C’est comment les vacances pour un indépendant ?

Tout le monde vous le dira, un indépendant, ça ne prend pas de vacances, ça travaille, ceux qui prennent des vacances, c’est fainéant et compagnie…

Ceux qui disent ça, soit ils sont dans des secteurs qui n’ont pas de périodes creuses, soit ils se shootent au Guronsan ou à d’autres substances inavouables, soit ils n’ont pas de vie de famille.

Sauf qu’il arrive un moment où le corps et particulièrement le cerveau ne peuvent plus suivre, la fatigue s’est accumulée, le stress n’en parlons pas, surtout pour les personne comme moi pour qui l’activité sportive se limite à se débattre avec sa WIImote.

Ma femme essaie de me persuader depuis des semaines de prendre au moins 1 semaine complète sans ordinateur, sans travail, de décrocher, et j’avais décidé que, oui, c’était une bonne idée (voir même 2 semaines, soyons fous, enfin pas 2 semaines complètes sans travail…).

Sauf que, j’ai prévu la période creuse cette année, je l’ai même tellement bien prévue que plus ça va, plus les dossiers se précisent et les signatures affluent.

Si ça continue, je vais juste avoir le temps de passer un Week-end au bord de la mer…

PS : bien sur, n’y voyez aucunement un mécontentement, je suis très content de ma gestion de l’été, juste qu’il va falloir expliquer tout ça à ma femme et ma fille. ;)

Cordialement,
Aymeric Jacquet