Glooland.com : le projet

Oui, je sais, le nom peut vous sembler ridicule, mais il a une petite histoire, que vous pourrez retrouver, en partie, sur le site éponyme.

Glooland.com, c’est quoi ?

C’est un projet, que j’ai décidé de mettre en place avec ma femme, un projet de site/blog (appelez ça comme vous voulez), de partage et de discussion.

Glooland.com, c’est également un pari et une expérience, si ça marche, c’est bien, sinon, tant pis, on passera à autre chose, mais j’ai vraiment envie que ça marche.

Le but initial de Glooland, c’est, actuellement pour ma femme et moi, de créer un site/blog « personnel » où l’on parle de ce qu’on aime, où l’on partage nos connaissances, nos passions, dans la plus totale transparence, le but du projet étant de devenir rentable « financièrement » à l’avenir, c’est même annoncé sur le site :

Pour le gratuit, c’est tout simple, ce site est une expérience, nous allons essayer de voir si avec les moyens actuels d’internet (et principalement la publicité) il est possible de gagner sa vie tout en se faisant plaisir. Vous voyez, on ne vous cache rien, on vous dit tout.

Sur Glooland, on parle de tout, de rien, de la vie de tous les jours… Un site me plait, hop une petite fiche, j’ai envie de réagir à l’actualité, un petit billet, bébé9 fait une promo sur les biberons, j’en fais profiter… etc.

Mais pourquoi ne pas faire ça sur l’AJblog

Pour plusieurs raisons, premièrement, parce que je veux que ce blog reste mon blog pro, deuxièmement, parce que ma femme ne se sentirait pas « chez elle ».

En quoi ça nous concerne ?

Et bien, ça vous concerne de deux façons différentes :

1 – La communication

Pas de secrets, la meilleure façon de lancer un projet, c’est de faire parler de lui et c’est là que je compte sur vous. Un petit lien dans une Blogroll, un petit billet pour annoncer la naissance du site, rien du tout, c’est comme vous voulez, mais ça me ferait quand même plaisir.

2 – C’est un projet ouvert

Ouvert, ça veut dire quoi ? Ca veut dire que nombre d’entre nous ont des blogs « pros » ou thématiques, que bien souvent on hésite à balancer un billet plus personnel ou totalement en dehors de notre « charte éditoriale » histoire de garder une ligne directrice claire pour nos lecteurs, et c’est là que Glooland intervient.

Voici ce que je propose aux personnes intéressées :

On vous crée un compte de rédacteur sur Glooland, vous avez un truc à dire, à partager, vous voulez parler de vos passions, de l’actualité, du temps qui passe, du dernier album que vous avez écouté, du dernier film que vous avez vu, faites-le sur Glooland.

A partir du moment où votre compte est créé, vous faites partie de l’aventure, et vous avez bien sûr, votre mot à dire sur les évolutions, améliorations, etc. Surtout que le site en est encore à sa version alpha 0.001, que le design n’est pas fini et les finalités non encore fixées.

Et vous y gagnez quoi ?

Sincèrement, pour l’instant et pour quelques mois encore, pas grand chose, le site ne dégagera pas de réels bénéfices tout de suite.

D’ici là, nous aurons le temps d’y réfléchir, j’ai déjà quelques pistes de réflexion, mais ce n’est pas encore très clair pour l’instant.

Ce que je vous propose en clair, c’est de tenter une aventure commune, de voir si il est possible de vivre d’internet, en étant honnête, en partageant réellement ses passions, ses savoirs, ses idées.

Glooland n’a pas pour vocation de faire du Buzz, ça ne m’intéresse pas, mais bien de créer du contenu de qualité et personnel qui peut potentiellement intéresser monsieur et madame tout le monde, c’est à dire nous.

Pour l’instant, je pense limiter le nombre de rédacteurs à 5, et peut être passer à 10 si le mode de fonctionnement un peu artisanal actuellement peut le gérer.

Oui, mais ça existe déjà sous plein de formes

C’est vrai, ce n’est pas un concept nouveau, mais franchement, nous avons pour la plupart des compétences fortes sur internet, des réseaux de communication, ce serait le diable si nous n’arrivions pas à faire de ce site un succès.

Si vous êtes intéressés, contactez-moi, soit par la voie habituelle (en haut à droite) soit via un des formulaires de contact du site Glooland.com.

Ah oui, c’est par ici que ça se passe : http://www.glooland.com

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Tags : , , ,

Be Sociable, Share!

16 Commentaires pour Glooland.com : le projet

  • Florent V.

    Hello Captain Gloo,

    Permettez que je fasse la mouche du coche un instant? Sur GloOland, que vous avez eu la riche idée d’agrémenter de quelques contenus avant d’en faire la publicité, j’observe deux morceaux de musique à écouter (et pour ceux qui savent y faire, à télécharger).

    Musicalement, ça me plait bien. Surtout le Bruce Springsteen (je découvre depuis cet été). Le problème, c’est que légalement c’est pas tip-top tout de même. Autant pour un site personnel ça n’est pas bien problématique, autant pour un site à vocation professionnelle (rémunératrice), ça risque d’être moins bien vu.

    Je te proposerais bien de diffuser de la musique libre, mais vu que les deux tiers ou trois quarts n’autorisent pas les usages commerciaux (dont la diffusion sur un site générant des revenus via la publicité), ça risque de coincer aussi.

    Enfin bref, je suppose qu’à court terme il n’y a pas trop de problème. Mais si ça marche bien et prend un peu d’ampleur…

    Le 25 octobre 2007 à 23 h 29 min

  • T’inquiètes, j’attends d’installer mon nouveau blog et ensuite je ferai un billet sur les plateformes de blog dédiés où Glooland aura sa place. Je sais que ça peut intéresser certains de mes lecteurs.

    Ca veut dire que nombre d’entre nous ont des blogs « pros » ou thématiques, que bien souvent on hésite à balancer un billet plus personnel ou totalement en dehors de notre « charte éditoriale » histoire de garder une ligne directrice claire pour nos lecteurs, et c’est là que Glooland intervient.–

    Tout à fait. Surtout si on a défini des catégories,on en devient un peu prisonnier et certaines idées de billet disparaissent.

    Bref, je suis glooland avec intérêt.

    Le 25 octobre 2007 à 21 h 49 min

  • Jérôme : Glooland n’est pas à proprement parler une plateforme de blogs, ce n’est pas son but premier, et comme tout sera fait « à la main » nos n’avons pas l’intention d’en gérer des centaines. ;)

    Le 26 octobre 2007 à 10 h 10 min

  • Ok, je comprends. Néanmoins, c’est un service qui peut intéresser pas mal de monde, je pense. Cependant, l’idée première reste tout à fait valable, et peut attirer ceux qui n’ont pas de domaine précis à traiter ou qui craignent de n’avoir passer de contenu à proposer pour alimenter leur propre blog.

    Le 26 octobre 2007 à 12 h 53 min

  • Florent V.

    Hello Aymeric,

    Un mien commentaire est passé à la trappe, je crois. :)

    Le 27 octobre 2007 à 0 h 28 min

  • Effectivement Florent, c’est le t e e n de Springst e e n que Spamplemousse n’a pas aimé.

    Merci en tous cas pour le retour « légal » sur la musique, pour l’instant, ça va rester à un usage anecdotique, mais il est tout à fait possible, vu les problèmes de lois tournant autour des médias, qu’à la place de la diffusion dans un billet, j’en vienne à renvoyer vers une plateforme d’écoute « légale ».
    Moins pratique, mais surement moins dangereux.

    Pour la musique libre, j’avais commencé à regarder, parce que sur Jamendo par exemple, il y a des artistes que j’aime beaucoup, mais effectivement, les règles de diffusion me semblaient assez compliquées.

    Jérôme : tu as assez bien résumé ce que j’aimerai faire de Glooland et ça ne va pas être simple.

    En tous cas, n’hésitez pas à en parler autour de vous, ou même à tenter l’aventure de la rédaction. ;)

    Le 27 octobre 2007 à 10 h 19 min

  • Arkan

    Le message a été fait ;)

    Le 27 octobre 2007 à 17 h 33 min

  • Merci beaucoup Arkan.

    Le 28 octobre 2007 à 17 h 04 min

  • Un blog généraliste avec pour objectif de « gagner de l’argent »… comme on dit ya du monde sur la corde à linge ;)

    Le 28 octobre 2007 à 18 h 39 min

  • Tout à fait d’accord Klint, mais j’ai bien l’intention de faire évoluer le projet au fur et à mesure.

    Et l’objectif n’est pas que « gagner de l’argent », c’est plus l’effet de bord intéressé. ;)

    Le 28 octobre 2007 à 18 h 48 min

  • Se lancer dans le généraliste c’est un peu quitte ou double… L’absence de thématique doit être compensée par une identité forte (le design, le style redactionnel…) pour se démarquer et générerer des bénéfices

    Le 28 octobre 2007 à 20 h 58 min

  • Klint : bonne analyse, c’est un peu ce qu’on va essayer de faire, mais une chose est certaine, ça ne se fera pas sans une tonne de travail.

    PS : j’adore les couleurs de ton site.

    Le 28 octobre 2007 à 21 h 03 min

  • Je trouve le design très réussi. Pour autant, ma première plongée a rapidement virée au pataugeage. Ca part un peu trop dans tous les sens, à mon goût.

    (j’aime beaucoup, mais alors beaucoup les bulles des commentaires)

    Le 1 novembre 2007 à 22 h 36 min

  • Al-Kanz : Merci de ton retour, qui est vraiment pertinent, car c’est le gros chantier des jours à venir : la structuration de l’information.

    C’est un des gros soucis des sites/blogs généralistes et c’est sur ça que je vais me pencher très sérieusement à partir de maintenant, d’autant plus que de nouveaux rédacteurs sont prévus prochainement, rédacteurs qui risquent de traiter de sujets très différents.

    Pour les bulles de commentaires, j’y travaille encore, elles prennent forme petit à petit, mais ne sont pas encore conformes à ce que je veux en faire, surtout qu’elles viennent de subir de plein fouet une modification apportée aux marges du bloc de contenu.

    Le 1 novembre 2007 à 22 h 47 min

  • Le tout est de trouver un fil directeur, une ligne éditoriale qui traverse chaque billet. On peut être généraliste mais adopter la généralité selon un angle précis, singulier et permettre ainsi l’adhésion plutôt que générer la répulsion.

    Le 2 novembre 2007 à 0 h 37 min

  • Oui c’est intéressant, moi je pourrais écrire sur les jeux vidéos et la musique, mais ce que j’écris sur glooland pourrait il être aussi publié sur mon blog orange et vert?

    Le 2 novembre 2007 à 16 h 32 min