C’est comment les vacances pour un indépendant ?

Tout le monde vous le dira, un indépendant, ça ne prend pas de vacances, ça travaille, ceux qui prennent des vacances, c’est fainéant et compagnie…

Ceux qui disent ça, soit ils sont dans des secteurs qui n’ont pas de périodes creuses, soit ils se shootent au Guronsan ou à d’autres substances inavouables, soit ils n’ont pas de vie de famille.

Sauf qu’il arrive un moment où le corps et particulièrement le cerveau ne peuvent plus suivre, la fatigue s’est accumulée, le stress n’en parlons pas, surtout pour les personne comme moi pour qui l’activité sportive se limite à se débattre avec sa WIImote.

Ma femme essaie de me persuader depuis des semaines de prendre au moins 1 semaine complète sans ordinateur, sans travail, de décrocher, et j’avais décidé que, oui, c’était une bonne idée (voir même 2 semaines, soyons fous, enfin pas 2 semaines complètes sans travail…).

Sauf que, j’ai prévu la période creuse cette année, je l’ai même tellement bien prévue que plus ça va, plus les dossiers se précisent et les signatures affluent.

Si ça continue, je vais juste avoir le temps de passer un Week-end au bord de la mer…

PS : bien sur, n’y voyez aucunement un mécontentement, je suis très content de ma gestion de l’été, juste qu’il va falloir expliquer tout ça à ma femme et ma fille. ;)

Cordialement,
Aymeric Jacquet

Be Sociable, Share!

Articles similaires

    None Found

10 Commentaires pour C’est comment les vacances pour un indépendant ?

  • Je ne suis pas d’accord avec ton afirmation comme quoi les indépendants ne prennent pas de vacances. C’est le contraire, les indépendants sont en vacance toute l’année ;-)

    Le 20 juillet 2007 à 19 h 09 min

  • J’suis d’accord avec la blonde… j’comprends pas pourquoi tu parles de vacances, tu y es toujours : voyage à Paris, à Lille… ;-)

    Le 20 juillet 2007 à 21 h 01 min

  • Si t’as une semaine, emmène ta femme, ta fille et tes clients au Mexique… Je connais un freelance perpétuellement en vacances qui y va à la plage entre deux contrats et sera ravi de t’accueillir dans une maison où le hamac est à portée de wifi ;o

    Le 20 juillet 2007 à 21 h 43 min

  • je confirme les propos précédents il parait même qu’il aurait été vu à la mer tout d’abord à Sète, puis proche de Narbonne.

    « PS : bien sur, n’y voyez aucunement……juste qu’il va falloir expliquer tout ça à ma femme et ma fille. »

    Et voilà un père indigne par anticipation…

    Aymeric tu dois absolument parler au petit être qui est bien au chaud…tu lui poses la question pour les vacances: un coup de pied pour un oui, deux coups de pied pour un non….

    Le 20 juillet 2007 à 23 h 02 min

  • euh….je crois que j’ai fais une boulette…moi j’ai vraiment besoin de vacance

    Le 20 juillet 2007 à 23 h 07 min

  • Euhhh Jean Philippe, ma fille a déjà deux ans et demi hein, c’est le deuxième bébé qui est encore au chaud.

    Quant aux autres… Je vais attendre demain avant de répondre à vos sournoises provocations.

    Le 20 juillet 2007 à 23 h 33 min

  • Lionel

    A la question « C’est comment les vacances pour un indépendant? », ma réponse serait plutot simple : c’est quand tu veux (ou presque) ;) . La seule chose, c’est qu’il faut savoir gérer ses priorités. Tu veux 1 semaine de vacances? C’est simple : finis tes contrats en cours, et si des nouveaux clients t’appellent, eh bien tu t’arranges pour commencer un travail 1 semaine après la fin des contrats en cours. On ne peux pas en même temps vouloir signer tous les contrats, gagner plein de sous, et avoir des vacances. Soit tu veux des sous, et tu oublies les vacances, soit tu privilégie ta vie de famille, et tant pis si tu loupe 1 contrat à cause de ça. A toi de choisir ;)

    Après biensûr, tout est relatif : même en « vacances », si un client t’appelle et a besoin de toi en urgence (bug sur son site par exemple), il est certain que lui répondre « rappelle dans 1 semaine. Là je suis en vacances, donc démerde toi », ça le fait moyen :D Mais dire à un client « je peux commencer à travailler sur votre site à partir du 15 août », ça passe très bien :
    – Il ne sait pas que tu as pris une semaine de vacances du 8 au 15, tu pourrais avoir des contrats à finir d’ici là, ce n’est pas écrit sur ta tête;
    – Tu es humain (si si), et les clients peuvent comprendre que tu veux souffler une semaine, entre juillet et août (je suis certain que certaines sociétés ne se gènent pas pour fermer pendant 1 mois plein, même en informatique)…

    Et un conseil : les sous, c’est bien, la famille, c’est mieux ! Un contrat, tu pourras en avoir plein plus tard. Par contre, ne pas profiter de sa famille, ça ne peux pas se rattraper si facilement. Tu risque de le regréter plus tard…

    Ah au fait, vacances ou pas, pense à ton blog! on veux des nouvelles, nous ;) (comment ça les bloggueurs ne passent pas avant la famille??)

    Le 20 juillet 2007 à 23 h 34 min

  • Ben…oui….je sais , donc conclusion: tu ne sais pas que les BB cela donne des coups de pieds……

    Le 20 juillet 2007 à 23 h 45 min

  • Lionel : parfois tu es vraiment trop sérieux. ;)

    La Blonde : c’est juste l’impression qu’on donne aux autres pour donner le change quand ils nous parlent de leurs RTTs, vacances et autres récupérations d’heures sups.

    Et bien moi tu vois, je travaille à la maison toute l’année, je me lève quand je veux, je travaille quand j’en ai envie…

    Ahahhhh il fait moins le malin avec ses vacances.

    Le 23 juillet 2007 à 0 h 30 min

  • Tout à fait d’accord avec le besoin de prendre des vacances.
    Pour ma part, je profite en général des périodes connues comme creuses. Mais pour être honnête je ne suis jamais 100% en vacances: il y a toujours mon 5% qui réponde au téléphone pro pour ne pas rater des propositions… et si un client a un problème urgent, je m’y colle.

    Et moi, c’est l’expertise Microsoft .NET.

    Le 28 juillet 2007 à 1 h 31 min