. ;)

Et un dernier chiffre pour finir, chiffre que je trouve pour ma part étonnant et qui me laisse encore plus songeur que tout le reste, LE provider :

Proxad / Free avec plus de 50% de part de marché. (je n’ai pas réussi à obtenir un % exact).

Ces chiffres peuvent donner lieu à une étude plus approfondie, mais franchement, c’est le Weekend.

Bon weekend à vous au passage.

Au revoir module Mybloglog et Autoroll de Critéo

Voila, là j’ai testé donc je peux dire ce que j’en pense et pourquoi je les retire.

Mybloglog :

Oui, c’est sympathique de voir la trombinette des gens qui passent sur le blog, oui, ça leur donne un surplus de visibilité mais franchement, ça rame.

Ca rame tellement que parfois les pages du blog n’en finissent pas de se charger et franchement, ça me fatigue, surtout pour moi qui passe pas mal de temps à dire que les éléments externes, c’est le mal.

J’ai même pensé pondre un Script pour que le module Mybloglog ne se lance qu’une fois que la page est entièrement chargée, mais franchement, j’ai autre chose à faire que palier à la médiocrité d’un module que je ne contrôle pas. Dont acte.

Si vous ne connaissez pas encore Mybloglog : http://www.mybloglog.com/

Autoroll de Critéo :

Dans le fond, je n’ai rien contre, ça peut permettre de découvrir des blogs que je ne connais pas et de proposer un choix automatique de blogs traitant à peu de choses près des mêmes sujets que le sien.

En plus, je n’ai pas détecté de ralentissements en rapport avec ce script.

Mais pourquoi le retirer alors ?

Tout simplement car je ne contrôle pas les liens sortants, et que certains blogs qui se retrouvent souvent dans cette liste de liens me déplaisent au plus haut point (non, pas de noms, j’ai déjà suffisamment d’ennemis) et que je n’accepte en aucun cas de leur faire de la publicité. Si un site ou un blog me plait, je fais un lien dans ma blogroll, ou j’en parle dans un billet.

Pour en savoir plus sur l’Autoroll de Critéo : http://www.criteo.com/en/bloggers.aspx

Si de votre côté, vous avez testé des services externes stables et contrôlables, je suis preneur.

Les services Web 2.0, ou assimilés comme tels, sont-ils apporteurs de trafic ?

Une question que nous nous sommes posés avec Sébastien Billard lors de l’apéro référenceur à Lille la semaine dernière et nous y avons apporté a peu de choses près la même réponse : non.

Oui, c’est un peu direct comme réponse, mais il faut bien le constater, les technorati, Wikio, del.icio.us, Digg like et compagnie font pâle figure comparé au trafic généré par les moteurs de recherche qui restent, et de loin, les plus gros apporteurs de trafic.

Pour exemple, sur l’AJblog, les visiteurs se répartissent ainsi : 60% par moteur de recherche, 30% sont des visiteurs réguliers, les 10% qui restent regroupent tout le reste (Backlinks directs, liens postés dans des forums, services 2.0…).

Il faut par contre tempérer ce constat en opposant le trafic quantitatif et qualitatif.

Les moteurs de recherche génèrent un énorme trafic, mais bien (trop ?) souvent sur des requêtes farfelues qui n’ont pas grand chose à voir avec les thèmes généralement traités sur le blog. Il y a peu de chances qu’une personne arrivant sur votre blog (ou site) en cherchant boutique souvenirs mexicain a paris ne revienne à l’avenir.

Par contre, sur la masse de visiteurs arrivés via les moteurs de recherche, vous pouvez capter du lecteur, si elle trouve réponse à une question d’un sujet proche de ce que vous traitez.

A l’opposé, un visiteur arrivant via un un service plus ciblé, un forum professionnel ou un site/blog traitant des mêmes sujets aura un plus fort potentiel de fidélité, si la qualité du contenu est au rendez-vous.

La grande différence entre le trafic généré par les moteurs de recherche et celui des services plus ciblés, va se trouver au niveau du taux de transformation. Mais il ne faut pas oublier que, si le taux de transformation est plus fort pour les services « ciblés », le trafic généré par les moteurs de recherche fait la différence.

Vous l’avez peut être remarqué, mais depuis quelques temps, je teste divers services (non, je n’ai pas changé, je n’aime toujours pas les éléments externes) pour voir l’impact qu’ils peuvent avoir sur le trafic du blog tant au niveau qualitatif (services spécialisés) que quantitatif (services ou annuaires plus généralistes), car si personnellement je ne recherche pas forcément une audience large (je préfère et de loin des échanges de la qualité des commentaires du billet Retour sur le coup de gueule sur les « amateurs » du web et les contributions des lecteurs qu’une pléthore de « trop top ton article ».), ce n’est pas forcément le cas de ma clientèle qui peut avoir besoin de générer du trafic à court terme.

PS : je n’ai pas préparé de liste d’articles à venir la semaine dernière, il n’y en aura pas non plus cette semaine, pour une simple raison, je suis en déplacement.