Je suis un entreprenaute qui surveille sa Web Reputation

Si vous êtes surpris du titre de ce billet, c’est que vous étiez un entreprenaute totalement à l’ouest (tout comme moi il y a encore quelques minutes avant de passer sur le blog de Laurent Gloaguen, un entreprenaute qui gère très bien sa Web reputation lui aussi.) sur l’affaire entreprenaute et Web Reputation de ces derniers jours.

Mais quelle est cette fameuse histoire d’entreprenaute et de Web Reputation ?

Voici l’affaire en fonction des éléments que j’ai pu récupérer à droite et à gauche :

Chez l’entreprenaute Jacques Froissand (Altaide) dans un billet intitulé Votre Web Réputation d’Entreprenaute est en jeu ! :

François, le fondateur de Hellotipi, et Mathilde, fondatrice elle de Bagatelles, viennent de recevoir un recommandé AR provenant d’un avocat spécialiste de la propriété intellectuelle et du droit des marques. Ce dernier contenait un dossier complet leur reprochant l’utilisation du terme « Entreprenaute » pour l’organisation de leurs réunions mensuelles d’entreprenautes justement. Ce terme ayant été déposé comme marque par un de ses clients, quelques jours avant que François et Mathilde achète leur nom de domaine.

A savoir que Jacques Froissand lui même a été confronté à un problème similaire. Voici le message qu’il a reçu par email :

Dans votre article et vos titres vous utilisez le terme « web réputation « . Vous devez savoir que Monsieur X… est titulaire de la marque française « Web Reputation », déposée auprès de l’INPI. Nous ne demandons naturellement pas la suppression de cette mention ; en contrepartie, nous souhaitons qu’un simple lien sur les mots « web reputation » soit codé en direction du site x…

Ca ne vous fait pas penser à de l’extorsion ? Si tu ne paies pas la taxe, on ne sait jamais, une allumette pourrait tomber par inadvertance…

Voici ce que j’ai trouvé Chez Guim, dans un billet intitulé Protegeons notre Web Reputation d’Entreprenaute :

Petit résumé de la situation : Ils ont reçu un recommandé AR d’un avocat spécialiste de la propriété intellectuelle et du droit des marques leur reprochant l’utilisation du terme « entreprenaute » utilisé pour leurs rendez-vous mensuels… d’entreprenautes.

Pour résumer il leur est demandé de :

# 1. cesser l’utilisation du nom de domaine lesentreprenautesassocies.com,
# 2. faire disparaitre toute référence à ce nom sur d’autres sites, ouvrages ou blogs,
# 3. verser 15.000 euros en réparation d’un préjudice matériel et moral.

Il ne s’agit que de courts extraits, je vous conseille la lecture des différentes sources pour vous faire une idée plus complète de cette histoire.

Je n’ai, pour ma part, que peu de choses à ajouter sur ce qui est dit dans l’un ou l’autre article, juste du mépris pour les initiateurs de ces diverses actions, et pour les avocats qui acceptent de traiter ce genre d’affaires, sachant que eux, quelque soit l’issue, gagneront quelque chose.

Du mépris également pour des personnes « du métier » qui sont incapables d’anticiper ce que ce genre d’action peuvent entrainer en terme d’image sur internet, quand on attaque gratuitement des personnes qui peuvent de façon directe ou indirecte, activer des réseaux, non pas influents, mais très communiquant, et des réseaux qui eux connaissent les potentiels d’internet.

D’autant plus que si je ne me trompe pas, Pierre Chappaz, qui n’a absolument aucun réseau c’est bien connu, à récemment investi dans la société de MrBoo… J’espère que le plaignant a les reins, très, mais alors très solides.

Ah oui, un dernier points, si des fois les initiateurs de cette farce juridique venaient à passer par ici et qu’il leur prendrait l’envie d’attaquer, vous pouvez directement prendre contact avec mon avocat, il n’est pas dur à trouver, c’est une femme, elle est inscrite au barreau de Nantes, et pour une raison qui n’est absolument pas due au hasard, elle porte le même nom de famille que moi.

Liens parlant de l’affaire Entreprenaute et Web reputation :

Ps : je rappelle que mes rétroliens sont tout ouverts…

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : ,

Be Sociable, Share!

6 Commentaires pour Je suis un entreprenaute qui surveille sa Web Reputation

  • Thierry

    Oui , bizarre cette histoire. N’est ce pas parce qu’il a gagné le concours de Pierre Chappaz que l’on lui cherche des noises.
    en bref , comme tout le monde , j’attends de voir la suite dans le sens ou tout le monde (sauf l’initiateur de cette procédure) l’attend :D

    Le 17 février 2008 à 22 h 25 min

  • starkhay

    c’est un peu H.S. mais je verrais bien « entreprenaute » dans la prochaine édition du Larousse ;) Cela clouerait le bec à certains peut-être en plus ;)

    Y’en a qui abuse qd même, ils se croient aux USA sans doute :(

    Le 18 février 2008 à 9 h 04 min

  • Mathias, étudiant en DUT SRC à Mulhouse

    Liens pour suivre l’évolution de l’affaire “entreprenaute” + “web réputation”

    Si vous suivez un peu l’actualité de la blogosphère, vous n’avez pas pu passez à côté de la demande d’un entreprenaute qui voudrait bien être le seul à avoir le droit d’utiliser ce mot, et qui pour cela a déposé ledit m…

    Le 19 février 2008 à 9 h 26 min

  • Content web et bien plus ...

    Je suis un entreprenaute qui surveille sa Web Reputation

    L’histoire est “amusante”, mot évidemment utilisé sur le ton de l’ironie. Il semblerait que quelqu’un aurait lancé une vague de mise en demeures auprès de quelques personnes physiques (des blogueurs) qui auraient util…

    Le 19 février 2008 à 11 h 12 min

  • damski

    je viens de découvrir ton site, qui est très instructif . en tout cas le design est somptueux. Bravo!

    Le 25 février 2008 à 22 h 41 min

  • Thierry : Va savoir, ceci dit, ça donne une certaine crédibilité financière, ça c’est sur.

    starkhay : à savoir qu’entreprenaute est déjà dans le petit robert.

    damski : merci pour les compliments et bienvenu à bord.

    Le 26 février 2008 à 17 h 47 min