Feedburner : une raison de plus de ne pas l’utiliser

Je continue ma campagne pour vous débarrasser des services webdeux dont vous pouvez vous passer avec en tête de liste Feedburner.

Pour rappel : Dans une semaine, je coupe les flux Feedburner

Outre le fait que vous déléguez la diffusion de vos contenus à un service tierce, ce qui déjà en soit est une aberration car vous n’avez aucun moyen de contrôler qui ou quoi l’utilise mais en plus, si vous utilisez les outils de statistiques avancés, Feedburner utilise une redirection 302 pour lier votre contenu, oui vous avez bien lu, une redirection 302, pas une 301 ou quelque chose de propre, une bonne vieille saleté de redirection 302 qui indique aux moteurs de recherche que votre contenu a pour origine… Feedburner (en gros, hein, je ne vais pas rentrer dans les détails).

En pratique, ça donne quoi ? Et bien, sur tous les sites ou vous avez déposé (ou qui le font sans votre accord) vos flux pour qu’ils diffusent vos articles, le lien renvoie vers Feedburner qui grâce à cette redirection 302 indique aux moteurs de recherche que votre article sous son adresse réelle (chez vous) n’y est que temporairement et que la source d’origine à favoriser, c’est l’adresse du flux Feedburner.

Feedburner, définitivement un parasite du web et en plus maintenant, Feedburner = Google vu que Google a acheté la société.

Wikio scrap le contenu html ?

Qu’est ce qui peut bien se passer dans le petit monde Wikio en ce moment ?

Premièrement, les liens vers les sites sources dans les flux, promis et fournis ont disparu, ce qui est loin d’être une bonne nouvelle.

Edit suite à commentaire : il semble simplement que le processus ne soit pas encore généralisé sur tous les flux.

Deuxièmement, je viens de me rendre compte que Wikio, d’une façon ou d’une autre, fait du scrap de contenu, et je suis très, mais alors très désagréablement surpris.

Preuve en est avec les captures suivantes :

Recherche sur le terme Ajblog dans la partie actualités de Wikio :

Recherche sur le terme Ajblog dans la partie blogs de Wikio :

Si la capture des résultats de la partie blogs correspond bien au contenu des articles, le contenu fourni par la partie actualités, ne peut en aucun cas provenir du flux rss du blog, pour la simple et unique raison, que ce texte (Ce blog utilise une syntaxe wiki dans les commentaires…) est écrit en dur dans la page des posts de mon thème dotclear.

Il n’est récupérable que dans le cas d’une opération de Scrapping de contenu, et là je m’étonne car à ce jour, rien ne m’indique que Wikio utilise cette technique très répandue dans les milieux « borderline ».

Et si vous vous demandez pourquoi cela ne me plait guère, c’est tout simplement, parce que je peux contrôler les informations que mon flux RSS diffuse, par contre je ne peux absolument pas contrôler ce qui est diffusé suite à un scrapping de mon contenu.

Jusqu’à maintenant, je crois avoir été assez bienveillant avec Wikio, mais si ils se mettent au Scrapping, ça va être une autre histoire.

Pour information voici la définition donnée au terme scrapper sur le blog Seo-blackout :

Définition de scraper : Récupérer le contenu d’une page web en vue de réutiliser ce contenu sur son propre site. Le but est d’obtenir du contenu sans efforts, la plupart du temps de façon automatique. Cela permet au scraper de générer des milliers de pages sur des thématiques ciblées. Sur ces pages ainsi générées, le scraper va ajouter des Adsenses ou des liens d’affiliation afin de gagner de l’argent facilement.

Dans une semaine, je coupe les flux Feedburner

En clair, sur une requête dans un moteur de recherche, la page dans le site effectuant cette redirection vers vous, apparaitra avant votre site, alors que c’est votre contenu qui est affiché chez eux.

Pour revenir avec feedburner, le problème c’est que vous n’avez aucun contrôle sur qui ou quoi indexe votre flux et l’intègre dans son site vu qu’il s’agit d’un service externe à votre serveur.

J’ai bien pensé utiliser le service Mybrand [1] de Feedburner qui permet d’avoir une adresse de flux du type http://flux/ajblog.fr/ajblog et jouer avec le .htaccess pour gérer les opportunistes, mais il semble que le flux chez feedburner soit toujours accessible (ils ne mettent pas en place de redirection), donc ça ne me convient pas.

Donc décision est prise de me passer de feedburner, dont le seul intérêt, de mon point de vue, est de flatter l’égo en fournissant des statistiques du nombre d’abonné.

Comme le bénéfice est très largement dépassé par les problèmes engendrés, je ne vois pas pourquoi je continuerai à utiliser ce service. Je vais très probablement perdre un grand nombre d’abonnés, mais je ne pense pas perdre de lecteurs.

Dans une semaine, je coupe donc mon flux chez feedburner, par contre le flux normal du site généré en natif par dotclear sera toujours actif, pensez, si vous en avez envie (ou alors c’est l’occasion de faire du ménage), à changer l’adresse dans vos agrégateurs préférés : http://www.ajblog.fr/rss.php ou http://www.ajblog.fr/atom.php.

Je supprime dés aujourd’hui les redirections mises en place vers les flux feedburner et replace les flux par défaut dans le template.

Je vais également, dans les jours et semaines à venir, analyser tous les lien entrants (gros travail) vers mon blog, pour détecter ceux qui me semblent provenir de profiteurs et je compte en dresser une liste, on ne sait jamais, ça pourrait vous être utile.

Notes

[1] Voir l’article qui en parle sur le blog de Gonzague Dambricourt : Configurer FeedBurner myBrand : c’est facile

Gros ménage d’hiver : agrégateurs de contenus, annuaires, tout ça…

Gros ménage quasi invisible pour vous, mais un travail de titan pour moi.

J’ai décidé de retirer l’Ajblog de tous les agrégateurs de contenus légitimes ou illégitimes (en fonction que je m’y sois inscrit ou non), j’en ai profité pour retirer ces icônes moches de divers annuaires dans la colonne de gauche, si ils me retirent de leurs bases ce sera tout à fait normal.

Pourquoi me direz-vous ? Pour diverses raisons, la première étant que je commence à fatiguer du phénomène de dilution de l’information qui gangrène de plus en plus internet, et principalement au niveau des résultats de moteurs de recherche.

De plus, je veux continuer à garder un Ajblog « propre », oui je sais, je vends de la pub, mais c’est un autre débat (et puis ça va me payer mon serveur dédié).

Pour les histoires de référencement, d’annuaires, de diffusion, etc… j’ai un nouveau laboratoire tout trouvé, glooland.com, qui a comme but d’utiliser ces services (et encore, j’ai du mal).

Le plus dur, va être la guerre contre les agrégateurs sauvages, ces dizaines/centaines de sites, pseudo annuaires qui créent du contenu à la volée en pompant nos flux d’information, et ça c’est pas gagné.

Je reviendrai probablement sur ce problème, un jour ou l’autre, plus en profondeur, il va falloir que l’on rappelle à certains les notions de propriété intellectuelle, ceux qui confondent partage avec profit facile.

Et si je ne devais en garder que 5…

5 quoi déjà ? Ahh oui, 5 flux dans mon agrégateur RSS. Traduction française : si je ne devais continuer à lire que 5 blogs, lesquels choisirais-je ?

Bon vous avez compris, c’est une nouvelle chaine comme la blogosphère les aime ou les déteste et là j’ai été mis à contribution par leGizz.

Et bien, la surprise, c’est qu’il n’y a rien de technologique dans la liste :

5 Blogs humains, tout simplement.

Tiens ça me fait penser que Otir est oubliée dans ma blogoliste que j’aime lire, erreur que je vais réparer de ce pas.

Donc, comme la règle est de refiler la patate chaude, alors au choix et totalement au hasard :

  • kozlika, je suis sur qu’elle va me détester.
  • Padawan, si j’arrive à lui faire faire c’est qu’il n’est pas si occupé qu’il veut bien le faire croire.
  • Sébastien Billard, je lui devais une chaine alakon.
  • Otir, parce qu’elle s’ennuie dans son Amérique profonde.
  • Cath, parce que j’ai déjà peur de ce qu’elle va en faire.
  • Monsieur KA : parce que je l’ai oublié alors je répare mon oubli.