Les annuaires sont nos amis…

… aimons les aussi.

Je parle bien sur de ces gentils annuaires que l’on dit morts et enterrés pour le référencement, depuis… houlaaa depuis que le référencement est référencement.

Je vois de plus en plus de gens pester contre le fait que de nombreux annuaires demandent maintenant de rédiger des fiches descriptives avec un texte unique.

Mais de quel droit ce webmaster d’annuaire me demande de travailler sérieusement ? Hein, je vous le demande ? De quel droit ?

Si je ne peux même plus faire de la soumission en masse avec au mieux une base de quelques descriptions préparées à l’avance, ou va le monde?

Et bien, je vais vous le dire : pas bien loin si vous continuez vos pratiques merdiques en tentant de spammer les indexs des moteurs de recherche avec le même texte reproduit des dizaines, des centaines de fois.

Le point de vue du webmaster d’annuaire :

L’annuaire, c’est un outil, proposé gracieusement par un webmaster, et le webmaster sérieux, son outil, il le peaufine, il le travaille, il le fait connaitre..

Oh oui, il a un but, le but potentiel que son site lui rapporte un peu d’argent,  il n’a pas l’intention de travailler pour rien, mais pour ça, il faut que son site soit présent sur de nombreuses requêtes, sur un maximum de requêtes même, et pour ça, il lui faut du sang frais et de première qualité : du contenu.

Du coup, si il n’est pas très sérieux ou que la qualité de son annuaire n’est pas sa priorité, il va prendre tout ce qu’on lui donne.

Le point de vue du webmaster qui utilise les annuaires :

Pour lui, les annuaires c’est pratique, c’est du lien facile, rapide, à sens unique.

Bon, c’est juste un annuaire, hein, il va pas non plus perdre trop de temps avec un annuaire, il prend un des quelques titres et quelques descriptions qu’il préparé à l’avance et il balance.

Et là, je suis gentil, je ne parle même pas de ceux qui utilisent systématiquement la balise title et la meta description de leur site.

Le point de vue du moteur de recherche :

Le moteur de recherche, lui, il veut des sources, il veut répondre le plus précisément à la demande de l’internaute et surtout, il veut lui donner le plus de réponses pertinentes.

Alors le robot du moteur, il crawle, il visite, il indexe, il va souvent visiter cet annuaire en particulier parce qu’il a souvent du contenu nouveau à lui donner.

Ah tient, justement, du nouveau contenu publié sur l’annuaire, le robot le scanne, l’indexe et puis derrière ça mouline.

En fait, ce contenu il est pas nouveau, le robot a trouvé et indexé exactement le même contenu, la semaine dernière sur un autre site, un autre annuaire.

Bon, si j’ai déjà exactement ce contenu dans mes bases de données, il ne sert à rien que je propose celui que je viens de trouver à mes visiteurs étant donné qu’il n’est pas plus pertinent.

Ou alors effectivement, cet annuaire à une plus forte autorité et il me semble de fait plus pertinent que le précédent.

Dans un cas comme dans l’autre, zou, le site jugé le moins pertinent va faire un tour dans l’index complémentaire.

L’index complémentaire, c’est un peu le purgatoire des pages web, c’est là que l’on trouve les pages indexées par les moteurs de recherche mais qui n’apparaissent jamais dans les pages de résultats, car elles ne sont pas jugées pertinentes par le moteur de recherche (ou alors seulement sur une recherche très très ciblée avec un opérateur du type site: ou link:).

Bilan : tout le monde est perdant

Le webmaster de l’annuaire est perdant car il y a de grandes chances que la fiche « dupliquée » n’apparaisse jamais dans les résultats de recherche et donc ne génère jamais de trafic. De plus il peut voir au final son beau site pénalisé car il contient trop de contenu déjà existant ailleurs et donc être classé comme spammy.

Le webmaster qui utilise les annuaires est perdant car même si il n’a pas perdu beaucoup de temps avec cet annuaire, il a travaillé pour rien ou presque, la quasi totalité des fiches d’annuaires qu’il a fait sont passées dans l’index complémentaire, il se prive également de trafic potentiel généré par des fiches d’annuaires qui parfois vont se positionner sur des requêtes sur lesquelles son site ne se positionne pas. Il peut également finir par être pénalisé car il utilise quasiment toujours le même titre, donc la même ancre de lien vers son site et peut donc également finir classé comme site spammy.

De plus, je soupçonne très fortement les moteurs de recherche de grandement pondérer la portée des backlinks se trouvant sur des pages dans l’index complémentaire.

Le moteur de recherche et ses utilisateurs sont perdants car beaucoup de ressources sont utilisées en vain et si ça se trouve l’utilisateur ne trouvera jamais votre site car vous avez foiré votre campagne de référencement, alors que vous aviez exactement le produit ou le service qu’il recherchait.

Une description unique et tout le monde est content

Le webmaster de l’annuaire est gagnant car la fiche génère un peu de trafic et qu’il a du contenu unique à proposer aux moteurs de recherche et à ses visiteurs.

Le webmaster qui utilise les annuaires est gagnant car la plupart des fiches d’annuaires qu’il a créé sont indexées et génèrent un peu de trafic (pas beaucoup, mais sur le nombre ça finit par compter) en plus de fournir un lien entrant vers son site.

Le moteur de recherche et ses utilisateurs sont gagnants car on leur propose du contenu unique à chaque fois et qu’ils ont encore plus de chance de trouver votre site au travers de toutes ces fiches que vous avez laissé sur la toile.

Sincèrement, faire une description unique pour une fiche d’annuaire, ça ne prend vraiment pas de temps, et c’est tellement mieux pour tout le monde.