Les règles de messages, c’est le mal

Et bien, je vais vous faire un aveu : c’est mal, très mal.

Quand on a un volume client/projets encore léger, c’est utile, parfois, mais passé une certaine masse de mails « commerciaux » c’est très très dangereux.

Un exemple tout simple, et comme je suis a peu près certain que nous sommes très nombreux à être drogués de l’email, à checker nos boites 40 fois par jour, je pense qu’il va vous rappeler des choses.

Ohh, un nouveau message de tartempion, je l’aime bien tartempion, c’est un bon client, j’ouvre donc le dossier de tartempion qui m’indique qu’il y a un nouveau mail, ahh qu’est ce que je disais, il me demande un petit boulot, bon c’est pas grand chose et c’est pas urgent, je verrai un peu plus tard.

Oui mais, mon logiciel considère que je l’ai lu, cet email, à moins que j’ai l’intelligence d’avoir le réflex de le remettre ne non lu, mais je sais que ça m’agace, je n’aime pas avoir des emails non lus, ça fait pas propre et donc je vais retourner vite le lire, ce ne sera toujours pas urgent, et je vais redevoir le remettre…

Vous voyez ou je veux en venir ?

Parce que, c’est vrai, vous l’aimez bien tartempion, mais vous avez encore ce satané dossier Dupont à finir pour hier, ces trois devis qui attendent depuis une semaine et puis Durand vous a demandé de le recontacter dans la journée…

10 jours après, tartempion, qui lui aussi vous aime bien, vous contacte sur votre portable, s’étonnant de ne pas avoir de vos nouvelles suite à sa demande par email, mais que ce n’est pas grave, ils ont géré autrement… un email ? quel email ? RAHHHHHHH CET EMAIL LA ?

Bon je vous rassure, ça ne m’est pas encore arrivé, mais ça a failli, depuis j’ai supprimé toutes mes règles de messages.

Je garde tout bien visible dans ma boite de réception générale que j’étiquète après lecture (sous thunderbird) avec un tri par critère de date (aujourd’hui, hier, etc…) et je me fais une séance le matin en arrivant et une autre le soir pour voir ce qui est géré, en cours ou à faire, une fois que c’est géré, ça va dans le dossier client, et pas avant.

Le télétravail, c’est bon pour l’écologie

Finalement, je me suis dit qu’il y avait un moyen de concilier les thématiques de l’Ajblog et une chaine parlant d’écologie : mon mode de travail tout simplement.

Voici donc mes :

6 gestes pour protéger la planète :

  1. Je travaille presque exclusivement en télétravail : excepté pour mon activité de formation et quelques rendez-vous client, la quasi totalité de mon activité se fait chez moi, à domicile, je prends très peu ma voiture dans le cadre de mon activité professionnelle.
  2. J’envoie mes factures par email : sauf demande expresse d’un client, la quasi totalité de ma facturation est envoyée par email, gain de courrier, d’enveloppes, de timbres et de toute l’énergie dépensée par la poste pour acheminer le courrier.
  3. Mon activité est « immatérielle » : je ne vends pas de produits ou de prestations nécessitant des livraisons, du stockage (sauf des serveurs pour héberger mes sites internet bien sur).
  4. Je n’utilise quasiment jamais de chèques pour payer mes achats : sauf pour certaines administrations qui sont restées à l’âge de pierre. Le chèque demande pas mal d’énergie, pour être traité, acheminé, etc.
  5. Je suis en train de mettre en place de outils de paiement en ligne pour mes clients : pour qu’ils n’aient plus à utiliser de chèques eux aussi (voir ci-dessus).
  6. Ma cafetière isotherme est commandée : une réelle économie d’énergie, croyez-moi.

Bon, j’ai un peu triché vu la chaine initiale, mais sérieusement, le télétravail, c’est bon pour l’écologie.

Webdesigner, Webdeveloppeurs, Référenceurs, formateurs, vos talents m’intéressent

Ca en fait du monde.

Pour aller à l’essentiel, l’activité de ma société AJcréa est en passe d’arriver aux limites de ce que je peux produire ou assurer seul dans le cadre de la démarche qualité qui est la mienne.

J’ai déjà un réseau de compétences assez touffu, mais devant l’évolution du marché de ces derniers mois, ce réseau commence à être un peu saturé, ce qui le fait perdre en réactivité et donc en compétitivité.

Donc, si vous pratiquez avec brio un de ces métiers, que vous êtes indépendant (quel que soit votre mode de fonctionnement), que vous partagez la même vision que moi au niveau du métier et le même respect du client, n’hésitez pas à me contacter (mon adresse est tout en haut à droite du blog) en me précisant :

  • Votre spécialité
  • Vos champs de compétences
  • Votre expérience
  • Vos tarifs

Et si possible quelques réalisations ou preuves de la qualité de votre travail.

Même si vous êtes débutant, n’hésitez pas à me contacter, ce n’est pas parce que l’on est débutant que l’on ne fait pas du travail de qualité, bien au contraire.

PS : si vous êtes à l’aise avec tel ou tel CMS, n’hésitez pas à le préciser.

Les réseaux c’est bien, un réseau d’experts, c’est mieux

J’ai déjà eu l’occasion de parler plusieurs fois de l’importance de se créer des réseaux, qu’ils soient de compétences ou de prescription.

AJcréa et ses partenaires ont décidé d’officialiser leurs partenariats sous la forme d’un groupement d’entreprises pour pouvoir répondre à tout type de prestations touchant aux métiers du web.

Nous avons donc l’honneur de vous annoncer la naissance d’Experts du Web, un réseau de compétences complet regroupant l’ensemble des compétences nécessaires à l’élaboration de n’importe quel projet Web.

Le site internet devrait bientôt voir le jour.

Experts du Web regroupe les sociétés suivantes :

Vous retrouverez à partir de maintenant ces liens en bas de page de l’Ajblog et du site Ajcréa.

Un site internet commun devrait voir le jour d’ici peu, il est actuellement en phase d’élaboration.

Vous pouvez, en attendant, suivre les publications des blogs des différents prestataires à cette adresse :
http://xfruits.com/Fairweb/?id=8859

Et n’oubliez pas :
Les savoir-faire sont une valeur, les regrouper est une force.

On va dire que ça ressemble à un début de slogan hein.