Jean-Christophe Brebion : intégrateur webdesigner

Je m’appelle Jean-Christophe Brebion, 27 ans et fraîchement débarqué à Nantes.

Un parcours pas très web

photo Jean-Christophe BrebionMon parcours n’est pas particulièrement versé dans l’informatique. Mon premier PC est arrivé tard, de même que ma première connexion Internet. Ajoutez à cela des études plutôt éloignées du web : agriculture, environnement, gestion de l’eau, développement international, etc.

Mon premier site, je l’ai conçu pour mon groupe de musique. A l’époque, j’utilisais un logiciel appelé Namo Web Editor pour le code et Paint Shop Pro pour le graphisme. Autant vous dire que le résultat n’était pas terrible. De fil en aiguille, j’ai suivi des tutoriels sur le Site du Zéro, bidouillé du code sur un blog OverBlog, acheté quelques bons bouquins sur les CSS, testé à peu près tous les CMS open source existants, découvert les standards du web sur Alsacréations… Bref, j’ai appris en autodidacte, comme beaucoup.

Ma petite entreprise

Mon entreprise, Fairytree, a vu le jour pendant ma dernière année d’étude. Des opportunités se sont présentées et comme on a toujours besoin d’argent quand on est étudiant, je me suis lancé. A ce moment-là, je n’y connaissais strictement rien en création d’entreprise et le régime de l’auto-entrepreneur n’existait pas. J’ai simplement rempli le fameux formulaire P0pl et c’était parti. Autant dire que les débuts n’ont pas été de tout repos.

Aujourd’hui, cela fait un peu plus de 2 ans et demi que mon activité a démarré. Je propose principalement deux types de prestations :

  • services de sous-traitance en intégration HTML/CSS,
  • réalisation de sites web pour des PME, associations et indépendants.

A noter que la première catégorie m’occupe à peu près les 2/3 du temps.

L’Ajblog ? Dans mes flux depuis 2007

Cela fait quelques années que je suis le blog d’Aymeric. Il me semble l’avoir découvert sur Google, mais je ne me souviens plus de la recherche exacte.

Les billets traitant des études de cas ont été pour moi d’une aide précieuse pour gérer mes premiers projets. J’ai toujours apprécié la manière dont Aymeric a pris le temps d’expliquer sa démarche, de la récolte du besoin à la réalisation finale, en passant par les différentes étapes techniques. Ces retours d’expérience sont rares et pourtant, tellement utiles pour les gens qui débutent.

L’entreprenariat : une passion et des valeurs

Créer une entreprise, c’est avant tout une affaire de passion. C’est aussi porter des valeurs à travers les services que l’on offre. Pour ma part, je m’efforce de suivre quelques principes très simples :

  • améliorer constamment la qualité de mes prestations, notamment par une auto-formation permanente,
  • partager mes connaissances et mes expériences dès que j’en ai l’occasion,
  • m’entourer d’un réseau de personnes compétentes pour les sujets que je ne maîtrise pas suffisamment.

Enfin, je mets un point d’honneur à respecter mes clients et à leur accorder du temps pour les aiguiller et les conseiller. Cela demande du temps, beaucoup de temps, mais une bonne écoute est à mon avis un atout indispensable pour entretenir des relations professionnelles durables.

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : ,