Pub copinage : Profession graphiste indépendant

Désolé Julien, oui, je sais, je suis très en retard, mais chose promise…

Profession graphiste inépendantProfession Graphiste Indépendant est un ouvrage traitant des problématiques liées à l’exercice de la profession de graphiste indépendant (oui, comme son titre l’indique).

L’ouvrage est co-écrit par Julien Moya (graphiste/DA freelance) Et Eric Delamarre (photographe Freelance).

J’ai déjà eu l’occasion d’échanger avec Julien, et si nos avis divergent sur de nombreux points et que nos échanges ont parfois été tendus et enflammés (oui c’est aussi une grande gueule qui ne mâche pas ses mots), Julien a tout mon respect car c’est quelqu’un qui a un vrai sens du partage de son expérience, de son métier, vous le trouverez principalement sur des forums comme kob-one et 1dcafé ou il exerce le difficile rôle de modérateur. Moi, les gens qui partagent sans compter, je respecte plus que tout.

Je ne peux hélas pas vous en dire plus sur le livre étant donné que julien n’a pas eu la bonne idée de m’en faire parvenir un exemplaire, mais je ne saurais trop vous conseiller d’aller voir le site dédié : Profession Graphiste Indépendant où vous trouverez toutes les informations utiles.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : , , ,

Be Sociable, Share!

Articles similaires

    None Found

12 Commentaires pour Pub copinage : Profession graphiste indépendant

  • Le sommaire a l’air de faire état de quelque chose d’assez complet. On y retrouve tous les sujets fréquemment abordé sur le net dans les forums que tu cites et que j’ai longtemps fréquenté. Je pense que je vais systématiquement renvoyer ceux qui débutent en tant que freelance à ce livre. La lecture de ce guide représente sans doute la meilleure façon de démarrer en tant qu’indépendant lorsqu’on part de rien.

    Le 25 juin 2010 à 11 h 31 min

  • Comme souvent dans les métiers de l’informatique et du net, un gros gateau à se partager pour de très nombreux candidats, mais très peu d’élus au final qui sauront garder les clients les plus prestigieux, et une loooongue galère pour la plupart, y compris pour se faire payer.

    Le 27 juin 2010 à 14 h 20 min

  • En effet ce livre à l’air intéressent, je compte l’acheter vue que je me lance en septembre prochain . Actuellement étudiant en infographie, je pense que ce livre peut m’aider à partir du bon pied et éviter des erreurs d’ordre juridique, de statut et d’organisation. Malgrès mes cours de droit que j’ai eu durant ma formation de 3 ans en infographie, nous sommes tous quasiment perdu dans les démarches, les moyens pour se vendre , se faire une certaine notoriété et sur les problématiques de droit d’auteur.

    Le 27 juin 2010 à 21 h 27 min

  • pour connaitre un free qui s’est lancé en ayant lu le bouquin, j’ai souvenir qu’il m’en avait fait un retour positif dans ce beau parcours de la création d’entreprise

    Le 29 juin 2010 à 21 h 09 min

  • C’est toujours plus rassurant de s’appuyer sur des écrits papier plutôt que des forums où des avis s’opposent. Donc bonne initiative. Peut-être quelqu’un ferait-il un comparatif avec le livre « Le guide du graphiste indépendant » de Christelle Capo-Chichi aux éditions Pyramid ?

    Le 5 juillet 2010 à 10 h 10 min

  • Fredd_k

    Là-dessus je peux vous répondre. Il suffit de les voir en rayon côte à côte pour se faire un comparatif en quelques secondes : le rose est genre 2 fois plus gros que le jaune…
    Alors je sais que la taille ne suffit pas (^^) mais en l’occurrence j’ai lu les deux, et je peux vous dire que celui de Julien Moya est incomparablement plus complet et précis.
    Là où le petit livre jaune de Pyramid survolait les sujets dans ce que je qualifierais finalement plus « d’introduction » au graphisme freelance que de « guide », le gros rose va au fond des choses, ne laisse pas de question en suspens, et aborde des sujets que pour ma part je n’avait jamais encore vu traités dans notre profession (notamment les questions de psychologie, de relations professionnelles et bien-sûr d’argent…). Je présume qu’une bonne partie de cette pertinence concrète est due, à la base, au fait que Julien Moya est bel et bien graphiste freelance, contrairement à l’auteur du guide Pyramid.
    Enfin bref, pour moi y’a pas photo. Le guide de Pyramid était jusqu’à maintenant best-seller… avant tout parce qu’il n’avait pas de concurrence. C’est plus vraiment le cas aujourd’hui.

    Le 5 juillet 2010 à 14 h 12 min

  • Fredd_k

    … à noter pour être honnête que je l’ai pas complètement fini, mais bon j’en ai assez lu pour me faire une opinion.

    Le 5 juillet 2010 à 15 h 49 min

  • Alex

    Dans un registre pratique et plus esthétique, vous avez aussi le Guide pratique du graphiste freelance de Cathy Fishel et Véronique Chambaud (éd. Dunod) qui vient de paraitre. Il y a des tas de conseils de pros très utiles et joliment illustrés. Et pour ceux qui ont dépassé la phase de création et veulent défendre leur activité et protéger leurs droits : Contrats du monde l’art / graphiste designer de Lise Exckert (éd. Ars vivens). C’est bien fait, clair et accessible (pour un non-juriste).

    Le 6 juillet 2010 à 13 h 45 min

  • J’ai pu me procurer le livre de Cathy Fishel que je fais découvrir à mes clients et je vous le conseille effectivement à tous… très bon ouvrage en la matière !

    Le 7 juillet 2010 à 15 h 10 min

  • Fredd_k

    Attention tout de même avec le livre de Cathy Fishel : c’est une traduction d’un ouvrage américain… Comme je ne l’ai pas lu je ne sais pas ce que ça donne au niveau des infos concrètes, surtout administratives et légales.

    Le 8 juillet 2010 à 10 h 11 min

  • Alex

    Pour information, le livre de Cathy Fishel a été adapté à la règlementation française par Véronique Chambaud, une spécialiste en la matière, auteur du Guide juridique et fiscal de l’artiste (éd. Dunod).

    Le 8 juillet 2010 à 11 h 45 min

  • le guide de pyramide est bien déjà !

    Le 14 mars 2011 à 21 h 32 min