Incompétence crasse

Hier, je contacte le prestataire qui gère les noms de domaines d’un client pour lui demander quelques petits changements.

En gros, le nouveau site autrefois en .org va passer en .fr.

L’ancien site est également accessible en .com, mais c’est utile car les adresses de certains applicatifs clients ne sont communiqués qu’en .com.

Je contacte donc la personne, lui explique mes demandes : redirection du .org vers le .fr, pas touche au .com.

Il veut bien s’en occuper, mais seulement si une personne de la société cliente le contacte, soit, c’est légitime.

Je fais donc passer le message au client, qui est assez compétent en la matière donc je n’ai pas de doute qu’il ait été clair dans sa demande.

Il fait donc la demande au prestataire.

Bilan, 24 heures après, le .org retourne une jolie 404 et le .com redirige vers le .fr en 302, rendant les applicatifs client totalement inaccessibles au passage…

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags :

Be Sociable, Share!

5 Commentaires pour Incompétence crasse

  • Les noms de domaine c’est soit super simple soit prise de tête et stress maximal. Quand cela tourne mal comme cela c’est vraiment usant d’autant qu’il y a souvent des délais quasi incompressible.
    Bon courage.

    Le 6 mars 2009 à 15 h 15 min

  • J’aime bien le « tag » de ce billet :D

    J’espère que ton client a eu le droit à de plates excuses.

    Le 7 mars 2009 à 21 h 12 min

  • Au risque de passer pour l’avocat du diable: soit la demande était claire et par écrit, soit… tant pis pour ton client.

    Plus que le prestataire mauvais, je crains comme la peste les relations tri-partites, ça fini toujours mal.

    Bon, et si je devais faire le donneur de leçons: tu aurais pu spécifier par écrit (email) les consignes, les envoyer au prestataire en mettant le client en copie (ou le pousser au client pour qu’il transmette au prestataire).

    (oui, je parle en connaissance de cause, je ne fais plus rien par oral et je relis mes consignes ecrites 3 fois pour vérifier qu’elles ne peuvent pas êtres comprises de travers, ce qui fini quand meme par arriver…)

    Le 12 mars 2009 à 19 h 09 min

  • Si ça peut te rassurer, la demande a été envoyée par email au client avec l’explication de toutes les procédures à mettre en place, je ne suis pas suicidaire. :)

    Le 13 mars 2009 à 8 h 30 min

  • Des noms, des noms…

    ::

    Le 11 août 2009 à 16 h 51 min