Etaler sa vie, diffuser son identité

C’est, finalement si facile :

Bon anniversaire, Marc. Le 5 décembre 2008, tu fêteras tes vingt-neuf ans. Tu permets qu’on se tutoie, Marc ? Tu ne me connais pas, c’est vrai. Mais moi, je te connais très bien. C’est sur toi qu’est tombée la (mal)chance d’être le premier portrait Google du Tigre. Une rubrique toute simple : on prend un anonyme et on raconte sa vie grâce à toutes les traces qu’il a laissées, volontairement ou non sur Internet. Comment ça, un message se cache derrière l’idée de cette rubrique ? Évidemment : l’idée qu’on ne fait pas vraiment attention aux informations privées disponibles sur Internet, et que, une fois synthétisées, elles prennent soudain un relief inquiétant. Mais sache que j’ai plongé dans ta vie sans arrière-pensée : j’adore rencontrer des inconnus. Je préfère te prévenir : ce sera violemment impudique, à l’opposé de tout ce qu’on défend dans Le Tigre. Mais c’est pour la bonne cause ; et puis, après tout, c’est de ta faute : tu n’avais qu’à faire attention.
Raphaël Meltz pour le Journal Le Tigre : Marc L***

Publication internet d’un article initialement paru dans le Journal papier Le Tigre.

Lisez le intégralement pour vous rendre compte des possibilités de recoupement d’informations possibles à partir de ce que vous diffusez sur internet.

Pour moi, cet article synthétise exactement ce que je pense de tout ça, le problème, ce n’est pas d’étaler sa vie, ça c’est notre choix. Le problème, ce sont les effets de bord, nous étalons également la vie de nos proches, de nos relations, de nos amis, de notre famille.

Je peux, globalement, contrôler les informations que je diffuse par moi même et sur moi même, par contre je n’ai presque aucun contrôle sur ce que diffusent les autres et c’est bien là le problème…

Via Adverbe.

Comment gérer les trolls sur votre blog ?

Je suis toujours étonné de voir les questions que peuvent se poser les uns et les autres face aux commentaires haineux, désagréables, provocateurs, etc.

Plusieurs fois sur Twitter, je vois des questions se poser, du type : j’ai un troll sur mon blog, je ne sais pas comment réagir, tel commentaire est limite qu’est ce que je dois faire ?

Une seule réponse : supprimez le.

Vous voyez, c’est simple dans le fond, il suffit de cliquer sur un bouton ou un lien, rien de plus.

Au pire, vous pouvez juste le mettre hors ligne pour garder une trace si la chose se répète et déposer une plainte à son FAI (vous avez son IP la plupart du temps) si les commentaires deviennent vraiment injurieux ou litigieux.

Rappelez vous cette phrase que pourtant vous connaissez toutes et tous : dont feed the troll. Il ne cherche que ça, la confrontation, que vous lui donniez de l’importance.

Ne lui faites pas plaisir, oubliez le aussi vite qu’il est venu et si il s’acharne, un petit ban par IP (si vous en avez la possibilité) gère très bien le problème.

Un dernier point qu’il ne faut pas non plus négliger, si votre blog est votre outil de travail, vous avez tout un bataillon d’outils juridiques à votre disposition, parlez-en à votre avocat, croyez moi, une lettre d’avocat, ça calme même le plus teigneux des trolls, ça leur remet tout de suite les pieds sur terre et leur rappelle de façon douloureuse qu’internet, c’est tout sauf anonyme.

Ziki créé des profils automatiques ?

Il découvre donc aujourd’hui, que ziki a créé une page à son nom, sans lui demander son avis, sans rien lui demander d’autre d’ailleurs, la page ayant été créée, il semble, par l’équipe Ziki car on y trouve les textes suivants :

  • Statistiques : 776 pages vues – Membre depuis : 9 mois – Créé par : Ziki
  • L’information sur cette société a été fournie par un membre Ziki

L’ensemble des informations présentes sur sa fiche sont directement tirées de son blog et d’autres sources d’information:

  • Sa bio copiée/collée de la page « about » de son blog, mais certains informations ne sont pas présentes
  • Ses derniers articles, tirés de son flux (je reviens là dessus après)
  • Un lien vers son réseau viadéo
  • Une série de mots clés en rapport avec son activité

Pour revenir sur la publication de ses derniers articles, et donc la reprise de son flux, cela pose plusieurs problèmes :

  • Chaque article a sa page dédiée dans son profile
  • Chaque page d’article est optimisée SEO avec titres, descriptions et mots clés qui vont bien
  • Chaque page d’article intègre le nom du profile dans les métas, permettant à chaque page de se positionner potentiellement sur le nom de la personne, d’autant plus qu’elles sont totalement indexables : <meta name= »robots » content= »index,follow,all » />
  • Il utilise les options de statistiques avancées de Feedburner, donc aucun lien profond direct vers ses articles.

Heureusement pour lui, il utilise un flux RSS tronqué, ses articles ne sont donc pas indexés en leur ensemble.

Il n’empêche que par cette création de profile nominatif incluant le flux d »information de son blog professionnel, Ziki se livre à une forme de parasitisme d’identité ou ils s’approprient une partie de la visibilité et du travail de la personne dont ils créent un profile.

Un autre fait intéressant, le seul visiteur de sa page présenté par Ziki est… son concurrent le plus direct.

Alors ? Profile créé automatiquement par l’équipe Ziki ? Profile créé par son concurrent pour se donner une visibilité détournée ?

Que ce soit l’un ou l’autre, je trouve la chose plus que borderline car Ziki est sensé être un service ou l’on centralise son identité numérique, pas un service ou l’on peut en créer de toute pièce.

Si c’est l’équipe Ziki, de quel droit créent-ils des profiles dans prévenir la cible et surtout sans lui demander son accord ? Si c’est le concurrent, quelles sont les procédures de contrôle ? Peut-on créer un profile pour n’importe qui aussi facilement ?

En cherchant un peu, je suis tombé sur le cas d’un autre personne ayant été confrontée au problème : Ils ont créé mon clone numérique sans mon autorisation !

Comme quoi, je n’invente rien.

En tous cas, un mauvais point pour Ziki, je suis, personnellement, assez déçu.

Mise à jour : Mon partenaire, Charles Boone, fait son propre retour sur son blog : Ziki fait un hold-up numérique en parasitant les identités numériques de personnalités.

Pour Netvibes, je suis un créationniste

C’est toujours intéressant à faire, on se rend compte qu’il n’est pas très difficile de suivre une personne à la trace, soit sous son identité réelle si elle l’utilise, soit avec son ou ses pseudos une fois qu’ils ont été identifiés :

  • Sur quels blogs ou sites je suis cité
  • Sur quels blogs ou sites je laisse des commentaires ou je participe
  • Sur quels réseaux sociaux je suis présent

Et comme mon blog porte en partie mon nom :

  • Sur quels annuaires le site est inscrit
  • Sur quels noeuds d’information je suis présent
  • Quels sont les « pseudos annuaires » pompeurs de contenu ou je retrouve mon contenu (tiens ça c’est utile)

Et parfois, une chose surprenante, comme le titre l’indique, je suis présent sur netvibes pour le tag creationism.

Si vous ne savez pas ce qu’est le créationnisme, voici la définition Wikipédia :

Le créationnisme – au sens large – est la thèse selon laquelle la Terre, et par extension l’Univers, a été créée par un être supérieur, c’est-à-dire un dieu. Il constitue une croyance des trois principales religions monothéistes (judaïsme, christianisme et islam).

Le créationnisme peut aller jusqu’à la négation de toute théorie de l’évolution. Le débat entre créationnisme et évolutionnisme est actuellement intense aux États-Unis.

Source : Créationnisme sur Wikipedia.

Sachant que je suis même pas croyant, ça me fait tout bizarre.

Oui, on pourra dire qu’il s’agit juste d’un effet de bord des problèmes de traduction du tag francophone création, on pourrait, mais franchement, ça me dérange.

Ca me dérange car ça peut avoir des effets de bord potentiellement négatifs, très négatifs, sur la perception de ce que je suis et qui je suis.

Ca me dérange car je suis trouvable par un terme de classification qui va à l’encontre de ce à quoi je crois.

Ca me dérange, car je n’ai aucun contrôle dessus, j’ai contacté Netvibes à ce propos et j’ai eu droit à une gentille réponse du type : oui, oui, on travaille dessus.

C’était il y a plus d’un mois.

Donc, un conseil, si vous avez intégré votre blog à l’écosystème Netvibes, vérifiez bien sous quels tags vous êtes présents, vous pourriez avoir des surprises.