Décembre, mois creux

Les périodes de vacances sont toujours des temps creux dans l’activité d’une entreprise, particulièrement celles de fin d’année qui sont souvent couplées avec les bilans.

Donc, il faut bien l’avouer, si on ne signe pas de contrats avant décembre, on se retrouve face à un manque d’activité certain.

J’ai, depuis Novembre, préparé pas loin d’une quinzaine de devis dont j’estime la probabilité de signature entre 50% et 70% vu qu’ils viennent tous de mes réseaux de prescription, aucune mise en concurrence.

Mon activité est encore loin d’être pérenne, je pense atteindre un niveau de stabilité satisfaisant sous 12 mois, stabilité qui permet de planifier et préparer les périodes « creuses ».

Mais quand même, qu’est-ce que je m’emm…. quand je ne suis pas en production ou en formation !

C’était mon petit billet « baisse de moral temporaire » en période de fêtes, surtout que si tout le monde signe en même temps, ça va être la cata!

3 thoughts on “Décembre, mois creux”

  • Rassure toi, c’est calme aussi ici… Le téléphone ne sonne pas :-(
    Sinon, c’est pas 12 mois qu’il faut compter… Tu ne connais pas la loi des 3-6-9 ?
    Ah, je t’expliquerai cela un jour… faudrait que je retrouve mon cours de marketing d’il y a longtemps…
    Au fait, si tu as autant de temps… n’oublie pas ce que je t’ai réclamé par courrier électronique ;-)

  • bonjour Eric : houlaaa moi tu sais, le markéting. ;) Pour ton mail, renvoies moi le truc, avec OVH j’ai l’impression que pas mal de messages sont passés à la trappe. :(

  • Tout le contraire quand tu travailles dans le domaine de la rédaction/traduction : entre les envois de mails en 7 langues souhaitant de bonnes fêtes aux clients et l’écriture de bilan de fin d’année, c’est 6h du mat-22 h depuis le début du mois chez moi !

Comments are closed.